Studio Manassé

 

Studio Manassé - Nude with spider’s web , 1930

Studio Manassé – Nude with spider’s web , 1930

 

Studio Manassé -Fräulein Reporterin, 1930’s

Studio Manassé -Fräulein Reporterin, 1930’s

 

Atelier Manassé, The dancer Bea Egervári, Vienna c. 1928

Atelier Manassé, The dancer Bea Egervári, Vienna c. 1928

Studio Manassé -« Dans le Bain », 1933

Studio Manassé -« Dans le Bain », 1933

Atelier Manassé, Les Belles Filles, Vienna c. 1928

Atelier Manassé, Les Belles Filles, Vienna c. 1928

Atelier Manassé-portrait-Tala Birell , 1927

Atelier Manassé- Femme fumant, 1928

Atelier Manassé- Femme fumant, 1928

Atelier Manassé- Porte bonheur 1932

Atelier Manassé- Porte bonheur 1932

Studio Manassé- Untitled ,c.1932

Studio Manasse La Jana . 1930

Studio Manasse La Jana . 1930

Studio Manassé – Dagmar Helsing, Tanzerin, 1930

Studio Manassé – Dagmar Helsing, Tanzerin, 1930

Studio Manassé –Femme à la grappe c. 1928

Studio Manassé –Femme à la grappe c. 1928

Atelier Manassé- Rêve Doré,1926

Atelier Manassé- Rêve Doré,1926

Atelier Manassé- Studie / Study, Vienna c. 1935

 

Atelier Manassé- Darmora , 1927

Atelier Manassé- Darmora , 1927

Studio Manassé – Dagmar Helsing, Tanzerin, 1930

Studio Manassé – Dagmar Helsing, Tanzerin, 1930

Atelier Manassé– Masked naked, 1931

Atelier Manassé– Masked naked, 1931

Studio Manassé –la valise, c.1930s

Studio Manassé –la valise, c.1930s

Atelier Manassé-Portrait de Grelt Berndt, 1930s

Atelier Manassé-Portrait de Grelt Berndt, 1930s

 

 

Studio Manassé- Ellentétes érzelmek, 1950

Studio Manassé- Ellentétes érzelmek, 1950

Atelier Manassé- Studie / Study, Vienna c. 1935

Atelier Manassé- Studie / Study, Vienna c. 1935

 

Studio Manassé -Portrait de femme, 1930. [Tirage argentique d’époque.]source verdeau

Studio Manassé -Portrait de femme, 1930. [Tirage argentique d’époque.]source verdeau

Atelier Manassé-Gry Doresku, 1928

Atelier Manassé-Griserie 1926.

Atelier Manassé-portrait-Femme aux chandeliers, 1930

Studio Manassé- Photomontage with nude and flowers. Circa 1935

Studio Manassé- Photomontage with nude and flowers. Circa 1935

Atelier Manassé- Collectionneur de papillons, 1950

Atelier Manassé-l’ homme à la loupe, 1927

Manassé la cruauté (nosferatu)gelatin silver print, circa 1930

Manassé la cruauté (nosferatu)gelatin silver print, circa 1930

 

Lou LANDAUER (1897-1980)

Lou Landauer was a German woman photographer

« Lou Levi was born 1897 in Cologne where she grew up with her two sisters Stefani and Bella. At the age of 26, in 1923, Lou married the lawyer Georg Landauer (1895 – 1954). Landauer was an important Zionist politician who over the years had many central positions. After WWII he was involved in the reparation negotiations between Germany and the State of Israel.
After her marriage and training at the Trade Academy in Cologne in 1924, Lou Landauer appears to have developed an interest in photography and registered at the Staatliche Fotoschule München where her name is in the student list of 1928/29.

In 1930, she moved to Berlin, where she continued her photography studies possibly at the Lette-Verein. The archive of the Lette-Verein is unfortunately incomplete and there is no information regarding her time there. The magazine Life in Palastine, Nr. 22, 1946 refers to Lou Landauer as “…a former student of famous schools in Munich and Berlin”. The only existing document from her Berlin time is a photograph taken in her apartment which shows her together with her parents.

In 1934 she and her husband emigrated together with her parents to Palastine. As of 1933 her husband Georg was the director of the German department of the Jewish Agency for Palestine and director of the Central Bureau for the Settlement of German Jews.
Lou Landauer first worked as a press photographer for the Jüdische Rundschau, which was still published in Berlin. The magazine published her photographs of the ceremonial laying of the foundation stone (March 19, 1935) of the new AHAWA building in Kirjat Bialik near Haifa. The children’s home of the same name in Auguststr., Berlin had been closed a year before in 1934 by the National Socialists.

In the spring of 1936 the filming of the documentary “Aufbruch der Jugend” was completed: Lou Landauer was producer and camerawoman (director: Eva Stern, Marta Goldberg). The Arbeitsgemeinschaft Kinder- und Jugend-Alijah Berlin contracted the film. The premiere took place on May 25, 1936 at the Berlin Logenhaus where Leo Baeck gave an introductory speech.

The day after the premiere Rachel Wischnitzer-Bernstein wrote about the event in the Gemeindeblatt and particularly praised the “achievement and sensitivity” of the photographer and camerawoman Lou Landauer. The CV-Zeitung also reported in detail about the film. Today the film resides in the Steven Spielberg Archive, Jerusalem.

