Jules Richard

Jules Richard ( Attribued to)- Andrée nude , [crop from] stéréoview, 1900-1910

Jules Richard ( Attribued to)- Andrée nude , [crop from] stéréoview, 1900-1910

Jules Richard ( Attribued to)- Andrée nude , [crop from] stéréoview, 1900-1910

Jules Richard ( Attribued to)- Andrée nude , [crop from] stéréoview, 1900-1910

Jules Richard ( Attribued to-) Andrée nude , [crop from] stéréoview, 1900-1910

Jules Richard ( Attribued to)- Andrée nude , [crop from] stéréoview, 1900-1910 (2)

Jules Richard- French Nude, 1908-10

 

Jules Richard – Nude Study, 1900s

Jules Richard- French Nude, [ crop stéréotype], 1908-10

Jules Richard- French Nude, [ crop stéréotype], 1908-10

Jules Richard- French Nude, [ crop stéréotype], 1908-10

Jules Richard- French Nude, [ crop stéréotype], 1908-10

Jules Richard- French Nude, [ crop stéréotype], 1908-10

Jules Richard- French Nude, [ crop stéréotype], 1908-10

Jules Richard- French Nude, [ crop stéréotype], 1908-10

Jules Richard- French Nude, [ crop stéréotype], 1908-10

Jules Richard- French Nude, [ crop stéréotype], 1908-10

Jules Richard ( Attribued to) – Zibeline ,[crop from] stéréoview, 1900-1910

Jules Richard ( Attribued to- Andrée Untitled , [crop from] stéréoview, 1900-1910

Jules Richard ( Attribued to- Andrée nude , [crop from] stéréoview, 1900-1910

Grundworth Part II

All the articles about Grundworth 

Grundworth - Nude reclining, c1920s Gelatin silver medium

Grundworth – Nude reclining, c1920s Gelatin silver medium

Bien que plusieurs photographes célèbres ouvertement publiés œuvres érotiques, plus osée avaient tendance à être distribués sous des pseudonymes ou sous les noms de studios commerciaux. Parmi des noms comme PC Edition, A.Noyer Edition ( Julien Mandel et Walery) , Yva Richard, et « Studio Biederer », Grundworth ressort comme étant non seulement l’un des plus prolifiques, mais aussi l’un des plus « débauché ».

Le Studio Grundworth , est connu pour avoir été Le Producteur de cartes postales érotiques à Paris à partir des années 1890 jusqu’aux années 1930. Mais à la fin des années 1850 les cartes postales ont commencé à s’éloigner des modèles universitaires et à suivre une voie plus lucrative , en utilisant des poses plus provocatrices et ayant souvent des modèles partiellement habillés en bas et lingerie. Le gouvernement a commencé à sévir , et la France institue des lois interdisant la vente de photographies de nus en 1850 et promulgue des lois interdisant leur circulation dans le courrier en 1862. Pendant et immédiatement après la Première Guerre mondiale, la production de cartes postales érotiques a vraiment commencé à fleurir, atteignant son « âge d’or » au cours de la brève période de l’entre deux guerres où la société européenne a explosée avec une nouvelle vision de l’art et de la décadence.

Grundworth - nude. Ca. 1930

Grundworth – nude. Ca. 1930

Grundworth -Postcard Studio 1925

Grundworth -Postcard Studio 1925

Grundworth -Postcard Studio 1925

Grundworth -Postcard Studio 1925

Mais qui est Grundworth? Un gros bruit de couloir prétend que Grundworth aurait été un pseudonyme pour divers photographes associés au sein d’un studio mais qui s’inquiétait d’une éventuelle arrestation pour indécence ou tout autre chose approximative. Comme la plupart des studios engagés dans la production de photographies érotiques et cartes postales de l’époque , et en dépit de la large diffusion de ces cartes , leur production et de la distribution était illégale en France , et tous les éditeurs photographes se devaient de garder l’anonymat . Mais on peut supposer , compte tenu de la productivité et d’un certain nombre de styles différents que l’on retrouve dans certaines séries, que Le Nom Grundworth est peu probablement assigné à Un photographe individuel, mais plus logiquement Un Groupe de Photographes qui étaient , peut-être connus , mais qui voulaient cacher leurs véritables identités . L’écrivain Suisse et Photographe Serge Nazarieff est un de ces photographes connus pour avoir manipulé les plaques négatives sous le nom de Grundworth. Le nom a aussi été caractérisé comme l’anagramme d’Albert Wyndham, un photographe connu.

