Orval Hixon (1884-1982)

Orval Hixon  voulait être peintre, mais son daltonisme  a incité ses enseignants à l’orienter vers la photographie, mais ce déficit visuel est devenu l’un des plus grands attributs d’Hixon en définitive,  car il a vu la lumière comme personne… et ce fut son atout majeur pour son travail photographique.  

Lors de son adolescence, il a travaillé comme apprenti au sein de l’imprimerie  d’un journal  fournissant occasionnels son aide pour les portraits réalisés. Il a ensuite , et ce durant près d’une dizaine d’année travaillé comme  journaliste et réalisait des photographies pour ses articles. Fortement intéressé à la texture visuelle et de la disposition spatiale, il a étudié la photographie de portrait seul, au travers des magazines , et en participant  au  mouvement Arts & Crafts (toute personne travaillant et produisant  aux États-Unis pourrait être un artiste) . Il accepte en parallèle  un poste de technicien à la Studebaker Studios et en 1914, en partenariat avec Alice M. Knight, il a ouvert la Hixon-Knight Studio qui se spécialise dans le portrait des enfants.

les Affaires à Kansas City ( qu’on nommait « Le Paris des plaines ») étaient très compétitives entre plusieurs studios de photographie à  succès. Il y avait en cette place un esprit créatif commun qui a été fortement influencé par l’esthétique du mouvement Arts and Crafts. En particulier, le travail de portrait de Homer Peyton, de la Strauss-Peyton studio.  Peyton avait une réputation singulière pour l’utilisation de retouches directes sur des négatifs sur plaque de verre.  Hixon est très attiré par ce personnage et s’ inscrit à des cours d’art graphique à Art Institute  de la ville, et il se sépare de sa première collaboratrice.

Auprès d’Homer Peyton, il  a appris une palette précieuses de techniques graphiques qui lui ont permis de retoucher et de réinventer la négatifs-grattage, le dessin, le frottement, la dissolution, l’élimination et le marquage. Cette liberté créative élevée et le signe tout particulier du style distinctif d’ Hixon de l’éclairage de portrait lui apporte un grand succès.

En 1916,  James Hargis Connelly  ( un ancien acteur de vaudeville) , lui propose decollaborer avec lui  et de créer un studio si Hixon  lui enseigner la photographie. Ils ont formé la Main Street Studio  et cela immédiatement porté ses fruits. Connelly ayant un vaste réseau de relations dans les milieux de divertissement. Très vite, le succès grandit du milieu du théâtre, puis  celui ce la danse et des musiciens À la fin de 1916, il a produit une mémorable série de publicité portraits de vamp Valeska Suratt une actrice qui portait des costumes de haute couture coûteux sur scène, pour Fox Studio   et en janvier 1917 Hixon publie son premier portrait, de Ruth Saint Denis, dans le théâtre Magazine, une pionnière de la danse moderne très apprécié.( voir les trois planches ci dessous)

Orval Hixon- The silent actress  Valeska Suratt (one of the firts vamp with Theda bara ) , 1916

Orval Hixon- The silent actress Valeska Suratt (one of the firts vamp with Theda bara ) , 1916

Orval Hixon-  Plate for the serie of The silent actress  Valeska Suratt (one of the firts vamp with theda bara ) , 1916

Orval Hixon- Plate for the serie of The silent actress Valeska Suratt (one of the firts vamp with theda bara ) , 1916

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio) - Ruth, St Denis, 1918

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio) – Ruth, St Denis, 1918

Hixon était un maître de la lumière théâtrale. Son atelier  était équipé de lumières de scène de théâtre ce qui produisait des contrastes durs, et dramatiques, on a d’ailleurs l’impression que la majeure partie de ses portrait  sortent des ténèbres et les effets saillants sont extrêmement présent. Les sujets surgissent littéralement et se dessinent sur des fonds noirs. Hixon a « capitalisé » sur cette théâtralité, et beaucoup de ces images peuvent être facilement confondues avec des photos de production tournées sur la scène du théâtre, hors il n’en est rien. Les portraits de Hixon possèdent tous une  « intention » dans la composition, le contrôle du sujet.

