qui harcèle qui ? très exactement? RIVES VERONIQUE LE BLOG DE LA VOLEUSE HARCELÉE

Aujourd’hui je reçois deux captures d’écran et à ma grande surprise il semble que je sois une harceleuse. alors une bonne fois pour toute. CE BLOG A ÉTÉ CRÉE EN 2011 AVEC LES ARCHIVES DE MES GALERIES DE POHTOS DE TUMBLR (5 galeries de photos SUR TUMBLR) BIEN ENTENDU SUR CE RÉSEAU SOCIAL ON POSTE PHOTO PAR PHOTO, D’AUTANT PLUS EN 2011 Où IL ÉTAIT IMPOSSIBLE DE POSTER PLUSIEURS PHOTOS EN MÊME TEMPS. IL EST ÉVIDENT QU’EN CRÉANT UN BLOG J’AI Compilé LES PHOTOS POUR RÉUSSIR FAIRE DES ARTICLES.D’AILLEURS CET ARTICLE DATE DE 2014 ,SI TU CLIQUES SUR LA PHOTOS D’APRÈS TU AURAS 2014 QUI S’AFFICHE DANS LA BARRE D’INFOS MAIS JE L’AI MIS EN 2015,POUR DES RAISONS DE COHÉRENCES ET DE FLUIDITÉ,  PAS PLUS PAS MOINS. JE NE CHERCHAIS A FAIRE DU TORD A PERSONNE. DONC OUI,  SI EN 2018 JE RETROUVE DANS MES ARCHIVES UNE PHOTO QUI DATE DE 2013,2014, 2015, JE L’INTÈGRE A MON ARTICLE ET CELA N’A RIEN A VOIR AVEC TOI!!!

TU TE DONNES UN PEU TROP D’IMPORTANCE.

ET TOUS MES DERNIERS ARTICLES SONT JUSTES DE VIEUX ARTICLES DONT J’AI CHANGE LA DATE ET QUI DATENT AVANT QUE TU N’EXISTES SÛREMENT !! MA PAUVRE FILLE.

JE NE T’ES SÛREMENT PAS ATTENDUE POUR AVOIR UNE CULTURE PHOTOGRAPHIQUE ET VU LE NOMBRE DE FOIS Où  J’AI CORRIGE TES ERREURS TU POURRAIS FAIRE PROFILE BAS;  DONC OUI J’AI PIOCHE DANS MES ARCHIVES QUI SONT ENCORE EN GROS BORDEL,  TU N’AS QU’A REGARDER LES ARCHIVES ET TU CONSTATERAS QUE BEAUCOUP DE CHOSES VIENNENT DE TUMBLR CHAQUE ANNÉE, ET BIEN DES CHOSES NE SONT PAS CLASSER. PARCE QUE J4AI PAS LE TEMPS ET J4AI D’AUTRE CHOSE A FAIRE DE D’ALLER CHERCHER UNE PHOTO DATANT DE 2015  FIN 2019 ET CLAMER AU HARCÈLEMENT !!!! LA BLAGUE DE L’ANNÉE ? TU TE RENDS COMPTE DU RIDICULE DE TA PARANOÏA Où TOUT EST NORMAL D’APRÈS TOI ?

paranoaïa

paranoaïa

 

 

MA CAPTURE CE JOUR 15/11/2019 ÉTONNANT NON PAS DU TOUT LES MÊME RESTAURER

CAPTURE NORMALE DU 15/11/2019 NON TRAFIQUÉE

 

 

——————————————————————————————————————————————————

 

ENSUITE je reçois çà

paranoaïa

alors saches que je ne suis pas sur tumblr et ce depuis presque deux ans  mais le blog que tu accuses n’est pas le mien, je suis inactive totalement sur tumblr et je navigue  sur instagram, le blog que tu accuses est tenu par un homme ,je le sais car je discutais beaucoup avec lui, comme je discutais avec dame de pique, à  qui tu ferais bien de dire merci et faire un monde honorable parce que je sais combien de lien elle t’a donnés. et tout ce que tu n »a jamais trouvé par toi même!!!  tu étais incapable de mettre de hyper lien quand tu as commencé je t’ai tout expliqué gentillement, je t’ai expliqué tout ce qu’il y avait à savoir. de toutes les façons tu es harcelée en permanence par pierre paul jacques, et j’attends que tu ais le cran de publier çà en capture, tous les blog que tu bloquais et qui te persécutaient déjà il y quelques années.

alors stop, je ne suis pas tumblr, oui j’ai gardé de bon contact, je n’ai pas demandé à james d’arrêter de te suivre… je ne t’ai pas causé de tord et évidement que mes amis de la vraie vie allait me soutenir et pas toi… et tu vois il semble que j’ai toujours de contacts pour me prévenir de tes délires…

Donc::: 1) le blog que tu accuses de te harceler sur tumblr est tenu par un homme il est d’ailleurs ici et sur pinterest et trouver son prénom et nom est très facile. donc merci de cesser de penser que c’est moi car je ne suis,pas un homme .Ainsi çà évitera que je ne dépose une plainte pour diffamation et harcèlement parce que c’est toi qui me harcèle et qui ne vérifie même pas qui est derrière un tumblr et qui profane des accusations déplacées humiliantes. et çà dans la LOI çà passe pas…… et je ne publie rien sur tumblr ( çà n’importe quelle enquête de loi le prouvera également) si tu as des problèmes avec des tas de personnes qui te harcèlent poses toi les bonnes questions!!! non????

2) j’ai simplement trié,mes archives et regroupées des photos dispatchées sur plusieurs années en seul article et parfois deux ou trois articles et je passe des articles d’année à une autre et tous mes derniers articles sont justes de vieux articles dont j’ai changé la date.

Donc mon prochain articles sera charlotte bara puisque qu’on l’a dit que c’était le dernier truc posté en masse sur ton tumblr ( qui n’est pas un blog hein ton tumblr , poster des photos les unes après les autres ce n’est pas un blog, çà s’appelle une galerie de photos sans queue ni tête)

ALORS EN CONCLUSION ::::::: ARRÊTES toi rapidement

TU CHERCHES LA GUERRE ET BIEN PAS DE PROBLÈMES JE VAIS POSTER TOUTES TES PHOTOS ET TU VAS COMPRENDRE CE QUE C’EST QUE DE DEVENIR MALADE DE RAGE…… MAIS TU L’AIS DÉJÀ AVEC TON OBSESSION MALADIVE POUR MOI.

