Roger Parry (1905-1977) part I

Né en 1905, Roger Parry se forme à l’Ecole nationale des Arts décoratifs avant de découvrir la photographie. Il devient l’assistant de Maurice Tabard en 1928, au studio de photographie publicitaire Deberny-Peignot. A l’aide d’images aussi dépouillées qu’efficaces, il introduit dans cet art appliqué qu’est la photographie publicitaire les audaces formelles des avant-gardes (photogrammes, photomontages, solarisations…).

Très vite, il prépare avec Fabien Loris l’illustration photographique d’un recueil de poèmes de Léon-Paul Fargue, Banalité. Sa publication en 1931 va le faire apprécier des milieux intellectuels ; il participe alors aux expositions collectives qui réunissent de nombreux talents de l’époque comme Kertész ou Man Ray.

A partir de 1931, Parry est chargé de la promotion de romans publiés à la NRF (Nouvelle Revue Française) qui lui commande plus de 200 couvertures pour des collections populaires.

Il est aussi photographe de plateau sur L’Atalante de Jean Vigo, illustrateur et portraitiste pour Gallimard ou collaborateur de Voilà et Détective.

En 1932, il s’embarque pour un long voyage vers les îles de la Polynésie française, où il réalise un reportage « tendant simplement à présenter un tableau aussi fidèle que possible de la vie actuelle à Tahiti et aux Iles sous le Vent» (Préface de « Tahiti »).
Ces photographies sont publiées dans Tahiti en 1934, ouvrage élaboré avec la complicité de Malraux.

En 1938, utilisant le prétexte de la publication de Zuyderzee (roman de Jeff Last aux éditions Gallimard), il effectue un reportage dans les polders hollandais. Dans une recherche constante de l’envers du décor, il y affine l’orientation documentaire de sa pratique personnelle.

Réformé en 1939, il intègre pendant la guerre la rédaction de Match et de Marie-Claire, avant de publier régulièrement dans La Semaine, principal hebdomadaire de divertissement sous l’Occupation. Il photographie alors les galas, les expositions ou les pièces de théâtre d’un Paris occupé dont la vie culturelle continue malgré tout.

En août 1944, il rejoint le Comité de Libération des reporters photographes de presse après avoir photographié le soulèvement populaire de Paris.

En tant que correspondant de guerre, il suit ensuite les Alliés jusqu’au printemps 1945, de l’Alsace à la poche de Royan.

Après la guerre, il couvre pour l’AFP la visite officielle du Général de Gaulle à New York en 1945 et la Conférence de Moscou en 1947. A la fin des années 1940 il délaisse progressivement le reportage de presse.

A partir de 1948, aux côtés d’André Malraux, il collabore aux collections de la « Galerie de La Pléiade » et surtout de « l’Univers des formes » dont il est le directeur technique pour les premiers volumes, révélant ainsi la vaste palette de ses talents d’illustrateur, de graphiste, de maquettiste et de photographe.

Il décède en 1977, quelques mois après André Malraux.

 Voir tous les articles sur Roger Parry

Roger Parry -Etude pour la couverture de Les Trois jeunes filles de Vienne (fumeuse d'opium), 1934

Roger Parry -Etude pour la couverture de Les Trois jeunes filles de Vienne (fumeuse d’opium), 1934

Roger Parry - Sans Titre, 1933-1934

Roger Parry – Sans Titre, 1933-1934

Roger Parry-Nu couché , 1933-34

Roger Parry -Nu (bras allongés°, 1930

Roger Parry -Nu (bras allongés°, 1930

Roger Parry-Nu, années 1930

Roger Parry-Nu, années 1930

Roger Parry- Une femme aux seins nus brandit un sabre à cheval sur une peau de bête, 1933-34( Etudes ; Illustrations de romans populaires, Collection Détective de Gallimard

Roger Parry- Une femme aux seins nus brandit un sabre à cheval sur une peau de bête, 1933-34( Etudes ; Illustrations de romans populaires, Collection Détective de Gallimard

Roger Parry-Bas et porte-jarretelles, 1935

Roger Parry-Bas et porte-jarretelles, 1935

Roger Parry-Femme les jambes croisées portant des bas, 1935

Roger Parry-Femme les jambes croisées portant des bas, 1935

Roger Parry Femme s'habillant devant un miroir, Reportage. Publicité pour grande maison de blanc - Mode vers 1930

Roger Parry Femme s’habillant devant un miroir, Reportage. Publicité pour grande maison de blanc – Mode vers 1930