Until now the whereabouts of Lou Landauer’s correspondence or larger estate is unknown. The only secured correspondence is that with Else Lasker-Schüler which are documented among the works and letters of the poetess (compiled by Dr. Karl Jürgen Strotzki, Lohmar).
In 1942 she began her work as a teacher at the Bezalel Hechadasch, the new Applied Arts School in Jerusalem. The former Applied Arts School existed between 1906 – 1928 and was later newly founded with the help of the Mandats administration and the Jewish Agency.

In the 1940s Lou Landauer taught courses in the department of artistic photography and she is referred to as “Instructor of Photography at Bezalel” (Life in Palestine, 22, 1946). Among the directors of the new school were Hermann Struck and Erich Mendelsohn.
Here she most likely met the photographer Helmar Lerski who had his own photography school in Tel Aviv. In 1945 H. Lerski showed his portraits at Bezalel and in December of the same year Lou Landauer also exhibited there, showing a cross section of her work for the first time, including photograms, nature studies, portraits (double exposures) and still lifes. A poster of the exhibition and various newspaper articles attest to this such as Jedioth Chadaschoth (‘Neueste Nachrichten’) Dec. 7, 1945 and The Palestine Post, Dec. 10, 1945.
In 1949, Landauer went to the USA to attempt a new start. There she worked as a commercial photographer for various magazines and experimented with the technically complicated color carbro process. By the 1950s, she appears to have given up professional photography all together and worked as an assistant librarian at the Leo Baeck Institute in New York.
A small album from her estate contains photographs (1960-1981) from various Swiss locations, most showing her with her sisters and other relatives.
Lou Landauer died in 1991, presumably in Lugano, Switzerland. » Provenance: From the estate of Lou Landauer.

Lou Landauer -Abstract study, Circa 1945. Vintage gelatin silver print

Lou Landauer Abstract study , 1941 Vintage gelatin silver print

Lou Landauer Photogram of glasses , 1940s Vintage gelatin silver print on strong paper

Lou Landauer Photogram of photo lamps , 1941 Vintage ferrotyped gelatin silver print

Lou Landauer -Abstract study with glass 1942. Vintage ferrotyped gelatin silver print

Lou Landauer -Abstract botanical study Abstract botanical study (multiple exposure with photogram negatives). 1940s. Vintage gelatin silver print.

Lou Landauer -Detail studie, Circa 1945

Lou Landauer- Photogram. 1942. vintage gelatin silver print

Lou Landauer- Photogram . 1942. vintage gelatin silver print

Lou Landauer Photogram of violets Vintage gelatin silver print on strong paper

Lou Landauer Photograms of flowers vintage gelatin silver print

Lou Landauer-Detail studie, Circa 1945

Lou Landauer – Cover for a crime novel cover Design for crime novel book cover. 1943. Vintage matte gelatin silver print

Lou Landauer- Design for a book cover for Arsenic and Old Lace by Joseph Kesselring.1946. Vintage matte gelatin silver print with hand painted titles in red

Lou Landauer – Photogram , 1940s Vintage ferrotyped gelatin silver print

Lou Landauer- Female nude and net (double exposures). 1930. vintage ferrotyped gelatin silver print

Lou Landauer- Self-Portrait in Israel , 1943 vintage semi-matte gelatin silver print

Boris Sergeevich Davydov

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s 5

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s 6

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s 2

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s 1

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s 4

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Boris Sergeevich Davydov - Untitled, 1970s 3

Boris Sergeevich Davydov – Untitled, 1970s

Daniel Masclet (French, 1892-1969)

 » Il y a de la beauté partout », proclamait Daniel Masclet (1892-1969), photographe ,  critique et éditeur, son travail a été exposé dans de nombreuses expositions en France et à l’étranger à partir de 1927.

Violoncelliste professionnel, Masclet fait ses débuts en photographie en assistant le grand Baron de Meyer. En effet, tôt dans sa carrière, Masclet a été présenté par Robert Demachy  au Baron Adolph de Meyer, qu’il a aidé au « Harper Bazaar ». Sous la coupe de Meyer, Masclet appris une variété de techniques d’éclairage et le potentiel artistique du portrait. Il a également fait des tirages pour de Meyer,qui exigeait de la qualité d’impression d’exception. il apprendra beaucoup auprès de lui, pourtant il s’éloigne assez vite du style pictoraliste de son mentor  pour exceller dans le portrait et la nature morte de la nouvelle photographie des années 30 et produit ses brillants portraits, ( George Wague, Carlègle,  Ginette d’Yd ,  Mona Païva et bien d’autres). Il se consacre aussi aux natures mortes produisant d’étonnantes compositions superbement tirées qui annoncent la nouvelle vision photographique de la fin des années 20, un peu à la  Joseph Sudek. Il a par ailleurs, un attrait pour le paysage urbain et photographie Paris, ses quais de Seine, ses vieilles rues du Marais et de l’Ile Saint-Louis. Je n’aborderai pas cette aspect de son œuvre.

Masclet fût également membre du ‘ Groupe des XV’ dont nous avons dejà parlé ici, ( de grands photographes français de l’époque   comme Marcel Bovis, Robert Doisneau, René-Jacques, Pierre Jahan, Willy Ronis et Emmanuel Sougez). Il a cherché à promouvoir et à préserver l’art de la photographie française.