Grundworth - Reclining Nude, 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth – Reclining Nude, 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth - Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth – Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth - nude. Ca. 1930

Grundworth – nude. Ca. 1930

Grundworth - Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth – Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth - nude. Ca. 1930

Grundworth – nude. Ca. 1930

Grundworth - Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard 22

Grundworth – Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard 22

Grundworth - Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth – Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth - Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth – Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth - Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth – Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth - Two Nudes c1920s Gelatin silver medium postcard.

Grundworth – Two Nudes c1920s Gelatin silver medium postcard.

Grundworth - Deux femmes nues allongées se reflétant dans le mirroir, 1930s Gelatin silver medium postcard

Grundworth – Deux femmes nues allongées se reflétant dans le mirroir, 1930s Gelatin silver medium postcard

Grundworth - Two Nudes c1920s Gelatin silver medium postcard.

Grundworth – Two Nudes c1920s Gelatin silver medium postcard.

Grundworth - Two Nudes c1920s Gelatin silver medium postcard.

Grundworth – Two Nudes c1920s Gelatin silver medium postcard.

Grundworth - Femme nue, 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth – Femme nue, 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth - Accrobatic Nude pose , 1935 Gelatin silver medium postcard.

Grundworth – Accrobatic Nude pose , 1935 Gelatin silver medium postcard.

Grundworth - Accrobatic Nude pose , 1935 Gelatin silver medium postcard.

Grundworth – Accrobatic Nude pose , 1935 Gelatin silver medium postcard.

Grundworth - Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth – Nude pose lingerie , 1920s Gelatin silver medium postcard

Grundworth Postcard Studio 1920s

Grundworth Postcard Studio 1920s

Albert Wyndham

 

Albert Wyndham -Contorsion Paris, fin des années 1920 Épreuve argentique

Albert Wyndham -Tension Paris, fin des années 1920 Épreuve argentique

Albert Wyndham -untitled Paris – stamped – 1920s silver gelatin

Albert Wyndham -Untitled 1930s, silver gelatin print

Albert Wyndham -Untitled 1930s, silver gelatin print

Albert Wyndham – from Album of Original Gelatin Silver Prints Erotic, Dessous by Albert Wyndham, c. 1930

Albert Wyndham – from Album of Original Gelatin Silver Prints Erotic, Dessous by Albert Wyndham, c. 1930

Albert Wyndham – from Album of Original Gelatin Silver Prints Erotic, Dessous by Albert Wyndham, c. 1930

Albert Wyndham -Untitled French Lingerie 1930s, silver gelatin print

Albert Wyndham – Untitled , Paris around 1919 with the courtesy of the personal collection © Siegfried Sander

 

Albert Wyndham -Untitled 1920s, silver gelatin print

Albert Wyndham -Down by the River 1930s, silver gelatin print

Albert Wyndham -Untitled 1920s, silver gelatin print

Albert Wyndham -Stylish Gal with a pair of unique hosiery 1930s, silver gelatin print

Albert Wyndham – Untitled 1930 , gelatine silver print From EroticPhotography by Alexandre Dupuyp 183 , 2011

Albert Wyndham -untitled 1920s to 1930s silver gelatin print

Albert Wyndham -untitled 1920s to 1930s silver gelatin print

Albert Wyndham -untitled 1920s to 1930s silver gelatin print

Albert Wyndham -untitled 1920s to 1930s silver gelatin print

Albert Wyndham -Untitled 1930s, silver gelatin print

Albert Wyndham Female Nude Wearing Black Hat and Mask, circa 1900

 