Roger Parry- Ludmilla Tcherina pour un spectacle de danse à Nice-Monte-Carlo , novembre 1943

Roger Parry- Ludmilla Tcherina pour un spectacle de danse à Nice-Monte-Carlo , novembre 1943

Roger Parry -Portrait de Femme Double Image, 1928

Roger Parry -Portrait de Femme Double Image, 1928

Roger Parry -Nu, 1928

Roger Parry -Nu, 1928

Roger Parry - Sans Titre, 1928 - 1930

Roger Parry – Sans Titre, 1928 – 1930

Roger Parry. Double Exposure, Robert Couturier, 1931© Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine

Roger Parry. Double Exposure, Robert Couturier, 1931© Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine

Roger Parry.- femme dans un lit, double exposition 1933.© Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine.&

Roger Parry.- femme dans un lit, double exposition 1933.© Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine.&

Roger Parry- La Malle,vers 1929

Roger Parry- La Malle,vers 1929

Roger Parry- Untitled, 1930s

Roger Parry- Untitled, 1930s

Roger Parry -Pièce vide et œil (double exposition), 1929

Roger Parry -Pièce vide et œil (double exposition), 1929

Roger Parry-Banalité 3, 1930

Roger Parry-Banalité 3, 1930

Roger Parry- Mains avec boule de cristal, Variation, 1930 © Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine edité pour for André Maurois’ Le peseur d’âmes en1932

Roger Parry- Mains avec boule de cristal, Variation, 1930 © Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine edité pour for André Maurois’ Le peseur d’âmes en1932

Roger Parry- Nature morte, 1929

Roger Parry- Nature morte, 1929

Roger Parry- Etude, 1930

Roger Parry- Etude, 1930

Roger Parry Main sur crépis avec traînée, 1928

Roger Parry Main sur crépis avec traînée, 1928

Roger Parry-Un serpent s'enroule autour des doigts et du poignet d'un homme 1933

Roger Parry-Un serpent s’enroule autour des doigts et du poignet d’un homme 1933

Roger Parry -Illustration pour la couverture d'un roman de Sidney Fairway , Un serpent et une main crispée,1933

Roger Parry -Illustration pour la couverture d’un roman de Sidney Fairway , Un serpent et une main crispée,1933

Roger Parry- Un serpent dans des draps et deux mains crispées, 1933

Roger Parry- Un serpent dans des draps et deux mains crispées, 1933

Roger Parry-Illustration de la couverture d'un roman de Maurice Marrou ; Une femme renversée et une valise1933

Roger Parry-Illustration de la couverture d’un roman de Maurice Marrou ; Une femme renversée et une valise, 1933

Roger Parry- Une femme étendue sur le dos, les yeux ouverts, la tête contre une valise et une revue de tauromachie dans une main1933

Roger Parry- Une femme étendue sur le dos, les yeux ouverts, la tête contre une valise et une revue de tauromachie dans une main, 1933

Roger Parry Une femme inconsciente est soutenue par une rambarde 1934

Roger Parry Une femme inconsciente est soutenue par une rambarde 1934

Roger Parry- Femme soufflant dans un gros coquillage,nd1

Roger Parry- Femme soufflant dans un gros coquillage,nd1

Roger Parry- Femme soufflant dans un gros coquillage,nd

Roger Parry- Femme soufflant dans un gros coquillage,nd

Roger Parry-autoportrait, , 1942

Roger Parry-autoportrait, , 1942

Femme 1900 tirage à partir de Plaque de verre photo

Femme nue dans son boudoir, 1900 tirage à partir de Plaque de verre photo

 

Femme nue dans son boudoir, 1900 tirage à partir de Plaque de verre photo

Femme drapée- tirage à partir de plaque verre, avant 1900 via photolumiere ebay

anonyme -nu voilé,négatif plaque de verre,1900s

Anonymous- The none, 1900 plaque de verre

Anonymous- Portrait de femmpe, 1900 plaque de verre

anonyme -Portrait de femme voilée, plaque de verre, 1900s

Anonyme – Étude de nu, 1930.

Description:

Studi

di Nudo, ca. 1930Notes: Due stampe vintage alla gelatina sali d’argento. ciascuna ca. cm 23 x 17Two vintage gelatin silver prints.  

   

The Vargas Brothers (Carlos & Miguel Vargas)

« Carlos et Miguel Vargas  sont nés dans des circonstances modestes à Arequipa,( isolée de la capitale cosmopolite de Lima,  Carlos en 1885 et Miguel en 1887.