Commentaires fermés sur qui harcèle qui ? très exactement? RIVES VERONIQUE LE BLOG DE LA VOLEUSE HARCELÉE Publié dans 1- Articles Tagué ,

Studio Georges Louis Arlaud ( 1869 – 1944)

Portfolio Vingt Études de Nu en Plein Air, Editions Horos, Paris,1920

Toutes les planches de ce portfolio datent des années 1900, “Vingt études de Nu en Plein Air” (Twenty Outdoor Nude Studies), et ont été prises en Provence ( les lieux de prise de vue sont notifiés à la fin du portfolio, )

Le studio Arlaud était située à Lyon, et Dirigé par L. Arlaud lui même. Pour la série présentée aujourd’hui, ainsi que pour la série des cartes postales, Il s’est rendu dans les Alpes, dans des grottes de l’arrière pays, , au bord de la Méditerranée, et même sur un glacier, et a réalisé un série très connue de vingt études de nus en plein air. Ce travail évoquant les dryades et les naïades, mais les nus de Arlaud ne sont pas sans rappeler aussi les peintures de Maxfield Parrish par exemple.( cf google image ici).

Il a par ailleurs illustré plusieurs livres sur le sud de la France, et quelques autres régions, ( “Les Baux de Provence”, “La corse”,”Nîmes, Uzès, Aigues-Mortes”, “Vals-les-Bains et le bassin de l’Ardèche”, “Arles et la Camargue”,”La Côte des Maures et les Iles d’or de Toulon à Fréjus” et bien d’autres encore ) entre 1927 et 1937.

G. L Arlaud - La liseuse Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

G. L Arlaud – La liseuse Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Cariatide, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Cariatide, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Surprise, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Surprise, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Printemps de Provence, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Printemps de Provence, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Sommet, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Sommet, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Mirage, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Mirage, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

 

Etude G. L Arlaud -Le Sapin, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Sapin, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Pax, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Pax, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Vent, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Vent, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Plongeuse, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Plongeuse, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Lumiere, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Lumiere, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L'ondine, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L’ondine, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Roc, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Roc, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Baigneuse, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Baigneuse, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Puits, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Puits, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Lac Blanc, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Lac Blanc, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L'Appel de la Montagne, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L’Appel de la Montagne, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L'alpe, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L’alpe, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -La Gardienne du Chateau, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -La Gardienne du Chateau, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Joueuse de Flute, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Joueuse de Flute, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -La Grotte, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -La Grotte, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Printemps de Provence, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Printemps de Provence, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

 

G.L. Arlaud  Portfolio cover for G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920)  [Vingt Etudes de Nu en Plein Air]  1920

G.L. Arlaud Portfolio cover for G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920) [Vingt Etudes de Nu en Plein Air] 1920

G.L. Arlaud  Portfolio G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920)  [Vingt Etudes de Nu en Plein Air]  1920

G.L. Arlaud Portfolio G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920) [Vingt Etudes de Nu en Plein Air] 1920

G.L. Arlaud  Portfolio  G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920)  [Vingt Etudes de Nu en Plein Air]  1920

G.L. Arlaud Portfolio G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920) [Vingt Etudes de Nu en Plein Air] 1920

G.L. Arlaud  Portfolio  G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920)  [Vingt Etudes de Nu en Plein Air]  1920

G.L. Arlaud Portfolio G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920) [Vingt Etudes de Nu en Plein Air] 1920

G.L. Arlaud  Portfolio cover for G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920)  [Vingt Etudes de Nu en Plein Air]  1920

G.L. Arlaud Portfolio cover for G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920) [Vingt Etudes de Nu en Plein Air] 1920

Vous pouvez retrouvez ces planches sur Luminous

Autres Etudes de Nus qui restent dans le même esprit et qui ont aussi étés réalisées dans le sud de la France, mais éditées en format carte postales et réalisées entre les années 1920 et 1930

Etude G. L Arlaud - La Barque, 1930

Etude G. L Arlaud – La Barque, 1930

 

Etude G. L Arlaud - l'Epine, nu érotique 1930

Etude G. L Arlaud – l’Epine, nu érotique 1930

 

Etude G. L Arlaud -l'Agave, nu érotique 1930

Etude G. L Arlaud -l’Agave, nu érotique 1930

 

Etude G. L Arlaud  -Reverie, 1930

Etude G. L Arlaud -Reverie, 1930

 

Etude G. L Arlaud -  Voute Ruines, 1930

Etude G. L Arlaud – Voute  1930

Etude G. L Arlaud  -Andromède, 1930

Etude G. L Arlaud -Andromède, 1930

Etude G. L Arlaud - l'Océan, nu érotique 1930

Etude G. L Arlaud – l’Océan, nu érotique 1930

Etude G. L Arlaud - La Cueillette, 1930

Etude G. L Arlaud – La Cueillette, 1930

Etude G. L Arlaud  -La Lande, 1930

Etude G. L Arlaud -La Lande, 1930

Série en Studio

Etude G. L Arlaud - Etude, ,1930

Etude G. L Arlaud – Etude, ,1930

Etude G. L Arlaud - Potiche , nu érotique 1920-30

Etude G. L Arlaud – Potiche , nu érotique 1920-30

Etude G. L Arlaud - L'éveil ,1930

Etude G. L Arlaud – L’éveil ,1930

Etude G. L Arlaud - Bouddha, 1930

Etude G. L Arlaud – Bouddha, 1930

Etude G. L Arlaud -Madeleine, 1930

Etude G. L Arlaud -Madeleine, 1930

Etude G. L Arlaud - Femme couchée, 1930

Etude G. L Arlaud – Femme couchée, 1930

je vous ajoute celle ci car je l’aime beaucoup

Dr Ch. Fouqué & G.L. Arlaud L'album de la femme. La morphologie esthétique d'après l'étude du nu. Considérations physiologiques et philosophiques. Editions G. L. Arlaud, Lyon, 1936

Dr Ch. Fouqué & G.L. Arlaud L’album de la femme. La morphologie esthétique d’après l’étude du nu. Considérations physiologiques et philosophiques. Editions G. L. Arlaud, Lyon, 1936

Fred Stein (1909 – 1967)

Fred Stein est né le 3 Juillet 1909, à Dresde, en Allemagne. Son père, le Dr Leopold Stein, était rabbin de la communauté Dresde conservateur.  À l’âge de seize ans, il rejoint le Mouvement des jeunes socialistes (l’option démocratique en Allemagne à cette époque). Il n’a pas tardé à percevoir la menace d’ Adolf Hitler , et est devenu très actif dans le mouvement anti-nazi. Il a décidé de devenir un défenseur public dans un souci pour le sort des citoyens les plus pauvres, et des études de droit à la prestigieuse université de Leipzig, où il obtient au bout de trois ans, en 1933. Il a travaillé en bureau du procureur de Dresde en tant que condition préalable à l’obtention de la certification de son avocat. Trois semaines avant, il devait recevoir l’équivalent allemand de l’admission au barreau, il a été rejeté par le gouvernement nazi «pour des raisons raciales et politiques », et a été interdit en tant que Juif à utiliser la bibliothèque publique, l’arrêt du travail sur sa thèse de doctorat .