PETIT CHOC Les Deux Tournelles, 1930. Photographs by Albert Wyndham

PETIT CHOC Les Deux Tournelles, l’attente 1930. Photographs by Albert Wyndham

PETIT CHOC Les Deux Tournelles, 1930. Photographs by Albert Wyndham

PETIT CHOC Les Deux Tournelles,1930. Photographs by Albert Wyndham

PETIT CHOC #4 Fetish Photos, Photographs by Albert Wyndham

PETIT CHOC #4 Fetish photos, Photographs by Albert Wyndham 1930

PETIT CHOC #4 Fetish Photos, Photographs by Albert Wyndham 1930

PETIT CHOC #4 Fetish Photos, Photographs by Albert Wyndham

Brassaï – Série Filles dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932

« Brassaï, pseudonyme de Gyula Halász, né le 9 septembre 1899 à Brașov (hongrois: Brassó – ville alors austro-hongroise et rattachée à la Roumanie depuis) et mort le 8 juillet 1984 à Nice (Alpes-Maritimes), était un photographe français d’origine hongroise, et aussi dessinateur, peintre, sculpteur et écrivain.

Gyula Halász a trois ans quand sa famille emménage à Paris où ils rejoignent le père qui enseigne la littérature à la Sorbonne. Jeune homme, Gyula Halász étudie la peinture et la sculpture à l’école des Beaux-Arts de Budapest avant de rejoindre la cavalerie austro-hongroise pour y servir durant la Première Guerre mondiale. En 1920 il se rend à Berlin où il y travaillera en tant que journaliste, tout en suivant les cours de l’académie des Beaux-Arts Berlin-Charlottenburg.

Halász déménage en 1924 pour Paris. Seul, il apprend le français en lisant les œuvres de Marcel Proust. Installé à Montparnasse, au cœur du Paris artistique des années 1920, il se lie à Henry Miller, Léon-Paul Fargue et Jacques Prévert.

Il reprend sa carrière de journaliste. Il écrivit plus tard que la photo l’avait aidé à saisir la nuit Parisienne, la beauté des rues et des jardins, qu’il pleuve ou qu’il vente. En utilisant son lieu de naissance, Gyula Halász se forge dès 1923 le pseudonyme de Brassaï qui signifie « de Brassó ». C’est sous ce nom qu’il s’impose comme celui qui a su capturer l’essence de la ville dans ses clichés, publiant un premier recueil en 1932 intitulé « Paris de nuit » qui reçoit un grand succès et le fera même surnommer « l’œil de Paris » par Miller dans l’un de ses essais. En dehors de ses photos du Paris interlope et sombre, Brassaï s’est aussi intéressé à la haute société, aux intellectuels, à la danse et à l’opéra. Il photographia nombre d’entre ses contemporains, tels Salvador Dalí, Pablo Picasso, Henri Matisse, Alberto Giacometti et certains des écrivains majeurs de l’époque : Jean Genet, Henri Michaux. Une de ses photographies de la série des Graffiti sera utilisée en couverture du recueil de Jacques Prévert Paroles en 1946.

Ses photographies offrirent à Brassaï une célébrité internationale. En 1956, son film « Tant qu’il y aura des bêtes » gagne un prix à Cannes, puis en 1974, il est élevé au rang de Chevalier des Arts et des Lettres, avant de recevoir en 1976, la Légion d’honneur. Il gagne le premier « Grand Prix national de la photographie », deux ans plus tard, à Paris. Il est exposé aux Rencontres d’Arles, (France), lors des soirées de projection au Théâtre Antique, en 1970 pour “Brassaï” de Jean-Marie Drot,et en 1972 pour “Brassaï si, Vominino” de René Burri. Il est l’invité d’honneur des Rencontres en 1974. Une exposition et une soirée d’hommage lui y sont consacrées.

En plus de ses œuvres photographiques, Brassaï écrivit dix-sept livres et de nombreux articles, dont en particulier Histoire de Marie, publié avec une introduction de Henry Miller.