 Ils ont pratiqué l’art de la photographie au  moment où le pictorialisme devenait  international. Ils n’étaient pas les seuls ou les premiers photographes de la ville sud du Pérou d’Arequipa. Carlos Heldt, Emilio Diaz, Max T. Vargas, entre autres, les ont précédés. En fait, le Vargas Brothers a appris le métier et l’entreprise de la photographie de Max T. Vargas (pas de lien familial) En 1900. En Août 1912, Carlos et Miguel ouvre leur propre studio « Estudio de Arte Varga Hermanos »,  en face de la place du studio de Max T, et  dès le début, leur activité semble avoir été un succès, leurs réalisations ont été reconnues en Amérique du Sud et même en Europe. En 1925, ils ont remporté une médaille d’or au Salon  » Primer Arte Fotográfico » à Buenos Aires, et en 1928 ils ont été présentés à  Seville.

Carlos et Miguel Vargas ont consacré leur vie à une création singulière.  Alchimistes de l’argent, de la lumière, celluloïde et du verre, ils sont les témoins qui ont laissés une trace de la ville d’Arequipa,de ses visages,, des rêves et des illusions d’une époque. Le monde qu’ils connaissaient a disparu, mais les photos qu’ils ont laissés derrière eux sont des rappels éloquents d’une époque où les forces irrésistibles de la modernité n’avait pas encore balayé les gracieuses, des rythmes sans hâte d’un âge plus formel et élégant.  » Traduction du texte de Peter Yenne et Adelma Benavente  conservateurs et  co-fondateurs du projet Archive photographique de l’exposition de 2007 « City of Night The Vargas brothers sutios ( 1912-1930) »

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas Condessa V., Peru ,1925

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas -Condessa V., Peru ,1925

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas- The Peruvian exotic dancer,Helba Huara 1924

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas- The Peruvian exotic dancer,Helba Huara 1924

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas,Isabel Sanchez Osorio, 1926

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas,Isabel Sanchez Osorio, Pérou 1926

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas, Virgenes del Sol. 1920s

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas, Virgenes del Sol. Perou, 1920s

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas- Florência Rivero - Arequipa, Peru , 1925

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas- Florência Rivero – Arequipa, Perou , 1925

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas, Maria Aranguis, Arequipa, Peru, c. 1925

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas, Maria Aranguis, Arequipa, Perou, c. 1925

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas, Maria Aranguis, Arequipa, Peru, c. 1926

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas, Maria Aranguis, Arequipa, and also credired Isabel Sanchez Osorio , Peru  (???) but seems to be the first  Perou, c. 1926

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas, Self-Portrait, Arequipa, c. 1922

The Vargas Brothers Carlos & Miguel Vargas, Self-Portrait, Arequipa, Pérou c. 1922

Marcel G. Lefrancq (1916-1974)

Marcel G. Lefrancq est un nom peu connu du surréalisme Belge et pourtant, il compte a son actif bon nombre de collages et de photographies ainsi que quelques objets témoins de ce mouvement en Belgique.

En 1939, il compta parmi les membres fondateurs du Groupe surréaliste en Hainaut. La même année, il est engagé comme photographe par l’IRPA, pour procéder à l’inventaire des oeuvres d’art risquant d’être détruites par la guerre qui s’annonce. En 1940, il publie à deux reprises des clichés dans L’invention collective, la revue belge dirigée par René Magritte ( voir les autres articles sur lui Ici) et Raoul Ubac ( voir les autres articles sur lui Ici), avec qui il est ami, puis il entre dans la résistance.

Après la dissolution du Groupe surréaliste en Hainaut, il participe à la création du groupe Haute Nuit, en 1947. Deux ans plus tard, Dotremont lui écrit pour proposer un rapprochement entre Haute Nuit et Cobra. C’est dans cet esprit que Lefrancq collabore aux numéros 2 et 6 de la celèbre revue  Cobra.

La majeure partie de son oeuvre photographique est moins surréalistes ( les thématiques font plus penser à Brassaï, par exemple)  mais ses collages ou objets, le restent. je vous propose quelques collages et photographies vous pouvez les retrouver sur le site que son fils à créer Ici (en petits formats).