Masclet a ensuite fondé le Club des 30 x 40  à Paris, qui a soutenu les jeunes photographes,et présentant le travail de grands photographes américains. Il a été commissaire des expositions de travaux d’Edward Weston ainsi que Bérénice Abbott. La révélation sera pour Masclet  la découverte du travail de Edward Weston où il se reconnaît dans la devise de l’Américain, pour lequel la photographie doit être «honnête, droite […], utilisée dans sa pureté».
Masclet saisit le monde quotidien qui l’entoure, s’intéresse aux matières, se promène dans Paris et se passionne pour la photo de rue en saisissant tous les petits instants du quotidien. Entre les années trente et cinquante, Daniel Masclet est avec Emmanuel Sougez et Lucien Lorelle le personnage central de la photographie en France

Masclet a amoureusement photographié sa femme Francesca tout au long de sa carrière. Ses premiers portraits d’elle, qui sont souvent à la fois sensuelle et androgyne, remettent en question les rôles traditionnels. Sans accessoires ni retouches, il photographiera pendant cinquante ans sa femme Francesca.
L’artiste et sa muse, feront une union efficace, pourtant issue d’un mariage arrangé en pleine Première Guerre mondiale.

Son travail a été exposé dans de nombreuses expositions en France et à l’étranger à partir de 1927
Il a également collaboré avec le photographe allemand Otto Steinert et a participé  en tant que professeur  à la  « Subjektive Fotografie 1 et 2 » dirigé par ce dernier.

c’est aussi pour son travail d’éditeur que daniel masclet est connu, d’ailleurs on lui attribue à tord bon nombres de photographies qu’il a éditées dans … par exemple.

« II y a dans le visage humain quelque chose de transcendant. Pour le photographier, les outils n’ont pas une importance prépondérante et la technique elle-même ne compte guère. Ce qui compte avant tout, c’est celle ou celui qui se tient derrière la caméra avec son cerveau, son œil et son cœur. Le cerveau qui doit penser, peser, juger, imaginer, réfléchir, inventer … L’œil qui doit regarder, voir, toucher, découvrir, écouter, enregistrer … Le cœur qui doit sentir et aimer … On réussit un bon portrait quand on a la passion et l’instinct des visages, et il est beau quand le photographe l’a tiré du néant à l’exact instant de plus claire signification.  […..].

Un visage humain doit être senti, aimé, adoré… non examiné!…Alors, l’étincelle jaillira des deux pôles: le pôle positif, le modèle; le pôle négatif, le photographe. Et dans cet ordre… la sympathie, la compréhension surgiront de la caresse des deux regards, et le photographe et le modèle, chacun faisant la moitié du chemin l’un vers l’autre se rapprocheront, entreront en communication et s’uniront, à l’intérieur de cette petite chambre, noire, mystérieuse et magique, où de leur rencontre naîtra l’image… L’acte de connaissance sera remplacé par l’acte d’amour. » Daniel Masclet In  Réflexion sur le portrait en photographie, Photorevue,  Editions De Francia , 1971

Je vous présente donc avant tout Les portraits réalisés par Masclet et notamment ceux de Francesca et  comme d’habitude quelque nus…

Un livre à Lire  Daniel Masclet: Photographe Critique théoricien »(Marval, 2001),  par Christian Bouqueret. Acheter ses livres à des prix corrects [d’occasions ],voir sa bibliographie tout simplement,Ici

Daniel Masclet- Doris, 1933

Daniel Masclet- Doris, 1933

Daniel Masclet-Nu sans titre, 1926 1

Daniel Masclet-Nu sans titre, 1926

Daniel Masclet-Nu sans titre, 1926

Daniel Masclet-Nu sans titre, 1926

Daniel Masclet-Nu , 1928

Daniel Masclet-Nu , 1928

Daniel Masclet- Nu (Mademoiselle O.J.), 1926.

Daniel Masclet- Nu (Mademoiselle O.J.), 1926.

Daniel Masclet – Mona Paiva , photogravure, 1933

Daniel Masclet – Mona Paiva , photogravure, 1933

Daniel Masclet-Nu feminin allongé de dos, vers 1930

Daniel Masclet-Nu feminin allongé de dos, vers 1930

Daniel Masclet- Les yeux clos, 1929

Daniel Masclet- Les yeux clos, 1929

Daniel Masclet Portrait de Francesca Masclet, 1927

Daniel Masclet Portrait de Francesca Masclet, 1927

Daniel Masclet – Fantaisie orientale 1927

Daniel Masclet – Fantaisie orientale 1927

Daniel Masclet- Hindustan 1927

Daniel Masclet- Hindustan 1927

Daniel Masclet- Francesca Masclet, vers 1927

Daniel Masclet- Francesca Masclet, vers 1927

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1927

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1927

Daniel Masclet- Grisaille, 1927

Daniel Masclet- Grisaille, 1927

Daniel Masclet-Femme au foulard , (Francesca), 1927

Daniel Masclet-Femme au foulard , (Francesca), 1927

Daniel Masclet- Untitled, ( Model, his wife Francesca) ,1926

Daniel Masclet- Untitled, ( Model, his wife Francesca) ,1926

Daniel Masclet-Ma Femme (Francesca), 1927

Daniel Masclet-Ma Femme (Francesca), 1927

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, 1927

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, 1927

Daniel Masclet-Le grain de beaute, 1929

Daniel Masclet-Le grain de beaute, 1929

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1937

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1937

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1939

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1939

Daniel Masclet- Portrait solarisé de Francesca Masclet, 1935

Daniel Masclet- Portrait solarisé de Francesca Masclet, 1935

Daniel Masclet- portrait de Francesca, 1928

Daniel Masclet- portrait de Francesca, 1928

Robert Demachy

Robert Demachy– Désespoir, 1905

Robert Demachy- Timide 1905

Robert Demachy- Timide 1905

Robert Demachy- Untitled (nude), 1905 Gum bichromate print

Robert Demachy- Untitled (nude), 1905 Gum bichromate print

Robert Demachy, Buste, 1906

Robert Demachy, Buste, 1906

Robert Demachy- Severity, 1904, Gum bichromate print

Robert Demachy- Severity, 1904, Gum bichromate print

Robert Demachy- Tragic Figure , 1899 from La Photographie Est-Elle Un Art?