Brassaï est enterré au Cimetière du Montparnasse, à Paris « (Wilkipia)

Brassaï-  Hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 ( Diana Slip Co Lingerie,)

Brassaï- Hôtel de passe, rue Quincampoix, c.1932

Brassai sans titre Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 Culotte et talons hauts, Diana Slip Co

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassai sans titre Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 Culotte et talons hauts, Diana Slip Co

Brassai sans titre Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 Culotte et talons hauts, Diana Slip Co

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

brassai-hotel-de-passe-rue-quincampoix-publicites-pour-la-lingerie-feminine-diana-slip-1932-1

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

brassai-hotel-de-passe-rue-quincampoix-publicites-pour-la-lingerie-feminine-diana-slip-1932-3

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassai sans titre Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 Culotte et talons hauts, Diana Slip Co

Brassai sans titre Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 Culotte et talons hauts, Diana Slip Co

Brassaï- Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix,1932

Brassaï – Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 Culotte et bas, Diana Slip & Co

Brassaï-Hotel de passe , rue Quincampoix-1932

Brassaï – Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 Culotte et bas, Diana Slip & Co

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassaï -Hôtel de passe rue Quincampoix, publicité pour la lingerie féminine Diana Slip 1932

Brassaï - Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 Culotte et bas et talons hauts, Diana Slip & Co

Brassaï – Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 Culotte et bas et talons hauts, Diana Slip & Co

Brassai sans titre Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 Culotte et talons hauts, Diana Slip Co

Brassaï – Fille dans un hôtel de passe, rue Quincampoix, 1932 Corset et talons hauts, Diana Slip & Co

 

Brassaï-La toilette, rue Quincampoix, vers 1932 &

Brassaï-La toilette, rue Quincampoix, vers 1932

William Goldman

« Working Girls: An American Brothel Circa 1892 featuring unseen photographs of a 19th-century brothel by William I. Goldman. The exhibit debuts in conjunction with the release of a recently published book by art historian and curator Robert Flynn Johnson, titled Working Girls. The exhibition and book feature imaginative and artful photographs, which capture the artist’s deep appreciation and understanding for women who, circa 1892, lived and worked at an upscale brothel in Reading, PA.

The project began nearly 15 years ago when Johnson came across the bordello scenes at a vintage paper fair in Concord, Calif. Fascinated by the beautiful, Degas-like images, Johnson shared the shots with Serge and Tatiana Sorokko who went on to purchase a large portion of the collection. Over a decade later, Sorokko, a prominent art dealer, publisher and owner of Serge Sorokko Gallery in San Francisco, will showcase 25 photographs by Goldman, for which no negatives are known to exist, including 20 never-before-seen images and five images featured in Working Girls.

“Robert is a talented author, brilliant curator and a dear friend. When he reached out to me almost 15 years ago regarding these striking photographs of unnamed women, I knew immediately he must have come across something extraordinary. At the time, our knowledge about the pieces was minimal – what we saw were captivating, raw and provocative images that captured the authenticity of these women’s everyday lives,” recalled Sorokko. “After more than a decade of exhaustive research executed by Robert, it was then that we confirmed our earlier impression of the uniqueness and artistic and historical significance of the photographs. Providing glimpses of modernism and insights into the culture, sociology and fashion of the times, I am proud to debut them to the world at Serge Sorokko Gallery.”

As famed burlesque dancer and Working Girls contributing writer Dita Von Teese notes, “The local photographer and his anonymous muses appear to straddle an artful titillation, at times striving toward Degas nudes and at another, more in the spirit of a strip and tease. There is beauty in even the most mundane moments.” Von Teese, along with Professor Ruth Rosen and Dennita Sewell, are among three distinguished female authors enlisted by Johnson to provide insightful essays into the significance of these photos, which are of the same subject matter explored by artists like Degas, Lautrec, and Picasso in the 19th and 20th Centuries.

In addition to their evocative, sometimes ravishing nature, the photographs present insight into the era’s fashion often spotlighting stockings as seductresses’ accessories. The various fashion ensembles highlighted in these works help to further tell the stories of the women pictured.

Johnson commented, “These images were compelling individually but as a whole, they captured an unseen world of negotiated passion in American life, written about extensively but rarely, for good reason, documented visually. Multiple feelings of curiosity and excitement came over me after finally realizing the potential importance of these photographs. There was also a recognition that their acquisition carried responsibility to find out the story, which lay hidden behind those faces and figures from another era.”