Les photographies

à retrouvez pour celles datant d’aavant ou de 1948, dans le livre  « Aux Mains de La Lumière, Images et Poèmes. Introduction by Armand Simon. Mons, France,  Editions de Haute Nuit, 1948

Marcel G. Lefrancq - Heide, 1942

Marcel G. Lefrancq – Heide, 1942

Marcel G. Lefrancq -Sculpture, 1948

Marcel G. Lefrancq -Sculpture, 1948

Marcel G. Lefrancq - Eglogue emblématique, 1967

Marcel G. Lefrancq – Eglogue emblématique, 1967

Marcel G. Lefrancq -Etude de forme 1, 1939

Marcel G. Lefrancq -Etude de forme 1, 1939

Marcel G. Lefrancq – Nu à la dentelle, 1955

Marcel G. Lefrancq – Nu à la dentelle, 1955

Marcel G. Lefrancq -L'actuelle, 1947

Marcel G. Lefrancq -L’actuelle, 1947

Marcel G. Lefrancq -sans titre (avant 1945)

Marcel G. Lefrancq -sans titre (avant 1945)

Marcel G. Lefrancq -sans titre, Nd

Marcel G. Lefrancq -sans titre, Nd

Marcel G. Lefrancq -La sieste, 1942

Marcel G. Lefrancq -La sieste, 1942

Marcel G. Lefrancq - Sans Titre, 1972

Marcel G. Lefrancq – Sans Titre, 1972

Marcel G. Lefrancq - Portrait d’Akarova, 1938 Photomontage Akarova et le masque du diable dans l’histoire du soldat (Stravinsky) 1935

Marcel G. Lefrancq – Portrait d’Akarova, 1938 Photomontage Akarova et le masque du diable dans l’histoire du soldat (Stravinsky) 1935

Marcel G. Lefrancq - La Venus des Ténèbres, 1949

Marcel G. Lefrancq – La Venus des Ténèbres, 1949

Marcel G. Lefrancq - Haunted eyes, 1947

Marcel G. Lefrancq – Haunted eyes, 1947

Marcel G. Lefrancq -le regne vegetal 1938

Marcel G. Lefrancq -le regne vegetal 1938

Marcel G. Lefrancq -Endless Repetition, 1948

Marcel G. Lefrancq -Endless Repetition, 1948

Marcel-G. Lefrancq -Étude de forme V, 1948(AUX MAINS DE LA LUMIÈRE. IMAGES ET POÈMES présentés par Armand SIMON. Mons (Belgique), Éditions de Haute nuit, 1948)

Marcel-G. Lefrancq -Étude de forme V, 1948(AUX MAINS DE LA LUMIÈRE. IMAGES ET POÈMES présentés par Armand SIMON. Mons (Belgique), Éditions de Haute nuit, 1948)

Marcel G. Lefrancq - l'ennemi, 1948

Marcel G. Lefrancq – l’ennemi, 1948

Marcel G. Lefrancq - Eloge du carnage, 1948

Marcel G. Lefrancq – Eloge du carnage, 1948

Marcel G. Lefrancq - Elue, 1945 (2)

Marcel G. Lefrancq – Elue, 1945

Marcel G. Lefrancq - La Loi de la Coincidences , 1948 from AUX MAINS DE LA LUMIÈRE. IMAGES ET POÈMES présentés par Armand SIMON. Mons (Belgique), Éditions de Haute nuit, 1948 (2)

Marcel G. Lefrancq – La Loi de la Coincidences , 1948 from AUX MAINS DE LA LUMIÈRE. IMAGES ET POÈMES présentés par Armand SIMON. Mons (Belgique), Éditions de Haute nuit, 1948

Marcel G. Lefrancq - Méréorite ,1940

Marcel G. Lefrancq – Méréorite ,1940

Marcel G. Lefrancq -L'objectivité scientifique , 1948

Marcel G. Lefrancq -L’objectivité scientifique , 1948

Marcel-G. Lefrancq -Parc de Mons la nuit, 1938

Marcel-G. Lefrancq -Parc de Mons la nuit, 1938

Les Collages

Marcel G. Lefrancq - Les onze mois de la bonne année 1939 - 1945 1 (2)

Marcel G. Lefrancq – Les onze mois de la bonne année 1939 – 1945

Marcel G. Lefrancq - Les onze mois de la bonne année 1939 - 1945 1 (2)

Marcel G. Lefrancq – Les onze mois de la bonne année 1939 – 1945

Marcel G. Lefrancq - Les onze mois de la bonne année 1939 - 1945 (2)