Il a photographié le splus grands de son époque  Theodore Kosloff et Al Jolson , George Beban, Charlie Chaplin, Sammy Davis, Jr. Bessie Smith et Hadji Ali, Janette Hackett

En 1920, il a déménagé son studio à l’hôtel de Baltimore à seulement quelques pâtés de maisons. Considéré comme l’un des bâtiments les plus luxueux à l’ouest de Chicago, Baltimore a été entièrement construit en brique, le marbre et le ciment livré de l’Allemagne, etait le lieu où  Haute société, les voyageurs bien nantis et les présidents américains séjournaient lors de leur passage à Kansas city. Main Street Studio Hixon au Baltimore avait maintenant une entrée donnant sur la rue pour accueillir tous ceux qui voulaient un portrait, et même sans rendez-vous. Un bonus supplémentaire à cet endroit était la proximité de théâtres de vaudeville, burlesque et cinémas. Si bien qu’un  » trafic » constant de clients de l’hôtel, d’ amateurs de théâtre et de nombreux acteurs faisait le pied de guerre aux portes du studio…. Jusqu’en 1938, quand les portes de la Baltimore fermés, Hixon a photographié des centaines de personnes qui « marchaient dans la rue et dans mon studio. Mais ce sont les gens de théâtre qui ont été une grande source d’inspiration.  Il avait d’ailleurs bien pensé les choses, car il  a très vite compris l’importance de la publicité et de l’auto-promotion. Il a donc  renoncé à ses droit d’auteur en échange du fait qu’il  frappait chaque impression  qui a quittait le studio de son tampon, et ces dernières pouvaient apparaître dans les publications de journaux et ainsi lui faire une grande publicité…

Le succès commercial de Hixon lui a permis d’ouvrir deux autres studios à Liberty, Missouri, et Manhattan, Kansas. . Il a également contracté à court terme des partenariats avec H. Kenyon Newman (1923) et James A. Wiese (1926, 1928). Mais, en 1930le  vaudeville est sur son déclin . Hixon et tout le monde le sait et il prend une décision prudente, celle de fermer le studio de Kansas City et de déménager à Lawrence  où il a maintenu l’entreprise jusqu’en 1958.

A mes yeux, il est un roi de la lumière,avec une vision romantique de la féminité , presque lyrique, ses images ont un parfum de mystère et son d’une intensité presque gothique.

Les photographies proviennent du livre  Main Street Studio An Exhibtion of Photographs of Famous Vaudeville Entertainers by Orval Hixon, The University of Kansas, 1971 ( la couverture est plus bas).

 

Orval  Hixon--Zoe Barnett Vaudeville Entertainer,1920  Figure Study (Chains) By KC Artist Photographer Orval Hixon

Orval Hixon–Zoe Barnett ( performer Musical, Comedy, Operetta) Vaudeville Entertainer,1920 Figure Study (Chains) By KC Artist Photographer Orval Hixon

Orval Hixon- Miss Janette Hackett, 1920

Orval Hixon- Janette Hackett, 1921

Orval  Hixon-Miss Hackett    , 1920

Orval Hixon-   Janette Hackett , 1921

Orval Hixon- Denishawn Dancer Figure Study Vanda  hoff (DeniShawn dancer and 3rd wife of Paul Whiteman (King Of Jazz). 1922

Orval Hixon- Denishawn Dancer Figure Study Vanda hoff (DeniShawn dancer and 3rd wife of Paul Whiteman (King Of Jazz). 1922

Orval  Hixon-Denishawn Dancer Figure Study Vanda  hoff (DeniShawn dancer and 3rd wife of Paul Whiteman (King Of Jazz). 1922

Orval Hixon-Denishawn Dancer Figure Study Vanda hoff (DeniShawn dancer and 3rd wife of Paul Whiteman (King Of Jazz). 1922

Orval  Hixon- Bobbie Tremain -1920

Orval Hixon-the performer  Bobbie Tremain -1920

Orval  Hixon- June Eldredge  1921

Orval Hixon- The actress June Eldredge 1921

Orval  Hixon-Miss Janette Hackett, 1920 from the book, Main Street Studio An Exhibtion of Photographs of Famous Vaudeville Entertainers by Orval Hixon,The University of Kan