En 1933 sous le prétexte de son voyage de noce, il fuit l’Allemagne et s’installe à paris où il va découvrir la photographie, après avoir reçu comme cadeau de mariage par sa femme un Leica . Fred Stein s’est mis à arpenter tous les quartiers de Paris pour devenir un reporter des rues. « Le Leica m’a enseigné la photographie », disait-il. Cet ami de Robert Capa et de Gerda Taro, qu’il est le seul à avoir immortalisés ensemble à la terrasse d’un café, a exposé aux côtés des plus grands photographes d’avant-garde : Brassaï, Cartier-Bresson, Man Ray, Dora Maar, André Kertész… ,dans la célèbre galerie de la Pléiade en 1935-1937.

Fred Stein fréquentait le milieu des réfugiés et celui de l’intelligentsia française, qui combattaient pour la dignité, la liberté de penser, la liberté de créer. Ses premiers portraits sont ceux d’André Malraux, de Willy Brandt, d’Arthur Koestler… Il en réalisera ensuite plus d’un millier à Paris et à New York, quasiment inédits en France jusqu’à aujourd’hui.
Son oeuvre est un magnifique témoignage non seulement de ta vie intellectuelle pendant les années sombres de l’avant-guerre à Paris, mais également de ta migration des plus grands esprits vers l’Amérique, de ta force de l’histoire et de la résistance humaine. Voici enfin l’occasion de découvrir la vie étonnante et ignorée d’un photographe aussi érudit qu’humaniste, et les secrets de son métier.
Fred Stein portait un réel intérêt à ses modèles, aussi curieux d’engager de longues discussions avec eux que de les saisir, avec son appareil, à ta seconde où ils se détendaient et, oubliant l’objectif, se révélaient. D’où ces clichés d’un grand naturel et d’une qualité remarquable.Devenu photographe, il s’est distingué par son sens aigu de la composition et la poésie un peu décalée de ses images.

J’ai choisi de montrer un tout autre aspect de son travail, une série sur des poupées, réalisée à Paris, dans règne cette poésie et cette justesse de son regard, sur les objets et le quotidien. Un travail décalé et peu connu de lui, tout au moins bien moins que ses clichés de rue ou portraits.

Fred Stein-Doll with wings hanging on wall, 1935

Fred Stein-Doll with wings hanging on wall, 1935

Fred Stein-Doll leaning in corner, 1935

Fred Stein-Doll leaning in corner, 1935

Fred Stein-Doll and doll head on chair, 1935

Fred Stein-Doll and doll head on chair, 1935

Fred Stein-Doll in glass jar, 1935

Fred Stein-Doll in glass jar, 1935

Fred Stein-Undressed doll in socks , 1935

Fred Stein-Undressed doll in socks , 1935

Fred Stein-Jester doll seated in corner, 1935

Fred Stein-Jester doll seated in corner, 1935

Fred Stein-Granny doll, 1935

Fred Stein-Granny doll, 1935

Fred Stein-Armless doll with wings, 1935

Fred Stein-Armless doll with wings, 1935

Fred Stein-Armless doll standing in doll garden, 1935

Fred Stein-Armless doll standing in doll garden, 1935

Fred Stein- Dolls lying in window  , 1935

Fred Stein- Dolls lying in window , 1935

Fred Stein- Armless doll in long dress hanging on wall   , 1935

Fred Stein- Armless doll in long dress hanging on wall , 1935

Parry Roger -Portraits part II

Roger Parry-Autoportrait avec perruque, 1943

Roger Parry-Autoportrait avec perruque, 1943

Roger Parry - auto Portrait, nd

Roger Parry – auto Portrait, nd

Roger Parry - auto Portrait téléphone, 1929

Roger Parry – auto Portrait téléphone, 1929

Roger Parry. Portrait of Maurice Tabard. 1928. courtesy of Thomas Walther - MOMA

Roger Parry. Portrait of Maurice Tabard. 1928. courtesy of Thomas Walther – MOMA

Roger Parry - Portrait de la chanteuse Agnès Capri, 1929

Roger Parry – Portrait de la chanteuse Agnès Capri, 1929

Roger Parry-Jany Holt chez le photographe, 1941

Roger Parry - Portrait de Foujita chez lui , 1940

Roger Parry – Portrait de Foujita chez lui , 1940

Roger Parry - Portrait de Foujita chez lui , 1940

Roger Parry – Portrait de Foujita chez lui , 1940

Roger Parry - Fréhel à table avec des admirateurs, lors d'une séance de dedicaces 1940

Roger Parry – Fréhel à table avec des admirateurs, lors d’une séance de dedicaces 1940

Roger Parry - Suzy Solidor assise entourée d'admirateurs lors d'une seance de dédicaces, 1940

Roger Parry – Suzy Solidor assise entourée d’admirateurs lors d’une seance de dédicaces, 1940

Roger Parry-Portrait de Jean Cocteau à la première de Antigone avec Rouché, Toutain, Chauviré, Bourdet et Blanchard 1941

Roger Parry-Portrait de Jean Cocteau à la première de Antigone avec Rouché, Toutain, Chauviré, Bourdet et Blanchard 1941

Roger Parry-Madeleine Renaud et Jean Cocteau de travail Répétition de Renaud et Armide, 1943

Roger Parry-Madeleine Renaud et Jean Cocteau de travail Répétition de Renaud et Armide, 1943

Roger Parry-Madeleine Renaud et Jean Cocteau de travail Répétition de Renaud et Armide, 1943

Roger Parry-Madeleine Renaud et Jean Cocteau de travail Répétition de Renaud et Armide, 1943

Roger Parry - Edith Piaf dans une chambre d'hôtel se penche à la fenêtre, juillet 1941

Roger Parry – Edith Piaf dans une chambre d’hôtel se penche à la fenêtre, juillet 1941