Marcel G. Lefrancq – Les onze mois de la bonne année 1939 – 1945

Marcel G. Lefrancq - Visage from Les onze mois de la bonne année 1939 - 1945 1

Marcel G. Lefrancq – Visage from Les onze mois de la bonne année 1939 – 1945

Marcel G. Lefrancq - Collage,from Les onze mois de la bonne année 1939 - 1945

Marcel G. Lefrancq – Collage,from Les onze mois de la bonne année 1939 – 1945

Marcel G. Lefrancq - Collage, from Les onze mois de la bonne année 1939 - 1945

Marcel G. Lefrancq – Collage, from Les onze mois de la bonne année 1939 – 1945

Marcel G. Lefrancq - Qui dort dîne, 1938

Marcel G. Lefrancq – Qui dort dîne, 1938

Marcel G. Lefrancq -Le Saint Esprit, 05.05.1938

Marcel G. Lefrancq -Le Saint Esprit, 05.05.1938

Marcel G. Lefrancq-Les secours de la religion, 06.05.1938

Marcel G. Lefrancq-Les secours de la religion, 06.05.1938

Marcel G. Lefrancq - Nécessité du retour à la terre ,1938

Marcel G. Lefrancq – Nécessité du retour à la terre ,1938

Marcel G. Lefrancq - L’oeuf de l’aigle, 1938

Marcel G. Lefrancq – L’oeuf de l’aigle, 1938

Marcel G. Lefrancq - circeo,1939

Marcel G. Lefrancq – circeo,1939

Marcel G. Lefrancq - sans titre, 05.06.1939

Marcel G. Lefrancq – sans titre, 05.06.1939

Marcel G Lefrancq -Initiation ou lettre ouverte à Monseigneur, 1939

Marcel G Lefrancq -Initiation ou lettre ouverte à Monseigneur, 1939

Marcel G. Lefrancq - La dialectique 1945

Marcel G. Lefrancq – La dialectique 1945

Marcel G. Lefrancq - La Chute de l’Empire d’Orient, 1947

Marcel G. Lefrancq – La Chute de l’Empire d’Orient, 1947

Rolf Tietgens (1911 – 1984)

Rolf Tietgens qui est né en Allemagne, s’est installé es États-Unis en 1939 pour fuir le regime Nazie et a y a très vite trouvé une reconnaissance en étant publié dans de grend magazine.Il partagé un studio à New York avec Ruth Bernhardet c’est par son intermédiare qu’il rencontre il rencontre l’écrivaine Patricia Highsmith , avec qui il aura une relation impossible et complexe jusqu’en 1970 car ce dernier était homosexuel . (Elle a consacré à son livre de 1964, Les Deux Visages de Janvier à cette relation). il réalisera plusieurs nus d’elle, elle a ecrit dans son journal qu’elle espérait ainsi trouver une  » entrée », pour une relation avec lui.

Il a aussi réalisé des études plus experimentales  » surréalistes » et des photographies documentaires qui ont été publiées dans « photograpy » par exemple.

Il a renoncé à la photographie vers la fin des années 1960 pour des raison de santé et il s’est tourné alors vers la peinture mais il ne rncontrera pas beaucoup de succès dans cette voie.

Rolf Tietgens - Nocturne in New Hampshire, 1939

Rolf Tietgens – Nocturne in New Hampshire, 1939

Rolf Tietgens -Nocturne, 1939

Rolf Tietgens –Nocturne , 1946

Rolf Tietgens -The Far Away Melody, 1945

Rolf Tietgens -The Far Away Melody, 1945

Rolf Tietgens -Mythological Echo, 1946

Rolf Tietgens -Mythological Echo, 1946

Rolf Tietgens-The Candle ,1946

Rolf Tietgens-The Candle ,1946

Rolf Tietgens - Make-up (double print positive-negative), 1950s

Rolf Tietgens – Make-up (double print positive-negative), 1950s

Rolf Tietgens Patricia Highsmith ,1942

Rolf Tietgens- The writer  Patricia Highsmith ( she wrote  L’Inconnu du Nord-Express), 1942

Rolf Tietgens- The writer  Patricia Highsmith nude ( she wrote  L'Inconnu du Nord-Express), 1942

Rolf Tietgens- The writer Patricia Highsmith nude ( she wrote L’Inconnu du Nord-Express), 1942

 

Rolf Tietgens - Untitled, 1957

Rolf Tietgens – Untitled, 1957

Rolf Tietgens - Sans Titre, 1939

Rolf Tietgens – Sans Titre, 1939

Rolf Tietgens

Rolf Tietgens

Rolf Tietgens

Rolf Tietgens

Dorothy Wilding ( 1893-1976)