Orval Hixon- the actress Janette Hackett, 1920

Orval Hixon - Hazel Flint  ,  1920

Orval Hixon – the actress Hazel Flint , 1920

Orval  Hixon- Miss Francis Field,, 1921

Orval Hixon- Miss Francis Field, (Sally Margaret Field ) 1921

Orval Hixon - Bothwell Browne  ,  1920

Orval Hixon – Bothwell Browne , 1920

Orval Hixon- Miss Janette Hackett, 1920

Orval Hixon- Miss Janette Hackett, 1920

Orval  Hixon-Unidentified Vaudeville Entertainer  , 1918-20

Orval Hixon-Unidentified Vaudeville Entertainer , 1918-20

Orval  Hixon-Unidentified Vaudeville Entertainer  , 1918-20

Orval Hixon-Unidentified Vaudeville Entertainer , 1918-20

Orval Hixon - Dorothy Knowles (vaudeville dancer), 1920s

Orval Hixon – Dorothy Knowles (vaudeville dancer), 1920s

Orval Hixon- Francis Field, 1920

Orval Hixon- Francis Field, 1920

Orval Hixon- Evelyn Nesbit Thaw (1885-1967) 1920

Orval Hixon- Evelyn Nesbit Thaw, 1920

Orval  Hixon-G. Theda Bara, 1921

Orval Hixon-  Theda Bara, 1921

Orval  Hixon-Billie Cassin (Joan Crawford) 1924

Orval Hixon-Billie Cassin (Joan Crawford) 1924

Orval Hixon-Billie Cassin (Joan Crawford), 1924

Orval Hixon-Billie Cassin (Joan Crawford), 1924

Orval Hixon-Ernestine Meyers, 1925 1

Orval Hixon-Ernestine Meyers, 1925 1

Orval Hixon- Ernestine Meyers 1920 from the book, Main Street Studio An Exhibtion of Photographs of Famous Vaudeville Entertainers by Orval Hixon,The University of Kans

Orval Hixon- Ernestine Meyers 1920 from the book, Main Street Studio An Exhibtion of Photographs of Famous Vaudeville Entertainers by Orval Hixon,The University of Kans

Orval Hixon -portrait of Herbert Clifton, 1921

Orval Hixon -portrait of Herbert Clifton, 1921

Orval  Hixon-Pauline Frederick  1925

Orval Hixon- The actress Pauline Frederick 1925

Orval  Hixon- Grace La Rue  a music hall performer ,1920

Orval Hixon- Grace La Rue a music hall performer ,1920

Orval  Hixon- Grace La Rue  a music hall performer , 1920

Orval Hixon- Grace La Rue a music hall performer , 1920

Orval Hixon- Grace La Rue,  a music hall performer , 1920

Orval Hixon- Grace La Rue, a music hall performer , 1920

Orval  Hixon- Unidentified Vaudeville Entertainer , 1919-1920

Orval Hixon- Unidentified Vaudeville Entertainer , 1919-1920

Orval  Hixon-Unidentified Vaudeville Entertainer  , 1920

Orval Hixon-Unidentified Vaudeville Entertainer , 1920

Orval  Hixon-Untitled  , Pauline Lord , 1920

Orval Hixon-Untitled , Pauline Lord , 1920

Orval  Hixon-Veleska Surratt( Vampire in Silent Movies) , 1919

Orval Hixon-Veleska Surratt( Vampire in Silent Movies) , 1919

Orval Hixon -Beth Beri 1922 Figure Study (Front) By KC Artist Photographer Orval Hixon

Orval Hixon -Beth Beri 1922 Figure Study (Front) By KC Artist Photographer Orval Hixon