Robert Demachy– Tragic Figure , 1899 from La Photographie Est-Elle Un Art?

Robert Demachy -Nu , vers 1911-1914, report à l_huile RPS Collection of National Media Museum

Robert-Demachy- Nu, modele dans la position de phryne, vers 1910, ( tirage-effectué-par-Claudine-Sudre-sur-papier-Salé, en 2012

Robert-Demachy- Nu, modele dans la position de phryne, vers 1910,( tirage-effectué-par-Claudine-Sudre-sur-papier-Salé, en 2012

Robert Demachy-Nu allongé , vers 1910

Robert Demachy-Nu allongé , vers 1910

Robert Demachy-Femme voilée , vers 1910

Robert Demachy-Femme voilée , vers 1910

Robert Demachy- Hypnotisée,vers 1910

Robert Demachy- Hypnotisée,vers 1910

Robert Demachy-Rebecca,1910, tirage sur papier au gélatino-bromure d’argent, viré – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy- Dans l’atelier jeune modèle au bracelet1907 , tirage sur papier au gélatino-bromure d’argent, viré – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy- Dans l’atelier , femme en buste, 1907 , tirage sur papier au gélatino-bromure d’argent, viré – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy – Dans l’atelier , portrait de jeune fille tirage sur papier au gélatino-bromure d’argent, viré – noir et blanc. © musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy- portrait de femme, plaque de verre négative au gélatino-bromure d’argent, 1905 ( positif by me)

Robert Demachy- portrait de femme, plaque de verre négative au gélatino-bromure d’argent, 1905 ( positif by me)

Robert Demachy- portrait de femme, plaque de verre négative au gélatino-bromure d’argent, 1905 ( negatif)

Robert Demachy- portrait de femme, plaque de verre négative au gélatino-bromure d’argent, 1905 ( negatif)

Robert Demachy – Dans l’atelier , Modèle féminin drapé, positif monochrome sur verre – noir et blanc Avant 1898. © musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Dans l’atelier; jeune femme consultant un portfolio de gravures,avant 1900, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Dans l’ atelier ; jeune fille nue debout,1er quart du 20e siècle, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy -Femme nue debout, hanches drapées voile transparent sur la tête et le buste. Négatif gélatino-bromure nd

Robert Demachy -Femme nue debout, hanches drapées voile transparent sur la tête et le buste. Négatif gélatino-bromure nd

Robert Demachy -Femme nue debout, hanches drapées voile transparent sur la tête et le buste. Négatif gélatino-bromure nd

Robert Demachy- Quatre modèles sur l’île de Croissy,1908, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy -Deux modèles sur l’île de Croissy 1er quart du 20e siècle Positif monochrome sur verre. © musée Nicéphore Niépce.

Robert Demachy – Modèle féminin sur une plage, Négatif au gélatino-bromure d’argent sur verre – noir et blanc Avant 1900. © musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy- Modèle féminin sur une plage, 1900, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy- Modèle féminin sur un rocher au bord de la mer,avant 1900, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Modèle féminin debout sur un rocher au bord de la mer, 1900, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy – Modèle féminin dans un pré,positif monochrome sur verre – noir et blanc, 1er quart du 20e siècle.. © musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Modèle féminin dans un pré,1er quart du 20e siècle, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Modèle féminin dans un pré, avant 1900, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Modèle féminin voilé assise sur une dune, 1er quart du 20e siècle, positif monochrome sur verre.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy – Modèle féminin voilé auprès d’un arbre en fleurs, Négatif au gélatino-bromure d’argent sur verre – noir et blanc,, 1er quart du 20e siècle.. © musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Modèle féminin voilé auprès d’un arbre en fleurs, 1er quart du 20e siècle, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Modèle féminin voilé auprès d’un arbre en fleurs, 1er quart du 20e siècle, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Modèle féminin voilé auprès d’un arbre en fleurs, 1er quart du 20e siècle, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Modèle féminin drapé debout dans un pré, 1er quart du 20e siècle, Négatif au gélatino-bromure d’argent sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Modèle féminin drapé debout dans un pré, 1er quart du 20e siècle, Négatif au gélatino-bromure d’argent sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Nu dans un pré, 1er quart du 20e siècle, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

Robert Demachy-Modèle féminin drapé au bord d’un cours d’eau, 1er quart du 20e siècle, positif monochrome sur verre – noir et blanc.© musée Nicéphore Niépce

more Here and Here and Here and Here

and his Autochromes on BNF

Dorothy Wilding ( 1893-1976)

Dorothy Wilding(ou plutôt était) la plus célèbre photographe  de Grande-Bretagne. En fait, elle a été la première femme à recevoir un mandat royal pour être le photographe officiel de la Reine Roi lors de leur couronnement, et une de ses photographies de la reine actuelle (connu sous le nom   «Portrait Wilding») a été utilisé pour une série de timbres en Grande-Bretagne, utilisé entre 1953 et 1967. Elle a travaillé principalement dans le Studio sur Bond Street ( d’abord chez celui  Marian Neilson ,où elle a débuté en tant qu’ apprentie, puis dans son propre studio) , et en 1937 en a ouvert un autre à New York. Elle est surtout connue pour ses compositions linéaires lumineuses photographiées sur un fond blanc. Son autobiographie en quête de perfection a été publié en 1958

Ce n’est pas du tout les portrait des têtes couronnés que je vous présente aujourd’hui, mais des portraits de célébrités ( danseuses actrices..)  de l’époque ainsi que des nus comme d’habitude,  r2alisés entre 1920 et 1930.