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Roger Parry - Albert Préjean Edith Piaf, 1941

Roger Parry – Albert Préjean Edith Piaf, 1941

 Voir tous les articles sur Roger Parry

Germaine Krull the book « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.1930

 

Germaine Krull – study of nude, before 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

 

Germaine Krull est né le 29 Novembre 1897 à Wilda, Poznań, près de la frontière entre l’Allemagne et la Pologne en Prusse orientale, d’une famille allemande aisée. Dans ses premières années, sa famille déménage fréquemment dans toute l’Europe. Elle n’a pas reçu une éducation dite « formelle », mais a reçu des cours à la maison  de son père  Johann Friedrich Krull, un ingénieur accompli et un libre penseur. Ce dernier l’a très certainement influencé , en laissant ses robes au placard et la laissant s’habiller  comme un garçon quand elle était jeune. Cette liberté d’esprit ne peut qu’avoir contribué à forger ses idées sur le rôle des femmes et leurs places au sein de la société ,  et son education la probablement aussi prédisposée à la prise de position politique radicale.

Entre 1915 et 1918, elle a pris des cours à  « Lehr- und Versuchsanstalt für Photographie », une école de photographie de Munich, en Allemagne, periode durant  laquelle  elle suit l’enseignement de Frank Eugene (voir article à son sujet ici) , l’un des maîtres du Pictorialisme .

Elle a ouvert un studio à Munich en 1918.Elle se lie d’amitié avec despersonnalités tels que Rainer Maria Rilke, Friedrich Pollock, et Max Horkheimer. A cette periode ( 1918-1921) Germaine Krull était très active politiquement . En 1919, elle est passée du Parti socialiste indépendant de Bavière au Parti communiste de l’Allemagne, et a été arrêtée et emprisonnée pour aider la tentative de fuite d’un émissaire bolchevik à l’Autriche. Elle fût expulsée de  Bavière en 1920 pour ses activités communistes, et s’ est rendu en Russie avec son amant Samuel Levit. Après que Levit ne l’ait quittée en 1921, Krull a été emprisonné comme un « anti-bolchevique» et expulsé de Russie.

Entre 1922 et 1925, elle vivra à Berlin où elle a reprendra sa carrière de photographe. Elle et Kurt Hübschmann (plus tard connu sous le nom de Kurt Hutton) ont travaillé ensemble dans un studio de Berlin entre 1922 et 1924. Parmi les autres photos de Krull produites à Berlin à cette période, il y a notament la serie de  nus  » les amies de chambre » qui furent comparées à « des satires de la pornographie lesbienne. » VOIR CETTE SERIE LES AMIES ICI

Après avoir rencontré le cinéaste communiste néerlandais Joris Ivens  en 1923, elle s’ installe à Amsterdam en 1925.  Krull revient à Paris en 1926, Ivens et Krull conclu un mariage de convenance entre 1927 et 1943, afin que Krull puisse optenir un passeport néerlandais.

Entre 1922 et 1925, elle vivra à Berlin où elle reprend sa carrière de photographe. Elle et Kurt Hübschmann (plus tard connu sous le nom Kurt Hutton) ont travaillé ensemble dans un studio de Berlin entre 1922 et 1924. Parmi les autres photos Krull produite à Berlin étaient nus qui ont été comparés à ‘des satires de la pornographie lesbienne.’Elle a commencé à photographier des nus, essentiellement féminin,  nombre de ces images illustre des publications scientifiques et naturistes et de nombreux magazines. ( par exemple ici un exemple de couverture pour naturiste)

Krull a vécu à Paris entre 1926 et 1928, où elle a ouvert son atelier en 1926 . Elle se lie d’amitié avec l’élite intellectuelle française (Valéry, Gide, Malraux, Morand, Frank Eugene Cocteau, Colette, etc), ainsi que de nombreux artistes et créateurs (l’acteur Louis Jouvet, le réalisateur Jean Renoir, le photographe Eli Lotar  , qui realisera une superbe photo d’elle nue, vêtue de gants, voir plus bas, les peintres Robert et Sonia Delaunay, etc) mais sera surtout amie avec Sonia et Robert Delaunay, Eli Lotar, André Malraux, Colette, Jean Cocteau, André Gide  Son travail consistait essentiellement à faire de la photographie de mode, et portraits et travailler pour des magazines . Néanmoins, le nu a continuera d’être un thème de prédilection dans la photographie de Krull , ( elle est d’ailleurs publiée à cette époque dans la célèbre « Revue des Monats », par exemple) très fréquemment.

Pendant cette période, elle a publié le portfolio Métal ,1928. ayant épousé le réalisateur Joris Ivens,  elle travaillera avec lui  pour le documentaire ‘El Puente’ (Le pont) en 1928 qui réveillera en elle une fascination pour un sujet inhabituel: le paysage industriel. Krull présente dans ce livre 64 photographies en noir et blanc paysage de Paris, Marseille, et de Hollande . Les sujetsphotographiés sont  des ponts, des  bâtiments (par exemple, la Tour Eiffel), et les navires à roues de bicyclette, il peut être lu comme étant une célébration de la machine ou une critique à leur égard. Beaucoup de photographies ont été prises sous des angles dramatiques, et dans l’ensemble du travail a été comparé à celui de László Moholy-Nagy ( Voir tous les articles qui lui sont consacrés ICI)  et Alexander Rodchenko. ( Voir  tous les articles qui lui sont consacrés ICI). En 1999-2004 le portefeuille a été choisi comme l’un des albums photos les plus importants de l’histoire.

En 1928, Krull a été considéré comme l’une des meilleurs photographes de Paris, avec André Kertész ( Voir les articles qui lui consacrés) et Man Ray( Voir les articles qui lui consacrés) . Entre 1928 et 1933, son travail photographique est composée principalement de photojournalisme, comme ses photographies pour le magazine Vu.  En 1930, elle  édite le portfolio « Étude de nu  » avec 24 photos , préfacé par son ami Jean Cocteau aux Librairie des Arts décoratifs. ces clichés expliquera t- elle auront pour vocation de témoigner de la transformation dans laquelle la nudité, est à la fois reliée à l’esthétique et séparée de l’éthique (ses travaux dans ce domaine sont réputés pour sa série les amies).