Orval Hixon - Orval Hixon -dancer Alcova, 1922

Orval Hixon – Orval Hixon -dancer Alcova, 1922

Orval  Hixon- Unidentified Vaudeville Entertainer , 1919-1920

Orval Hixon- Unidentified Vaudeville Entertainer , 1919-1920

Orval  Hixon-Beth Beri   , 1920 1

Orval Hixon-Beth Beri , 1925

Orval  Hixon-Annette Kellerm , 1920

Orval Hixon-Annette Kellerm , 1920

Orval  Hixon- Sammy Baird  , 1923

Orval Hixon- Sammy Baird , 1925

Orval Hixon - Orval Hixon -Sammy Baird, 1925

Orval Hixon – Sammy Baird, 1925

Orval  Hixon- Emma Haig 1920

Orval Hixon- Emma Haig 1920

Orval Hixon -portrait of unknown female, 1925

Orval Hixon -portrait of unknown female, 1925

Orval  Hixon-Untiteled, 1920-22

Orval Hixon-Untiteled, 1920-22

Orval  Hixon- Cleveland Bronner, 1918

Orval Hixon- Cleveland Bronner, 1918

Orval  Hixon-Cleveland Bronner, 1918

Orval Hixon-Cleveland Bronner, 1918

Orval  Hixon-Cleveland Bronner, 1918

Orval Hixon-Cleveland Bronner, 1918

Orval  Hixon-Beth Beri , 1920

Orval Hixon-Beth Beri , 1920

Orval  Hixon-Beth Beri   1920

Orval Hixon-Beth Beri 1920

Orval  Hixon- Grace Darling  ( Actress )Figure study ,1920

Orval Hixon- Grace Darling ( Actress )Figure study ,1920

Orval  Hixon- Portrait of unknown  vaudeville dancer , 1925

Orval Hixon- Portrait of unknown vaudeville dancer , 1925

Orval  Hixonl  Flying Alcova ( model Anna Alcovawas a vaudeville dancer who toured the circuits in the early 1920s.) ,1920

Orval Hixonl Flying Alcova ( model Anna Alcova was a vaudeville dancer who toured the circuits in the early 1920s.) ,1920

Orval  Hixon-Florence -O’denishawn (Dancer) , 1919

Orval Hixon-Florence -O’denishawn (Dancer) , 1919

Orval  Hixon-Florence O’denishawn (Dancer) , 1919

Orval Hixon-Florence O’denishawn (Dancer) , 1919

Orval  Hixon-Flying Alcova    , 1920

Orval Hixon-Alcova , 1920

Orval  Hixon-Louise Riley , 1920

Orval Hixon-Louise Riley , 1920

Orval  Hixon-Mrs. Zamboni, 1918

Orval Hixon-Mrs. Zamboni, 1918

Orval  Hixon-Pearl Harper , 1920

Orval Hixon-Pearl Harper , 1920

Orval Hixon - Nance O'Neil (1874-1965) , 1918

Orval Hixon – Nance O’Neil (1874-1965) , 1918

Orval  Hixon- Mlle. Fouchon,  performer ,1920

Orval Hixon- Mlle. Fouchon, performer ,1920

Orval  Hixon-  Zoe Barnett ,1920

Orval Hixon- Zoe Barnett ,1920

Orval  Hixon- ( Hixon-Newman studios) , 1922-25

Orval Hixon- ( Hixon-Newman studios)-Ernestine Meyers (or Tot Qualters) c.1921

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio)  -Ina Hayward (Theatrical actress), 1920s

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio) -Ina Hayward (Theatrical actress), 1920s

Orval  Hixon-Vanda Hoff , 1920

Orval Hixon-Vanda Hoff , 1920

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio) Ernestine Meyers 1918-20

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio) Ernestine Meyers 1918-20

Orval Hixon  (Hixon-Connelly studio) Pauline Frederick, 1920s

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio) Pauline Frederick, 1920s

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio) -Marjorie Gateson, 1920

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio) -Marjorie Gateson, 1920

Orval Hixon book, Main Street Studio An Exhibtion of Photographs of Famous Vaudeville Entertainers by Orval Hixon,The University of Kansas Museum of Art, 1971

Orval Hixon book, Main Street Studio An Exhibtion of Photographs of Famous Vaudeville Entertainers by Orval Hixon,The University of Kansas Museum of Art, 1971

d’autres planches ne faisant pas parties du livre

Orval  Hixon- Unidentified Vaudeville Entertainer , 1920 &

Orval Hixon- Unidentified Vaudeville Entertainer , 1920

Orval  Hixon-Singer Midgets ,1925

Orval Hixon-Singer Midgets ,1925

Orval  Hixon-Ruth Saint-Denis , 1918

Orval Hixon-Ruth Saint-Denis , 1918 Ici dans une autre teinte

Orval  Hixon-Portrait of Cleveland Bronner   , 1920

Orval Hixon-Portrait of Cleveland Bronner , 1920

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio)  Ruth St Denis and Ted Shawnin Tillers of the Soil, 1916

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio) Ruth St Denis and Ted Shawn in Tillers of the Soil, 1916 ici