 

Dorothy Wilding- The Silver Turban.1928 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- The Silver Turban.  serie  » hidden face » #1, 1928 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Hidden face , 1928  © William Hustler and Georgina Hustlerd Georgina Hustler

Dorothy Wilding-  The Silver Turbanserie  » hidden face » #4 , 1928 © William Hustler and Georgina Hustlerd Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding -nude study, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding -The Silver Turban , nude study, serie  » hidden face » # 3 ,1928 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – portrait of Rhoda Beasley, 1932

Dorothy Wilding – Nude study,  portrait of Rhoda Beasley, 1932

 

Dorothy Wilding - Nude study with veil, 1930 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Nude study with veil, 1930 © William Hustler and Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding -The Bat, 1927 [chlorobromide print] © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding -The Bat, 1927 [chlorobromide print] © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Le Matin (Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Le Matin (Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - "Le Papillon "(Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – « Le Papillon « (Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Ingenue, 1920. © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Ingenue, 1930. © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding-   'Perles', 1930s  © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- ‘Perles’, 1930s © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - 'Le Matin ' (Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – ‘Le Matin ‘ (Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Le reveil , 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Le reveil , 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding - Anna May Wong ,1938 . Theater Portrait was taken during her successful run in the Broadway production of On the Spot. She would later star in the film version entitled Dangerous to Know ,1938 ©

Dorothy Wilding – Anna May Wong ,1938 . Theater Portrait was taken during her successful run in the Broadway production of On the Spot. She would later star in the film version entitled Dangerous to Know ,1938 ©William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Anna May Wong, chlorobromide print on card mount, 1929 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Anna May Wong, chlorobromide print on card mount, 1929 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding-  Iris , Lady Cameron, 1935 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Iris , Lady Cameron, 1935 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding-  Iris , Lady Cameron, 1935 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Iris , Lady Cameron, 1935 © William Hustler and Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding  The Pianist Harriet Cohen, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding The Pianist Harriet Cohen, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding  The Pianist Harriet Cohen, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding The Pianist Harriet Cohen, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Isabel Jeans, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Isabel Jeans, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding -Maharaj Kumari Sudharani Devi of Burdwan, 1927 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding -Maharaj Kumari Sudharani Devi of Burdwan, 1927 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Portrait of Diana Wynyard, 1937 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Portrait of Diana Wynyard, 1937 © William Hustler and Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding - Dorothy Dickson, 1937 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Dorothy Dickson, 1937 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Dorothy Dickson, nd © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Dorothy Dickson, nd © William Hustler and Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding - Tallulah Bankhead,  1934  © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Tallulah Bankhead, 1934 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Jacques Cartier,chlorobromide print on tissue and card mount, 1932 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Jacques Cartier,chlorobromide print on tissue and card mount, 1932 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Self portrait, 1920s© William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Self portrait, 1920s© William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Self portrait, 1920s© William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Self portrait, 1920s© William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- The studio of Dorothy Wilding 1920s © William Hustler and Georgina Hustlerd Georgina Hustler

Dorothy Wilding- The studio of Dorothy Wilding 1920s © William Hustler and Georgina Hustlerd Georgina Hustler

Basil Bailey

Basil Bailey était un photographe Englais qui travaillait pour des journaux et magazines notamment « The British Journal », durant  le milieu des années 30. Il avait son propre studio « Basil Bailey », sur Parc road Londres n8.

Basil Bailey- Disdain, vintage collodiun , 1930

Basil Bailey- Disdain, vintage collodiun , 1930

Basil Bailey - Fantasy, 1930

Basil Bailey – Fantasy, 1930

Basil Bailey- Sculpture Imitative, bromide print,1930

Basil Bailey- Sculpture Imitative, bromide print,1930

 

Basil Bailey- Half Veil . 1940

Basil Bailey- Half Veil . 1940

Georges Hugnet

 

Georges Hugnet- Sans titre (rose rouge) , 1961. Collection Denise Levy

Georges Hugnet-Sans titre (rose rouge), 1961. Collection Denise Levy

 

based on an this anymous photography

uncredited veiled nude, 1930s pour huit jours a Trebaunec

uncredited veiled nude, 1930s pour huit jours a Trebaunec  ( foundHere)

 

ans he made another one with this one for Huit jours à Trébaumec

Georges Hugnet -From Huit jours à Trébaumec, 1969 (Atelier Mercher, Services du Guide rose Micheline,)  journal de vacances de Georges Hugnet

Georges Hugnet -From Huit jours à Trébaumec, 1969 (Atelier Mercher, Services du Guide rose Micheline,) journal de vacances de Georges Hugnet

 

and i found a painting of the artist  Talon Abraxas here

Henri Oltramare

Henri Oltramare- Etude de nu couché,, vers, 1895, Tirage argentique

Henri Oltramare - nu,1900

Henri Oltramare – nu,1900

 