Dorothy Wilding(ou plutôt était) la plus célèbre photographe  de Grande-Bretagne. En fait, elle a été la première femme à recevoir un mandat royal pour être le photographe officiel de la Reine Roi lors de leur couronnement, et une de ses photographies de la reine actuelle (connu sous le nom   «Portrait Wilding») a été utilisé pour une série de timbres en Grande-Bretagne, utilisé entre 1953 et 1967. Elle a travaillé principalement dans le Studio sur Bond Street ( d’abord chez celui  Marian Neilson ,où elle a débuté en tant qu’ apprentie, puis dans son propre studio) , et en 1937 en a ouvert un autre à New York. Elle est surtout connue pour ses compositions linéaires lumineuses photographiées sur un fond blanc. Son autobiographie en quête de perfection a été publié en 1958

Ce n’est pas du tout les portrait des têtes couronnés que je vous présente aujourd’hui, mais des portraits de célébrités ( danseuses actrices..)  de l’époque ainsi que des nus comme d’habitude,  r2alisés entre 1920 et 1930.

 

Dorothy Wilding- The Silver Turban.1928 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- The Silver Turban.  serie  » hidden face » #1, 1928 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Hidden face , 1928  © William Hustler and Georgina Hustlerd Georgina Hustler

Dorothy Wilding-  The Silver Turbanserie  » hidden face » #4 , 1928 © William Hustler and Georgina Hustlerd Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding -nude study, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding -The Silver Turban , nude study, serie  » hidden face » # 3 ,1928 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – portrait of Rhoda Beasley, 1932

Dorothy Wilding – Nude study,  portrait of Rhoda Beasley, 1932

 

Dorothy Wilding - Nude study with veil, 1930 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Nude study with veil, 1930 © William Hustler and Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding -The Bat, 1927 [chlorobromide print] © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding -The Bat, 1927 [chlorobromide print] © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Le Matin (Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Le Matin (Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - "Le Papillon "(Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – « Le Papillon « (Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Ingenue, 1920. © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Ingenue, 1930. © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding-   'Perles', 1930s  © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- ‘Perles’, 1930s © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - 'Le Matin ' (Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – ‘Le Matin ‘ (Unidentified woman) 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Le reveil , 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Le reveil , 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding - Anna May Wong ,1938 . Theater Portrait was taken during her successful run in the Broadway production of On the Spot. She would later star in the film version entitled Dangerous to Know ,1938 ©

Dorothy Wilding – Anna May Wong ,1938 . Theater Portrait was taken during her successful run in the Broadway production of On the Spot. She would later star in the film version entitled Dangerous to Know ,1938 ©William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Anna May Wong, chlorobromide print on card mount, 1929 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Anna May Wong, chlorobromide print on card mount, 1929 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding-  Iris , Lady Cameron, 1935 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Iris , Lady Cameron, 1935 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding-  Iris , Lady Cameron, 1935 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Iris , Lady Cameron, 1935 © William Hustler and Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding  The Pianist Harriet Cohen, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding The Pianist Harriet Cohen, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding  The Pianist Harriet Cohen, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding The Pianist Harriet Cohen, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Isabel Jeans, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Isabel Jeans, 1920 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding -Maharaj Kumari Sudharani Devi of Burdwan, 1927 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding -Maharaj Kumari Sudharani Devi of Burdwan, 1927 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Portrait of Diana Wynyard, 1937 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Portrait of Diana Wynyard, 1937 © William Hustler and Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding - Dorothy Dickson, 1937 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Dorothy Dickson, 1937 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Dorothy Dickson, nd © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Dorothy Dickson, nd © William Hustler and Georgina Hustler

 

Dorothy Wilding - Tallulah Bankhead,  1934  © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Tallulah Bankhead, 1934 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding - Jacques Cartier,chlorobromide print on tissue and card mount, 1932 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding – Jacques Cartier,chlorobromide print on tissue and card mount, 1932 © William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Self portrait, 1920s© William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Self portrait, 1920s© William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Self portrait, 1920s© William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- Self portrait, 1920s© William Hustler and Georgina Hustler

Dorothy Wilding- The studio of Dorothy Wilding 1920s © William Hustler and Georgina Hustlerd Georgina Hustler

Dorothy Wilding- The studio of Dorothy Wilding 1920s © William Hustler and Georgina Hustlerd Georgina Hustler