Quand la seconde guerre mondiale éclate, krull quittera la France et voyagera dès lors à travers le monde entier (Afrique (1941-1942)  Brésil, où elle a photographié la ville d’Ouro Preto. Entre 1942 et 1944, elle était à Brazzaville en République du Congo, après quoi elle a passé plusieurs mois à Alger ) Après la Seconde Guerre mondiale, elle a voyagé en Asie du Sud-Est en tant que correspondant de guerre, et en 1946 elle  devient un des co-propriétaires de l’Hôtel Oriental à Bangkok, en Thaïlande, un rôle qu’elle a entrepris jusqu’en 1966. Ensuite elle déménagera dans le Nord de l’Inde et convertira à l’école Sakya du bouddhisme tibétain. Son grand projet photographique finale a été la publication d’un livre de 1968 « Tibétains en Inde » qui comprenait un portrait du dalaï-lama. Après un AVC, elle a déménagé dans une maison de soins infirmiers à Wetzlar, en Allemagne, où elle est morte le 31 Juillet, 1985.

Cette femme a eu un esprit libertaire toute sa vie, combattant pour la liberté sociale, la condition de la femme des peuples, sa liberté intellectuelle fait d’elle une artiste majeure du 20 siècle.

bien sûr je ne vous présente qu’une partie de son travail, et comme toujours celui autour du nu, mais cela reste une partie de son immense travail.bJe vous présente les planches du porfolio de 1930 qui sont des héliogravures, ainsi que d’autres nus et ses portraits. Vous pouvez retrouverez la séries Les amies, rencontres de lesbiennes ( postés il y a longtemps ici), et le reste de sont travil sur le net.

« L’objectif est un œil mieux fait que l’œil.  Il mérite de voir le monde mieux fait que le monde, ou autrement fait, ce qui est déjà très bien.  Chaque angle nouveau  multiplie le monde par lui même » G.Krull 1931

 

 

Germaine Krull Book cover for Germaine Krull, Études de nu, (Paris, Librairie des Arts Décoratifs – A. Calavas Éditeur, (1930)) 1930

Germaine Krull - Etude de nu, 1930 from "Études de nu". Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

ÉTUDES DE NU is the second publication to feature Germaine Krull’s nude studies. It was published twelve years after her nude work first appeared in Der Akt – Zwanzig photographische Aufnahmen weiblicher Körper nach der Natur (The nude – twenty photographs of the female body taken from life) together with work by Prof. Jozsef Pésci and Wanda von Debschitz-Kunowski. ÉTUDES DE NU is Krull’s solo celebration of the female form.

The small portfolio is rather simple in design and construction. A small white paper label with the title and author’s name is mounted on the orange paper covered card of the front cover. The portfolio contains 24 photographic plates and two folded leaves with title and introduction by Jean Cocteau. Twenty-two of the plates contain one photograph of one model. Two of the plates show montages or multiple exposures. Twenty photographs show the figures cropped, at least on one side of the image. The photographs come across as a playful mix of styles and techniques just as one finds with Krull’s work in general.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

 

Germaine Krull- Étude de nu, 1930

Germaine Krull- Étude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

 

Germaine Krull-Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull-Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930

Germaine Krull-Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull – Etude de nu, 1930 from « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull- EROTIC NUDE , circa 1930 Vintage silver printfrom "Études de nu". Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

Germaine Krull- EROTIC NUDE , circa 1930 Vintage silver printfrom « Études de nu ». Par Germaine Krull. Preface by Jean Cocteau.With 24 loose illustrations after photographs printed in photogravure, Paris, Librairie des Arts décoratifs, ,1930.

 

« Photographing is a profession. Craftsmanship. A job that one learns, that one makes more or less well, like all trades. The photographer is a witness. The witness of his time. The true photographer is the witness of every day, they are the reporter. » Germaine Krull
Sur ce lien, en podcast, une autre chronique à propos de Germaine Krull, Les vivants et les morts, Radio Zibeline.

Roger Parry (1905-1977) part I

Né en 1905, Roger Parry se forme à l’Ecole nationale des Arts décoratifs avant de découvrir la photographie. Il devient l’assistant de Maurice Tabard en 1928, au studio de photographie publicitaire Deberny-Peignot. A l’aide d’images aussi dépouillées qu’efficaces, il introduit dans cet art appliqué qu’est la photographie publicitaire les audaces formelles des avant-gardes (photogrammes, photomontages, solarisations…).

Très vite, il prépare avec Fabien Loris l’illustration photographique d’un recueil de poèmes de Léon-Paul Fargue, Banalité. Sa publication en 1931 va le faire apprécier des milieux intellectuels ; il participe alors aux expositions collectives qui réunissent de nombreux talents de l’époque comme Kertész ou Man Ray.

A partir de 1931, Parry est chargé de la promotion de romans publiés à la NRF (Nouvelle Revue Française) qui lui commande plus de 200 couvertures pour des collections populaires.

Il est aussi photographe de plateau sur L’Atalante de Jean Vigo, illustrateur et portraitiste pour Gallimard ou collaborateur de Voilà et Détective.

En 1932, il s’embarque pour un long voyage vers les îles de la Polynésie française, où il réalise un reportage « tendant simplement à présenter un tableau aussi fidèle que possible de la vie actuelle à Tahiti et aux Iles sous le Vent» (Préface de « Tahiti »).
Ces photographies sont publiées dans Tahiti en 1934, ouvrage élaboré avec la complicité de Malraux.

En 1938, utilisant le prétexte de la publication de Zuyderzee (roman de Jeff Last aux éditions Gallimard), il effectue un reportage dans les polders hollandais. Dans une recherche constante de l’envers du décor, il y affine l’orientation documentaire de sa pratique personnelle.

Réformé en 1939, il intègre pendant la guerre la rédaction de Match et de Marie-Claire, avant de publier régulièrement dans La Semaine, principal hebdomadaire de divertissement sous l’Occupation. Il photographie alors les galas, les expositions ou les pièces de théâtre d’un Paris occupé dont la vie culturelle continue malgré tout.

En août 1944, il rejoint le Comité de Libération des reporters photographes de presse après avoir photographié le soulèvement populaire de Paris.

En tant que correspondant de guerre, il suit ensuite les Alliés jusqu’au printemps 1945, de l’Alsace à la poche de Royan.

Après la guerre, il couvre pour l’AFP la visite officielle du Général de Gaulle à New York en 1945 et la Conférence de Moscou en 1947. A la fin des années 1940 il délaisse progressivement le reportage de presse.