Henri Oltramare - nu,1900

Henri Oltramare – nu,1900

Henri Oltramare - nu,1900

Henri Oltramare – nu,1900

Henri Oltramare - Etude de nu,1900

Henri Oltramare – Etude de nu,1900

Henri Oltramare- Etude de nu, 1900

Henri Oltramare- Etude de nu, 1900

 

Henri Oltramare Nu à la balançoire 1900

Henri Oltramare Nu à la balançoire 1900

Henri-Oltramare---La-trapéziste,-1900

Henri-Oltramare—La-trapéziste,-1900

Henri-Oltramare--Etude-de-nu,--vers-1895-Tirage-argentique-

Henri Oltramare- Etude de nu, vers, 1895, Tirage argentique

Henri Oltramare- Nu au cheveux longs, vintage, épreuve au citrate, 1900

Henri Oltramare- Nu au cheveux longs, vintage, épreuve au citrate, 1900

 

 

Erwin Blumenfeld in colors

C’est dans un contexte de croissance de l’après guerre, et l’effervescence d’une presse en plein essor, que l’activité d’Erwin Blumenfeld se déploie de façon spectaculaire. La photographie de mode est en plein essor et les magazines prospèrent dans une Amérique enrichie par l’économie de guerre et affichant fièrement ses valeurs. Les budgets publicitaires, le nombre de commandes et le niveau de rémunération des photographes augmentent de concert. Vogue , Harper’s Bazaar , Collier’s , Cosmopolitan , Life , Look , tous les grands magazines de mode américains vont faire appel à lui pendant plus de 15 ans . En 1944, 3 ans après son arrivée à New York, Blumenfeld est, le photographe le plus célèbre de sa profession. D’après le New York Times , il est le « grand leader de la photographie imaginative », et le mieux payé ! Cette réussite apparemment exemplaire prouve, s’il en est nécessaire, que la photographie d’après-guerre alliait création et contraintes économiques.
Cette notoriété américaine, il la doit à ses photographies de mode et publicitaires, qu’il réalise à New York pendant les années 1940-1960, dans son studio situé au  Central Park South, mais aussi à son image d’européen cultivé : cette manière si particulière de doter la photographie de « capacités d’absorption et d’amour de l’art » (Harper’s Bazaar , 1941). Intrigué, attiré par ce nouveau langage, qu’est la couleur, etencouragé par Vogue , Erwin  va rapidement jouer avec le Kodachrome. Il trouve là le moyen de citer les grands peintres, ses références, Manet, Vermeer…et en savant  provocateur aussi, il se plait à prendre le contre-pied des conventions par des mises en scène d’un kitsh provocateur, en faisant le choix de couleurs inattendues, aux limites du bon goût, participant à fonder par cette transgression, l’identité colorée de son pays d’adoption.Si la biographie européenne d’Erwin Blumenfeld est connue – l’errance d’un créateur, juif berlinois d’origine, son séjour à Amsterdam (1930), son expérience fondatrice des avant-gardes parisiennes – , on sait peu de choses sur la période américaine et les activités de l’atelier new-yorkais. voir ici  Biographie . Car contrairement à l’idée reçue, c’est dès 1936 qu’il se lance dans la photographie de mode.

Tiraillé entre son désir de s’exprimer en tant qu’artiste et la réalité économique, Erwin Blumenfeld dit cependant être persuadé de pouvoir faire entrer « l’art en contrebande » dans le commerce. Les relations de confiance nouées avant-guerre avec les directeurs artistiques du magazine Vu , Alexandre Brodovitch et Alexandre Liberman, vont lui laisser cependant quelques espaces de liberté et de création. Ce qui n’est pas si simple quand produits de beauté, vêtements, et accessoires, constituent l’ordinaire de la production du studio. Il n’hésite pas à puiser dans son stock d’images fétiches, dans l’histoire de l’art, dans les nouveautés techniques, pour mieux masquer la banalité du produit. Il sait aussi plus simplement s’appuyer sur ses qualités graphiques, sur son intérêt pour la forme vestimentaire, et sur sa fascination pour le corps féminin pour rendre compte non seulement d’une texture ou d’une coupe mais aussi des potentialités géométriques et colorées de la mode féminine.

Cette période américaine a fait la réputation d’Erwin Blumenfeld et  restera avant tout dans son œuvre comme le moment de la découverte, de la fascination et de la mise en valeur de la couleur.

Biographie et plus de photographies ici

Edwin Blumenfeld -Nude with Camellia, New York, 1950

Edwin Blumenfeld -Nude with Camellia, New York, 1950

Erwin Blumenfeld - Untitled  veiled nude, 1940

Erwin Blumenfeld – Untitled veiled nude, 1940

Edwin Blumenfeld - Ruth Knowles in undergarments, photographed, 1955

Edwin Blumenfeld – Ruth Knowles in undergarments, photographed, 1955

Edwin Blumenfeld - Line on face, New York, ca. 1947-1949_e

Edwin Blumenfeld – Line on face, New York, ca. 1947-1949

Edwin Blumenfeld -Goddess of New York, 1944

Edwin Blumenfeld -Goddess of New York, 1944

Edwin Blumenfeld - Nude, New York ,1949

Edwin Blumenfeld – Nude, New York ,1949

Erwin Blumenfeld -Lisette behind Fluted glass, 1954

Erwin Blumenfeld -Lisette behind Fluted glass, 1954

Erwin Blumenfeld- Distorted Nude. 1950

Erwin Blumenfeld- Distorted Nude. 1950

Erwin Blumenfeld Nu, couché, 1945

Erwin Blumenfeld Nu, couché, 1945

Erwin Blumenfeld -Triple Exposure,  1952 PhotoGravure

Erwin Blumenfeld -Triple Exposure, 1952 PhotoGravure

Erwin Blumenfeld- Trois profils. Variante de la photographie parue dans l’article Color and lighting[Couleur et éclairage], de Photograph Annual 1952