With each image carrying a persona of its own, Johnson, curious to know more, began an investigation into their origin, authorship, and purpose and unearthed an impressive trove of information about more than two hundred vintage photographs of the Reading women. From inside the brothel, posing artistically for the camera, to their off-duty routines, the images portray the depth and diversity of the subject matters while offering a deeper understanding of the private world of the Reading brothel and the women who inhabited it ». source Juxtapose

 

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by William Goldman

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by  William Goldman

rom Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by William Goldman

rom Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by William Goldman

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by William Goldman

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by  William Goldman

 

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by William Goldman

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by  William Goldman

 

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by William Goldman

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by  William Goldman

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by William Goldman

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by  William Goldman

 

 

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by  William Goldman

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by  William Goldman

From Working Girls by Robert Flynn Johnson, copyright © 2018, published by Glitterati Editions , 1892 by William Goldman

Buy the book;Here & Here

 

françois bertin

François Bertin Untitled, 1925 , gelatine silver print From EroticPhotography by Alexandre Dupuy p149 , 2011

François Bertin – Untitled, 1925 , gelatine silver print From Erotic Photography by Alexandre Dupuy p149 , 2011

Francois Bertin – Untitled,  1925 Gelatin-silver print

Francois Bertin- untitled, 1925 gelatine silver print From EroticPhotography by Alexandre Dupuy , 2011

Francois Bertin- untitled, 1925 gelatine silver print From EroticPhotography by Alexandre Dupuy , 2011

Bernard Leedham

For the  really sympathic James…. many thanks for all , your vision your words and your support.

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print, 1929

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print, 1929

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print, 1929

Bernard Leedham- Nude, 1920

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print, 1929

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print, 1929

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print, 1929

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print, 1929

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print Study of mouvement , 1929

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print Study of mouvement , 1929

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print, 1929

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print, 1929

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print, 1929

 

bid.igavelauctions.com

Bernard Leedham The Sun Goddess, 1930

Bernard Leedham The Sun Goddess, 1930

 

Bernard Leedham nude study Le Globe - Gravure printed by Braun & Cie - France in 1933

Bernard Leedham nude study Le Globe – Gravure printed by Braun & Cie – France in 1933

Bernard Leedham nude study 'The Watch, 1930

Bernard Leedham nude study ‘The Watch, 1930

Bernard Leedham (British) -Vintage nude study -Gelatine silver print, 1930

Bernard Leedham- Etude de nu artistique, 1930

Bernard Leedham- Nude study, c 1920

Retroatelier

Retroatelier -My Trone, Model Martha 2007

Retroatelier -My Trone, Model Martha 2007

Retroatelier - Man Ray Tribute 1920 Model Martha 2005

Retroatelier – Man Ray Tribute 1920 Model Martha 2005

Retroatelier - Man Ray Tribute Model Martha 2007

Retroatelier – Man Ray Tribute Model Martha 2007

Retroatelier - Man Ray Tribute 1920 Model Martha 2005

Retroatelier – Man Ray Tribute 1920 Model Martha 2005

Retroatelier- Sad Angel. 1930 Model Asechkaa, 2007

Retroatelier- Sad Angel. 1930 Model Asechkaa, 2007

Retroatelier- Sad Angel. 1930 Model Asechkaa, 2007

Retroatelier- Sad Angel. 1930 Model Asechkaa, 2007

Retroatelier- Sad Angel. 1930 Model Asechkaa 2008

Retroatelier- Sad Angel. 1930 Model Asechkaa 2008

Retroatelier - Model Dixie and Rada, Exaltation from serie black roses, 2008

Retroatelier – Model Dixie and Rada, Exaltation from serie black roses, 2008

Retroatelier - Model Dixie and Rada Black Roses, 2009

Retroatelier – Model Dixie and Rada Black Roses, 2009

Retroatelier - Model Dixie and Rada Black Roses, 2009 1

Retroatelier – Model Dixie and Rada Black Roses, 2009

Retroatelier -Aleksey Galushkov- from serie Art Deco. Tantsovschitsa. 1920, 2007

Retroatelier -Aleksey Galushkov- from serie Art Deco. Tantsovschitsa. 1920, 2007

Retroatelier -Aleksey Galushkov- from serie Art Deco. .1920, 2007

Retroatelier -Aleksey Galushkov- from serie Art Deco. .1920, 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Bride. 1930s'Model Luba,2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Bride. 1930s’Model Luba,2007

En passant par Alfred Cheney Johnston, Man Ray, Constant Puyo, František Drtikol, Alta Studios, Julian Mandel et Walery ,mais aussi par de grand illustrateurs comme Chimot, Lindsay, ces artistes revisitent les grands classiques vintages avec une classe folle. Certains de leurs travaux sont à mes yeux trop proches et presque copiés c’est pourquoi je ne les ai pas choisis , comme chez notamment dédié à l’hommage aux Ziegfield girls.