A partir de 1948, aux côtés d’André Malraux, il collabore aux collections de la « Galerie de La Pléiade » et surtout de « l’Univers des formes » dont il est le directeur technique pour les premiers volumes, révélant ainsi la vaste palette de ses talents d’illustrateur, de graphiste, de maquettiste et de photographe.

Il décède en 1977, quelques mois après André Malraux.

 Voir tous les articles sur Roger Parry

Roger Parry -Etude pour la couverture de Les Trois jeunes filles de Vienne (fumeuse d'opium), 1934

Roger Parry -Etude pour la couverture de Les Trois jeunes filles de Vienne (fumeuse d’opium), 1934

Roger Parry - Sans Titre, 1933-1934

Roger Parry – Sans Titre, 1933-1934

Roger Parry-Nu couché , 1933-34

Roger Parry -Nu (bras allongés°, 1930

Roger Parry -Nu (bras allongés°, 1930

Roger Parry-Nu, années 1930

Roger Parry-Nu, années 1930

Roger Parry- Une femme aux seins nus brandit un sabre à cheval sur une peau de bête, 1933-34( Etudes ; Illustrations de romans populaires, Collection Détective de Gallimard

Roger Parry- Une femme aux seins nus brandit un sabre à cheval sur une peau de bête, 1933-34( Etudes ; Illustrations de romans populaires, Collection Détective de Gallimard

Roger Parry-Bas et porte-jarretelles, 1935

Roger Parry-Bas et porte-jarretelles, 1935

Roger Parry-Femme les jambes croisées portant des bas, 1935

Roger Parry-Femme les jambes croisées portant des bas, 1935

Roger Parry Femme s'habillant devant un miroir, Reportage. Publicité pour grande maison de blanc - Mode vers 1930

Roger Parry Femme s’habillant devant un miroir, Reportage. Publicité pour grande maison de blanc – Mode vers 1930

Roger Parry- Ludmilla Tcherina pour un spectacle de danse à Nice-Monte-Carlo , novembre 1943

Roger Parry- Ludmilla Tcherina pour un spectacle de danse à Nice-Monte-Carlo , novembre 1943

Roger Parry -Portrait de Femme Double Image, 1928

Roger Parry -Portrait de Femme Double Image, 1928

Roger Parry -Nu, 1928

Roger Parry -Nu, 1928

Roger Parry - Sans Titre, 1928 - 1930

Roger Parry – Sans Titre, 1928 – 1930

Roger Parry. Double Exposure, Robert Couturier, 1931© Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine

Roger Parry. Double Exposure, Robert Couturier, 1931© Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine

Roger Parry.- femme dans un lit, double exposition 1933.© Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine.&

Roger Parry.- femme dans un lit, double exposition 1933.© Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine.&

Roger Parry- La Malle,vers 1929

Roger Parry- La Malle,vers 1929

Roger Parry- Untitled, 1930s

Roger Parry- Untitled, 1930s

Roger Parry -Pièce vide et œil (double exposition), 1929

Roger Parry -Pièce vide et œil (double exposition), 1929

Roger Parry-Banalité 3, 1930

Roger Parry-Banalité 3, 1930

Roger Parry- Mains avec boule de cristal, Variation, 1930 © Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine edité pour for André Maurois’ Le peseur d’âmes en1932

Roger Parry- Mains avec boule de cristal, Variation, 1930 © Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine edité pour for André Maurois’ Le peseur d’âmes en1932

Roger Parry- Nature morte, 1929

Roger Parry- Nature morte, 1929

Roger Parry- Etude, 1930

Roger Parry- Etude, 1930

Roger Parry Main sur crépis avec traînée, 1928

Roger Parry Main sur crépis avec traînée, 1928

Roger Parry-Un serpent s'enroule autour des doigts et du poignet d'un homme 1933

Roger Parry-Un serpent s’enroule autour des doigts et du poignet d’un homme 1933

Roger Parry -Illustration pour la couverture d'un roman de Sidney Fairway , Un serpent et une main crispée,1933

Roger Parry -Illustration pour la couverture d’un roman de Sidney Fairway , Un serpent et une main crispée,1933

Roger Parry- Un serpent dans des draps et deux mains crispées, 1933

Roger Parry- Un serpent dans des draps et deux mains crispées, 1933

Roger Parry-Illustration de la couverture d'un roman de Maurice Marrou ; Une femme renversée et une valise1933

Roger Parry-Illustration de la couverture d’un roman de Maurice Marrou ; Une femme renversée et une valise, 1933

Roger Parry- Une femme étendue sur le dos, les yeux ouverts, la tête contre une valise et une revue de tauromachie dans une main1933

Roger Parry- Une femme étendue sur le dos, les yeux ouverts, la tête contre une valise et une revue de tauromachie dans une main, 1933

Roger Parry Une femme inconsciente est soutenue par une rambarde 1934

Roger Parry Une femme inconsciente est soutenue par une rambarde 1934

Roger Parry- Femme soufflant dans un gros coquillage,nd1

Roger Parry- Femme soufflant dans un gros coquillage,nd1

Roger Parry- Femme soufflant dans un gros coquillage,nd

Roger Parry- Femme soufflant dans un gros coquillage,nd

Roger Parry-autoportrait, , 1942

Roger Parry-autoportrait, , 1942

André Kertész – Distortions, 1933

En 1933, suite à la demande de la revue de charme, Le Sourire, Kertész  produit  des photographies de nus féminins distordus. Plus connue sous le nom de Distorsions. Environ 200 photographies de Najinskaya Verackhatz et Nadia Kasine, deux modèles nues ( qu’on identifie très bien) sont photographiées dans des poses différentes, avec leur reflet pris dans une combinaison de miroirs provoquant la distorsion.Sur certaines photographies, seuls certains membres sont visibles dans la réflexion. elles sont plus ou moins belles, elle provoque parfois le beau comme le laid et le monstrueux, c’est ce qui en fait tout sont interet . je n’ai donc pas chosi les plus  » agréables  » à contempler, mais j’ai tenté de mettre l’ensemble. ils manques quelques pieces. Volontairement. je ne trouvais pas bien de mettre tout le livre. Il doit en manquer un 1/4.