Orval Hixon  (Hixon-Connelly studio) Ruth St Denis, 1916

Orval Hixon (Hixon-Connelly studio) Ruth St Denis, 1916 ici dans une autre teinte

Orval  Hixon- Ruth St. Denis  ,1919

Orval Hixon- Ruth St. Denis ,1919 ici dans une autre version

Orval  Hixon -Ruth St Denis in Greek Veil Plastique., 1920

Orval Hixon -Ruth St Denis in Greek Veil Plastique., 1920 Ici

Le site qui lui est consacré mais toutes les photos ont malheureusement un gros marquage ce qui gâche le plaisir

Ruth St. Denis in Legend of the Peacock, 1914

Ruth St. Denis in Legend of the Peacock, 1914 . (Photograph from the Jacob's Pillow Dance Festival Archives, Becket, Massachusetts.)

Ruth St. Denis in Legend of the Peacock, 1914 (Photograph from the Jacob’s Pillow Dance Festival Archives, Becket, Massachusetts.)

 

Nickolas Muray – Ruth St. Denis, 1923

 » Née Ruth Dennis, elle a débuté comme danseuse de vaudeville et membre de la compagnie de théâtre de David Belasco dans les années 1890.
En 1904, une publicité pour la marque de cigarettes Egyptian Deities lui aurait inspiré, selon la légende, un premier concert de danses d’inspiration orientale incluant Radha, The Incense et The Cobras. Ces danses « exotiques » ont récolté un tel succès qu’elle les a présenté en tournée aux États-Unis et en Europe.
En 1914, Saint-Denis a épousé l’un de ses élèves, Ted Shawn. Peu après, ils ont fondé Denishawn, à la fois compagnie et école, à Los Angeles. Au milieu des années 1920, Denishawn a tourné dans la région de l’Océan indien et du Pacifique. De grands innovateurs de la danse moderne comme Martha Graham, Doris Humphrey et Charles Weidman ont été membres de la compagnie Denishawn.
Shawn et Saint-Denis ne s’entendait pas sur l’orientation à donner à leur troupe. Alors que Shawn était sensible aux avantages monétaires qu’offrait le circuit du vaudeville, Saint-Denis se considérait plutôt comme une artiste de concert sérieuse. Elle souhaitait se consacrer à ses « visualisations musicales », dans lesquelles le mouvement traduisait le tempo, le rythme et le contenu émotif de la musique. En 1929, le couple s’est séparé et a démantelé sa compagnie, bien qu’il n’ait jamais officiellement divorcé.
Aux prises avec de graves difficultés financières dans les années 1930, Saint-Denis s’est néanmoins plongée dans sa quête d’un art de la danse à contenu spirituel. Elle a donné sa dernière prestation publique en 1966, à quatre-vingt-sept ans.
Ruth Saint Denis est née le 20 Janvier 1879 à Newark, New Jersey , États-Unis, et décédée le 21 Juillet, 1968 à Hollywood  » artsalive.ca

Nickolas Muray – Ruth St. Denis, 1923


Lou Goodale Bigelow- Ruth St. Denis, “Greek Veil”, circa 1917-18

Lou Goodale Bigelow- Ruth St. Denis, “Greek Veil”, circa 1917-18

 

Herman Mishkin – Ruth St. Denis, 1890-1900

Herman Mishkin – Ruth St. Denis, 1890-1900

 

Arthur F.Kales Dancers

Arthur F. Kales- Martha Graham, 1921

 

Arthur F. Kales - synchoric Orchestra Schubert 22s Unfinished Symphony,1919

Arthur F. Kales – synchoric Orchestra Schubert 22s Unfinished Symphony,1919

Arthur F. Kales. Denishawn Dancers Beethoven's Sonata Pathetique, 1919

Arthur F. Kales. Denishawn Dancers Beethoven’s Sonata Pathetique, 1919

 

Arthur F. Kales. Ruth St Denis and the Denishawn Dancers, 1919

Arthur F. Kales. Ruth St Denis and the Denishawn Dancers, 1919

Arthur F. Kales- The Denishawn Dancers, (Doris Humphrey, Betty May, Claire Niles), 1919

Arthur F. Kales- The Denishawn Dancers, (Doris Humphrey, Betty May, Claire Niles), 1919

More nypl.org