Erwin Blumenfeld- Trois profils. Variante de la photographie parue dans l’article Color and lighting[Couleur et éclairage], de Photograph Annual 1952

Erwin Blumenfeld- Legs , 1950's

Erwin Blumenfeld- Legs , 1950’s

Le site d’Erwin Blumenfeld 

Livre à lire sur le sujet  « Blumenfeld Studio, Couleur, New York, 1941-1960 », Ed° Steidl, 2012

Carmel Myers

Carmel Myers ( silent film actress) portrait by Cinemagazine, 1920 [ Maybe by Clarence Sinclair Bull] - Copie

Carmel Myers ( silent film actress) portrait for/by Cinemagazine, 1920 [ Maybe by Clarence Sinclair Bull]

Clarence Sinclair Bull-Portrait of Carmel Myers, 1920

Clarence Sinclair Bull-Portrait of Carmel Myers, 1920

 Ruth Harriet Louise for Mgm Carmel Myers in Ben Hur , A tale of the Christ directed by Fred Niblo, costume by Erté, 1925.

Ruth Harriet Louise for MGM Carmel Myers in Ben Hur , A tale of the Christ directed by Fred Niblo, costume by Erté, 1925.

Carmel Myers in Ben Hur , A tale of the Christ directed by Fred Niblo, costume by Erté, 1925.

Carmel Myers in Ben Hur , A tale of the Christ directed by Fred Niblo, costume by Erté, 1925.

Carmel Myers in Ben Hur ,n A tale of the Christ directed by Fred Niblo, costume by Erté, 1925.

Carmel Myers in Ben Hur ,A tale of the Christ directed by Fred Niblo, costume by Erté, 1925.

Carmel Myers in Ben Hur ,A tale of the Christ directed by Fred Niblo, costume by Erté, 1925.

Carmel Myers in Ben Hur ,A tale of the Christ directed by Fred Niblo, costume by Erté, 1925.

Francesca Woodman

Francesca Woodman – Untitled , Providence, Rhode Island 1975 – 76

 

Nell Dorr (1893-1988)

«Je suis une boulangère . Je veux nourrir les gens avec mes photos. J’ utilise la photographie comme un langage, afin de dire les choses. Je parle de ma vie « . Nell Dorr

 

Nell Dorr Becker était une éminente photographe américaine du XXe siècle. Elle est née en 1895 à Cleveland, Ohio. Son père possédait un studio de photographie. Elle a reçu un appareil à sténopé de son père  pour son septième anniversaire, et dès l’âge de douze ans  , Nell a commencé à mélanger les produits chimiques dans le studio et réaliser ses premiers tirages. Elle admirait la photographie de Gertrude Kasebier et Anne Brigman.

La famille Becker  déménage en Floride en 1923, où Nell Becker ne tarde pas à ouvrir son propre studio de photographie.la carrière de Nell Dorr a commencé sur les talons du mouvemement pictorialiste. 

À la fin des années 1920 et au début des années 1930 Nell Dorr photographie plusieurs séries denus et des fleurs publiés dans un magazine local de Miami, « Le Gondolier. » Beaucoup de photographies prises à Florida Keys ont été compilées dans son premier livre, dans une lune bleue (1939). Nell Dorr voulait s’ éloigner des gens et entrer en contact avec la terre, la mer et le ciel, et, ce en se débarrassant des vêtements et faire ainsi partie de la nature . Dans un Blue Moon. la plupart des images sont un peu sous-exposées, détaillées, conçus avec des gros plans de fleurs de rêve et de femmes nues. Le livre est une expression de rêve de la beauté.

Elle a finalement déménagé son studio à New York où elle est devenue pleinement impliquée dans l’univers pictural de la photographie et se lia d’amitié avec ses contemporains comme Edward Steichen et Alfred Stieglitz qui l’ont encouragée et beaucoup influencée En 1934, elle a occupé sa première exposition dans les studios de Delphes présentant des portraits de trente-six hommes prestigieux. Parmi les hommes était l’inventeur John Van Nostrand Dorr qui est devenu son second mari.

 

Après sa première exposition, Nell Dorr a émergé comme l’une des plus grandes photographes aux États-Unis. Elle a tenu son studio de photographie à New York jusqu’en 1954, date à laquelle  sa plus jeune fille décède . Dorr ferme alors son studio et se consacre à photographier les mères et les filles pour commémorer son propre enfant perdu.

Au cours de sa carrière, Dorr a publié quatre livres de ses photographies, y compris dans une lune bleue (1939) et mères et filles (1954), Les pieds nus (1962), et de la nuit et le jour (1968).