La plupart des photographies présentées aujourd’hui sont des planches contacts et sont numérotées, j’ai préféré ce choix, ainsi aucun doute sur la numérotation qui est assez aléatoire sur le net. ( Vous pouvez trouvez dans un autre format ces planches dans  » Distorsions  » André Kertész, Editions du Chêne, Paris, 1976)

André Kertész -  Distortion #  02, 1933

André Kertész – Distortion # 02, 1933

André Kertész -  Distortion #  04, 1933

André Kertész – Distortion # 04, 1933

André Kertész -  Distortion #  05, 1933

André Kertész – Distortion # 05, 1933

André Kertész -  Distortion #  05, 1933 detail

André Kertész – Distortion # 05, 1933 detail

André Kertész -  Distortion #  06, 1933

André Kertész – Distortion # 06, 1933

André Kertész -  Distortion #  07, 1933

André Kertész – Distortion # 07, 1933

André Kertész -  Distortion #  09, 1933

André Kertész – Distortion # 09, 1933

André Kertész -  Distortion #  10, 1933

André Kertész – Distortion # 10, 1933

André Kertész -  Distortion #  11, 1933

André Kertész – Distortion # 11, 1933

André Kertész -  Distortion #  14, 1933

André Kertész – Distortion # 14, 1933

André Kertész -  Distortion #  15, 1933

André Kertész – Distortion # 15, 1933

André Kertész -  Distortion #  16, 1933

André Kertész – Distortion # 16, 1933

André Kertész -  Distortion #  17, 1933

André Kertész – Distortion # 17, 1933

André Kertész -  Distortion #  18, 1933

André Kertész – Distortion # 18, 1933

André Kertész- Distortion # 18, 1933

André Kertész- Distortion # 18, 1933 Planche de travail

 

André Kertész -  Distortion #  19, 1933

André Kertész – Distortion # 19, 1933

André Kertész -  Distortion #  20 , 1933

André Kertész – Distortion # 20 , 1933

André Kertész -  Distortion #  21 , 1933

André Kertész – Distortion # 21 , 1933

André Kertész -  Distortion #  22 , 1933

André Kertész – Distortion # 22 , 1933

André Kertész -  Distortion #  23 , 1933

André Kertész – Distortion # 23 , 1933

André Kertész -  Distortion #  24 , 1933

André Kertész – Distortion # 24 , 1933

André Kertész - Distortion # 25, 1933

André Kertész – Distortion # 25, 1933

André Kertész - Distortion# 28, 1933

André Kertész – Distortion# 28, 1933

André Kertész - Distortion # 29, 1933

André Kertész – Distortion # 29, 1933

André Kertész -  Distortion # 31,  1933

André Kertész – Distortion # 31, 1933

Andre Kertesz-Distortion #33 ,1933

Andre Kertesz-Distortion #33 ,1933

 

André Kertész -  Distortion #  34 , 1933

André Kertész – Distortion # 34 , 1933

André Kertész -  Distortion #  35 , 1933

André Kertész – Distortion # 35 , 1933

André Kertész -  Distortion #  36 , 1933

André Kertész – Distortion # 36 , 1933

André Kertész -  Distortion #  37 , 1933

André Kertész – Distortion # 37 , 1933

André Kertész -  Distortion #  38 , 1933

André Kertész – Distortion # 38 , 1933

André Kertész -  Distortion #  39 , 1933

André Kertész – Distortion # 39 , 1933

André Kertész -  Distortion #  40 Ou 43 , 1933

André Kertész – Distortion # 40 Ou 43 , 1933

André Kertész - Distortion # 41 avec autoportrait de Kertész, 1933

André Kertész – Distortion # 41 avec autoportrait de Kertész, 1933

 

André Kertész -  Distortion #  41, 1933

André Kertész – Distortion # 41, 1933

André Kertész -  Distortion #  42, 1933

André Kertész – Distortion # 42, 1933

André Kertész- Distorsion #43 , 1933

André Kertész- Distorsion #43 , 1933

 

André Kertész -  Distortion #  44, 1933

André Kertész – Distortion # 44, 1933

André Kertész -  Distortion #  45, 1933

André Kertész – Distortion # 45, 1933

André Kertész -  Distortion #  46, 1933

André Kertész – Distortion # 46, 1933

André Kertész -  Distortion #  47, 1933

André Kertész – Distortion # 47, 1933

André Kertész -  Distortion #  48, 1933

André Kertész – Distortion # 48, 1933

André Kertész -  Distortion #  49, 1933

André Kertész – Distortion # 49, 1933

André Kertész -  Distortion #  50, 1933

André Kertész – Distortion # 50, 1933

André Kertész -  Distortion #  51, 1933

André Kertész – Distortion # 51, 1933

André Kertész -  Distortion #  52, 1933

André Kertész – Distortion # 52, 1933

André Kertész -  Distortion #  53, 1933

André Kertész – Distortion # 53, 1933

André Kertész -  Distortion # 54, 1933

André Kertész – Distortion # 54, 1933

André Kertész -  Distortion #55, 1933

André Kertész – Distortion #55, 1933

André Kertész -  Distortion # 56, 1933

André Kertész – Distortion # 56, 1933

André Kertész- Distortion  # 57 , 1933 ( scan  André Kertész, Distorsions, Editions du Chêne, Paris, 1976)

André Kertész- Distortion # 57 , 1933

André Kertész -  Distortion # 58, 1933

André Kertész – Distortion # 58, 1933

André Kertész -  Distortion # 59, 1933

André Kertész – Distortion # 59, 1933

André Kertész- Distortion # 60 , 1933

André Kertész- Distortion # 60 , 1933

André Kertész -  Distortion #61, 1933

André Kertész – Distortion #61, 1933

André Kertész -  Distortion #  62, 1933

André Kertész – Distortion # 62, 1933

André Kertész -  Distortion #  63, 1933

André Kertész – Distortion # 63, 1933

André Kertész -  Distortion #  64, 1933

André Kertész – Distortion # 64, 1933

André Kertész -  Distortion #  65, 1933

André Kertész – Distortion # 65, 1933

André Kertész -  Distortion # 66, 1933

André Kertész – Distortion # 66, 1933

André Kertész -  Distortion #67, 1933

André Kertész – Distortion #67, 1933

André Kertész -  Distortion #  68, 1933

André Kertész – Distortion # 68, 1933

André Kertész-  Distortion # 68, Paris, 1933

André Kertész- Distortion # 68 A, 1933

André Kertész -  Distortion #69, 1933

André Kertész – Distortion #69, 1933

André Kertész - Distortion  # 70, 1933

André Kertész – Distortion # 70, 1933

André Kertész - Distortion  # 71, 1933

André Kertész – Distortion # 71, 1933

André Kertész -Distorsion  #72, 1933

André Kertész -Distorsion #72, 1933

André Kertész -  Distortion #  73, 1933

André Kertész – Distortion # 73, 1933

André Kertész - Distortion # 74, 1933

André Kertész – Distortion # 74, 1933

André Kertész - Distortion  # 76, 1933

André Kertész – Distortion # 76, 1933

André Kertész -Distortion # 78,  1933

André Kertész -Distortion # 78, 1933

 