From serie Art Deco Model Julia, 2005

From serie Art Deco Model Julia, 2005

Alexei Galushkov- For Retroatelier studio, . In the circle (serie 1920s), 2010s

Alexei Galushkov- For Retroatelier studio, . In the circle (serie 1920s), 2010s

Retroatelier .Aleksey Galushkov-From the series 'Signs.' 1920, 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-From the series ‘Signs.’ 1920, 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-From the series 'Signs.' 1920,Model Dasha and Tanya 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-From the series ‘Signs.’ 1920,Model Dasha and Tanya 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-From the series 'Signs.' 1920,Model Dasha 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-From the series ‘Signs.’ 1920,Model Dasha 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-From the series 'Signs.' 1920,Model Dasha and Tanya 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-From the series ‘Signs.’ 1920,Model Dasha and Tanya 2007

Retroatelier- From serie Art Deco, Procession 2 .1920 , Model Julia, Photoshop., 2005

Retroatelier- From serie Art Deco, Procession 2 .1920 , Model Julia, Photoshop., 2005

Retroatelier Aleksey Galushkov-Girl with Spear, Amazon. Art Deco, model Irenka, 2008

Retroatelier Aleksey Galushkov-Girl with Spear, Amazon. Art Deco, model Irenka, 2008

 Aleksey Galushkov-Girl with Spear,Amazon. Art Deco, model Irenka, 2008

Aleksey Galushkov-Girl with Spear,Amazon. Art Deco, model Irenka, 2008

Retroatelier Aleksey Galushkov-Amazon. Art Deco Girl with Spear, model Irenka, 2008 2

Retroatelier Aleksey Galushkov-Amazon. Art Deco Girl with Spear, model Irenka, 2008

Retroatelie .Aleksey Galushkov-Signs., model Irenka, 2010

Retroatelie .Aleksey Galushkov-Signs., model Irenka, 2010

Retroatelier .Aleksey Galushkov-From the series 'Art Deco. 1920',ModelAnnabelle 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-From the series ‘Art Deco. 1920’,ModelAnnabelle 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Suprematism Model Annie.,2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Suprematism Model Annie.,2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Futurism, Model Asya 2009

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Futurism, Model Asya 2009

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Full debauchery. 1940, 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Full debauchery. 1940, 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Simple portrait, 2010

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Simple portrait, 2010

 Retroatelier- Wild, 2010

Retroatelier- Wild, 2010

Retroatelier- You returning your portrait ... 1930 Model Olga, 2006

Retroatelier- You returning your portrait … 1930 Model Olga, 2006

Retroatelier - serie Pierrot, Model irenka, 2009

Retroatelier – serie Pierrot, Model irenka, 2009

Retroatelier - serie Pierrot, Model irenka, 2009

Retroatelier – serie Pierrot, Model irenka, 2009

Retroatelier .Aleksey Galushkov- from serieTribute to Greta 1930,, 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov- from serieTribute to Greta 1930,, 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov- from serieTribute to Greta 1930,, 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov- from serieTribute to Greta 1930,, 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov- from serieTribute to Greta 1930,, 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov- from serieTribute to Greta 1930,, 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov- Hope & Faith. Memory VH Model Genia., 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov- Hope & Faith. Memory VH Model Genia., 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov- Hope & Faith. Memory VH Model Genia., 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov- Hope & Faith. Memory VH Model Genia., 2007

Retroatelier- Salome. 1920s.Model Julia, 2005

Retroatelier- Salome. 1920s.Model Julia, 2005

Retroatelier .Aleksey Galushkov-from serie soul model Martha., 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-from serie soul model Martha., 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-from serie soul model Martha., 2007