Dorr  meurt en 1988.  plus d’infos Ici ( en anglais)
La majorité des photographie que j’ ai choisies pour cet article  sont  issues de Blue Moon  

Nell Dorr from In a Blue Moon, Nell Dorr 1939© Nell Dorr

Nell Dorr from In a Blue Moon, 1939

Nell Dorr from In a Blue Moon, 1939© Nell Dorr

Nell Dorr from In a Blue Moon, 1939

Nell Dorr from In a Blue Moon, 1939© Nell Dorr

Nell Dorr-Alone, n.d from In a Blue Moon, 1939

Nell Dorr-Alone, n.d from In a Blue Moon, 1939© Nell Dorr

Nell Dorr-Alone, n.d from In a Blue Moon, 1939© Nell Dorr

Nell Dorr from In a Blue Moon, 1939

Nell Dorr from In a Blue Moon, 1939© Nell Dorr

Nell Dorr from In a Blue Moon, 1939

Nell Dorr from In a Blue Moon, 1939© Nell Dorr

Nell Dorr- -Bloom close-up from In a Blue Moon, Nell Dorr 1939

Nell Dorr- -Bloom close-up from In a Blue Moon, Nell Dorr 1939© Nell Dorr

Nell Dorr- from In a Blue Moon, Nell Dorr 1939

Nell Dorr- from In a Blue Moon, Nell Dorr 1939© Nell Dorr

Nell Dorr [Nude carrying tray of flowers at stomach]; 1929

Nell Dorr [Nude carrying tray of flowers at stomach]; 1929© Nell Dorr

Nell Dorr-Untitled from In a Blue Moon, 1939

Nell Dorr-Untitled from In a Blue Moon, 1939© Nell Dorr

Nell Dorr- from In a Blue Moon, Nell Dorr 1939

Nell Dorr- from In a Blue Moon, Nell Dorr 1939© Nell Dorr

Nell Dorr- from In a Blue Moon, Nell Dorr 1939

Nell Dorr- from In a Blue Moon, Nell Dorr 1939© Nell Dorr

Nell Dorr- from In a Blue Moon, Nell Dorr 1939

Nell Dorr- from In a Blue Moon, Nell Dorr 1939© Nell Dorr

Nell Dorr-Nude on beach, back view], ca. 1929

Nell Dorr-Nude on beach, back view], ca. 1929© Nell Dorr

Nell Dorr-Seated nude], ca. late 1920s

Nell Dorr-Seated nude], ca. late 1920s© Nell Dorr

Nell Dorr-Renascence, ca. late 1920s_

Nell Dorr-Renascence, ca. late 1920s© Nell Dorr

Nell Dorr - from In A Blue Moon. 1939

Nell Dorr – from In A Blue Moon. 1939© Nell Dorr

Nell Dorr -Bride ,1940

Nell Dorr -Bride ,1940 from mères et filles , 1954© Nell Dorr

Nell Dorr-Pregnant, 1937 from mères et filles , 1954

Nell Dorr-Pregnant, 1937 from mères et filles , 1954© Nell Dorr

Nell Dorr-Tasha at Dulcimer, ca. 1940 from mères et filles , 1954

Nell Dorr-Tasha at Dulcimer, ca. 1940 from mères et filles , 1954© Nell Dorr

Nell Dorr- Nude in tree, 1929

Nell Dorr- Nude in tree, 1929© Nell Dorr

Nell Dorr- Caprice, 1929

Nell Dorr- Caprice, 1929© Nell Dorr

Nell Dorr- Singing Harp, 1929

Nell Dorr- Singing Harp, 1929© Nell Dorr

Nell Dorr- in Waterfall 1957 Collection Virginia Nell Dorrnitrate negative; Amon Carter Museum of American Art;© Nell Dorr

Nell Dorr- from the book Of Night and Day Greenwich, CT, New York Graphic Society , 1968

Nell Dorr- from the book Of Night and Day Greenwich, CT, New York Graphic Society , 1968© Nell Dorr

Nell Dorr-Silent Hour, ca. 1968 from the book Of Night and DayGreenwich, CT, New York Graphic Society , 1968

Nell Dorr-Silent Hour, ca. 1968 from the book Of Night and DayGreenwich, CT, New York Graphic Society , 1968© Nell Dorr

 

Nell Dorr-Mystic, ca. 1930

Nell Dorr-Mystic, ca. 1930© Nell Dorr

Nell Dorr-[Wild flowers view fourteen], n.d.

Nell Dorr-[Wild flowers view fourteen], n.d.from ‘Of Night and Day’, 1968© Nell Dorr

Nell Dorr-[Abstract #4], n.d.

Nell Dorr-[Abstract #4], n.d.from ‘Of Night and Day’, 1968© Nell Dorr

Nell Dorr-Wild flowers view seventeen], n.d

Nell Dorr-Wild flowers view seventeen], n.d from ‘Of Night and Day’, 1968© Nell Dorr

Nell Dorr- Lilian Gish, actress. © Nell Dorr - Fortuny INC, N.Y., 1930s

Nell Dorr- Lilian Gish, actress. © Nell Dorr – Fortuny INC, N.Y., 1930s© Nell Dorr

Nell Dorr Portrait of elderly Lillian Gish in field with flowing white dress © Nell Dorr

Nell Dorr Portrait of elderly Lillian Gish in field with flowing white dress Double exposure, 1960 © Nell Dorr

Nell Dorr-[Portrait of Lillian Gish], ca. 1930

Nell Dorr-[Portrait of Lillian Gish], ca. 1930© Nell Dorr

Nell Dorr-[Self-portrait in sunlit room], n.d.

Nell Dorr-[Self-portrait in sunlit room], n.d.© Nell Dorr

Nell Dorr -Self Portrait , nd

Nell Dorr -Self Portrait , nd© Nell Dorr

 

 

Sources Massillon Museum  //Carter Museum  // /people.virginia

 

%d blogueurs aiment cette page :