André Kertész - Distortion #79, 1933

André Kertész – Distortion #79, 1933

André Kertész - Distortion #80, 1933

André Kertész – Distortion #80, 1933

 

André Kertész- Distortion # 86, 1933

André Kertész- Distortion # 86, 1933

André Kertész- Distortion # 88 , 1933

André Kertész- Distortion # 88 , 1933

 

André Kertész - Distortion  # 92, 1933

André Kertész – Distortion # 92, 1933

André Kertész-  Distortion # 93,  1933

André Kertész- Distortion # 93, 1933

 

André Kertész- Distortion # 98 (variante), 1933

André Kertész- Distortion # 98 (variante), 1933

André Kertész- Distortion # 101, 1933

André Kertész- Distortion # 101, 1933

 

André Kertész - Distortion #102, 1933

André Kertész – Distortion #102, 1933

André Kertész - Distortion # 111, 1933

André Kertész – Distortion # 111, 1933

André Kertész - Distortion # 113, 1933

André Kertész – Distortion # 113, 1933

 

André Kertész - Distortion # 114, 1933

André Kertész – Distortion # 114, 1933

André Kertész- Distortion # 116 , 1933

André Kertész- Distortion # 116 , 1933

 

André Kertész - Distortion # 116, 1933

André Kertész – Distortion # 116, 1933 detail

André Kertész - Distortion # 117, 1933

André Kertész – Distortion # 117, 1933

 

André Kertész - Distortion #118., 1933

André Kertész – Distortion #118., 1933

André Kertész - Distortion  # 121, 1933

André Kertész – Distortion # 121, 1933

André Kertész - Distortion # 123, 1933

André Kertész – Distortion # 123, 1933

André Kertész- Distortion # 125 , 1933

André Kertész- Distortion # 125 , 1933

André Kertész-  Distortion # 128, 1933

André Kertész- Distortion # 128, 1933

André Kertész- Distortion # 130 , 1933

André Kertész- Distortion # 130 , 1933

 

André Kertész- Distortion # 131 , 1933

André Kertész- Distortion # 131 , 1933

André Kertész- Distortion # 132 , 1933

André Kertész- Distortion # 132 , 1933

 

André Kertész- Distortion # 133 , 1933

André Kertész- Distortion # 133 , 1933

André Kertész- Distortion # 134 , 1933

André Kertész- Distortion # 134 , 1933

 

André Kertész - Distortion # 135, 1933

André Kertész – Distortion # 135, 1933

André Kertész- Distortion # 136 , 1933

André Kertész- Distortion # 136 , 1933

 

André Kertész - Distortion # 137, 1933

André Kertész – Distortion # 137, 1933

André Kertész- Distortion # 137 , 1933

André Kertész- Distortion # 137 , 1933

 

André Kertész- Distortion # 138 , 1933

André Kertész- Distortion # 138 , 1933

 

André Kertész- Distortion # 139 , 1933

André Kertész- Distortion # 139 , 1933

 

André Kertész- Distortion # 140 , 1933

André Kertész- Distortion # 140 , 1933

André Kertész- Distortion # 141 , 1933

André Kertész- Distortion # 141 , 1933

 

André Kertész- Distortion # 142 , 1933

André Kertész- Distortion # 142 , 1933

André Kertész- Distortions # 143 , 1933 ( scan  André Kertész, Distorsions, Editions du Chêne, Paris, 1976)

André Kertész- Distortions # 143 , 1933

André Kertész- Distortions # 144 , 1933

André Kertész- Distortions # 144 , 1933

 

André Kertész- Distortions # 145 , 1933

André Kertész- Distortions # 145 , 1933

André Kertész- Distortions # 146 , 1933

André Kertész- Distortions # 146 , 1933

 

André Kertész - Distortion #147,  1933

André Kertész – Distortion #147, 1933 deatail

 

André Kertész- Distortions # 147 , 1933

André Kertész- Distortions # 147 , 1933

André Kertész- Distortions # 148 , 1933

André Kertész- Distortions # 148 , 1933

 

André Kertész- Distortions # 149 , 1933

André Kertész- Distortions # 149 , 1933

 

André Kertész - Distortion #150, 1933

André Kertész – Distortion #150, 1933

 

André Kertész- Distortion # 151 , 1933

André Kertész- Distortion # 151 , 1933

André Kertész- Distortion # 154 , 1933

André Kertész- Distortion # 154 , 1933

 

André Kertész- Distortion # 155 , 1933 ( scan  André Kertész, Distorsions, Editions du Chêne, Paris, 1976)

André Kertész- Distortion # 155 , 1933

André Kertész- Distortion # 156 , 1933

André Kertész- Distortion # 156 , 1933

 

André Kertész- Distortion # 157 , 1933

André Kertész- Distortion # 157 , 1933

 

André Kertész- Distortion # 159 , 1933

André Kertész- Distortion # 159 , 1933

André Kertész- Distortion # 160 , 1933

André Kertész- Distortion # 160 , 1933

André Kertész- Distortion # 161 , 1933

André Kertész- Distortion # 161 , 1933

André Kertész- Distortion # 162 , 1933

André Kertész- Distortion # 162 , 1933

André Kertész- Distortion # 163 , 1933

André Kertész- Distortion # 163 , 1933

André Kertész- Distortion # 164 , 1935

André Kertész- Distortion # 164 , 1935

André Kertész- Distortion # 165 , 1933

André Kertész- Distortion # 165 , 1933

André Kertész- Distortion # 166 , 1933

André Kertész- Distortion # 166 , 1933

André Kertész- Distortions # 167 , 1933

André Kertész- Distortions # 167 , 1933

André Kertész- Distortions # 168 , 1933

André Kertész- Distortions # 168 , 1933

André Kertész- Distortions # 169 , 1933

André Kertész- Distortions # 169 , 1933

André Kertész- Distortions # 172 , 1933

André Kertész- Distortions # 172 , 1933

André Kertész- Distortions # 173 , 1933

André Kertész- Distortions # 173 , 1933

 

André Kertész- Distortions # 174 , 1933

André Kertész- Distortions # 174 , 1933

André Kertész- Distortions # 200 , 1933

André Kertész- Distortions # 200 , 1933