Retroatelier .Aleksey Galushkov-from serie soul model Martha., 2007

Retroatelier Brooks Model Daria Astafieva, 2006

Retroatelier Brooks Model Daria Astafieva, 2006

Retroatelier- Nude Model Wanda, 2008

Retroatelier- Nude Model Wanda, 2008

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Spina, 2010

Retroatelier .Aleksey Galushkov-Spina, 2010

Retroatelier -Well .. 1919., model Anna, 2006

Retroatelier -Well .. 1919., model Anna, 2006

Tout est étonnant malgré tout, quand bien même photoshop aide beaucoup ( mais ils ont l’honnêteté de le dire). Dans une nouvelle ère où bon nombres de photographes tentent de créer des photos qui ressemblent à d’anciennes photos avec des tas de défauts, des correctionset des poses de filtres  sur photoshop , je trouve qu’ils s’en sortent vraiment bien. et font un travail de qualité.

« Retro Atelier works are inspired by the past. Retro, in all its different forms and styles, is our pursuit. By trial and error, we covered a period of hundred years, from mid-19th century to the 1960s. The rest of the twentieth century proved uninteresting to us, as far as our professional ambition went. We have no intention of spitting into eternity. We do tricks—we take contemporary people back in time, the way paved by Herbert Wells. » Aleksey Galushkov

« We’re a team of vintage photography aficionados based in Ukraine, however unlikely that may sound. We indulge our passion for time-honored archetypes of female allure by delivering our own take on some of them, in the best tradition of each particular period, yet with the help of some latter-day tools and techniques. While we ourselves are living in a highly eclectic age, the epochs we reference were all about clear-cut stylistic distinctions, which is really the part and parcel of what makes them so memorable. We deeply appreciate the compelling individuality of that and try to do it justice through our own work. As far as the erotic element is concerned, we make a point of keeping it fairly subtle, with the emphasis being on referencing the more risque side of vintage beauty standards as opposed to letting bare flesh speak for itself. « Mayhem from retroaltelier

retroatelier.livejournal  &   retroatelier.com

Daniel Masclet (French, 1892-1969)

 » Il y a de la beauté partout », proclamait Daniel Masclet (1892-1969), photographe ,  critique et éditeur, son travail a été exposé dans de nombreuses expositions en France et à l’étranger à partir de 1927.

Violoncelliste professionnel, Masclet fait ses débuts en photographie en assistant le grand Baron de Meyer. En effet, tôt dans sa carrière, Masclet a été présenté par Robert Demachy  au Baron Adolph de Meyer, qu’il a aidé au « Harper Bazaar ». Sous la coupe de Meyer, Masclet appris une variété de techniques d’éclairage et le potentiel artistique du portrait. Il a également fait des tirages pour de Meyer,qui exigeait de la qualité d’impression d’exception. il apprendra beaucoup auprès de lui, pourtant il s’éloigne assez vite du style pictoraliste de son mentor  pour exceller dans le portrait et la nature morte de la nouvelle photographie des années 30 et produit ses brillants portraits, ( George Wague, Carlègle,  Ginette d’Yd ,  Mona Païva et bien d’autres). Il se consacre aussi aux natures mortes produisant d’étonnantes compositions superbement tirées qui annoncent la nouvelle vision photographique de la fin des années 20, un peu à la  Joseph Sudek. Il a par ailleurs, un attrait pour le paysage urbain et photographie Paris, ses quais de Seine, ses vieilles rues du Marais et de l’Ile Saint-Louis. Je n’aborderai pas cette aspect de son œuvre.

Masclet fût également membre du ‘ Groupe des XV’ dont nous avons dejà parlé ici, ( de grands photographes français de l’époque   comme Marcel Bovis, Robert Doisneau, René-Jacques, Pierre Jahan, Willy Ronis et Emmanuel Sougez). Il a cherché à promouvoir et à préserver l’art de la photographie française.

Masclet a ensuite fondé le Club des 30 x 40  à Paris, qui a soutenu les jeunes photographes,et présentant le travail de grands photographes américains. Il a été commissaire des expositions de travaux d’Edward Weston ainsi que Bérénice Abbott. La révélation sera pour Masclet  la découverte du travail de Edward Weston où il se reconnaît dans la devise de l’Américain, pour lequel la photographie doit être «honnête, droite […], utilisée dans sa pureté».
Masclet saisit le monde quotidien qui l’entoure, s’intéresse aux matières, se promène dans Paris et se passionne pour la photo de rue en saisissant tous les petits instants du quotidien. Entre les années trente et cinquante, Daniel Masclet est avec Emmanuel Sougez et Lucien Lorelle le personnage central de la photographie en France

Masclet a amoureusement photographié sa femme Francesca tout au long de sa carrière. Ses premiers portraits d’elle, qui sont souvent à la fois sensuelle et androgyne, remettent en question les rôles traditionnels. Sans accessoires ni retouches, il photographiera pendant cinquante ans sa femme Francesca.
L’artiste et sa muse, feront une union efficace, pourtant issue d’un mariage arrangé en pleine Première Guerre mondiale.

Son travail a été exposé dans de nombreuses expositions en France et à l’étranger à partir de 1927
Il a également collaboré avec le photographe allemand Otto Steinert et a participé  en tant que professeur  à la  « Subjektive Fotografie 1 et 2 » dirigé par ce dernier.

c’est aussi pour son travail d’éditeur que daniel masclet est connu, d’ailleurs on lui attribue à tord bon nombres de photographies qu’il a éditées dans … par exemple.

« II y a dans le visage humain quelque chose de transcendant. Pour le photographier, les outils n’ont pas une importance prépondérante et la technique elle-même ne compte guère. Ce qui compte avant tout, c’est celle ou celui qui se tient derrière la caméra avec son cerveau, son œil et son cœur. Le cerveau qui doit penser, peser, juger, imaginer, réfléchir, inventer … L’œil qui doit regarder, voir, toucher, découvrir, écouter, enregistrer … Le cœur qui doit sentir et aimer … On réussit un bon portrait quand on a la passion et l’instinct des visages, et il est beau quand le photographe l’a tiré du néant à l’exact instant de plus claire signification.  […..].

Un visage humain doit être senti, aimé, adoré… non examiné!…Alors, l’étincelle jaillira des deux pôles: le pôle positif, le modèle; le pôle négatif, le photographe. Et dans cet ordre… la sympathie, la compréhension surgiront de la caresse des deux regards, et le photographe et le modèle, chacun faisant la moitié du chemin l’un vers l’autre se rapprocheront, entreront en communication et s’uniront, à l’intérieur de cette petite chambre, noire, mystérieuse et magique, où de leur rencontre naîtra l’image… L’acte de connaissance sera remplacé par l’acte d’amour. » Daniel Masclet In  Réflexion sur le portrait en photographie, Photorevue,  Editions De Francia , 1971

Je vous présente donc avant tout Les portraits réalisés par Masclet et notamment ceux de Francesca et  comme d’habitude quelque nus…

Un livre à Lire  Daniel Masclet: Photographe Critique théoricien »(Marval, 2001),  par Christian Bouqueret. Acheter ses livres à des prix corrects [d’occasions ],voir sa bibliographie tout simplement,Ici

Daniel Masclet- Doris, 1933

Daniel Masclet- Doris, 1933

Daniel Masclet-Nu sans titre, 1926 1

Daniel Masclet-Nu sans titre, 1926

Daniel Masclet-Nu sans titre, 1926

Daniel Masclet-Nu sans titre, 1926

Daniel Masclet-Nu , 1928

Daniel Masclet-Nu , 1928

Daniel Masclet- Nu (Mademoiselle O.J.), 1926.

Daniel Masclet- Nu (Mademoiselle O.J.), 1926.

Daniel Masclet – Mona Paiva , photogravure, 1933

Daniel Masclet – Mona Paiva , photogravure, 1933

Daniel Masclet-Nu feminin allongé de dos, vers 1930

Daniel Masclet-Nu feminin allongé de dos, vers 1930

Daniel Masclet- Les yeux clos, 1929

Daniel Masclet- Les yeux clos, 1929

Daniel Masclet Portrait de Francesca Masclet, 1927

Daniel Masclet Portrait de Francesca Masclet, 1927

Daniel Masclet – Fantaisie orientale 1927

Daniel Masclet – Fantaisie orientale 1927

Daniel Masclet- Hindustan 1927

Daniel Masclet- Hindustan 1927

Daniel Masclet- Francesca Masclet, vers 1927

Daniel Masclet- Francesca Masclet, vers 1927

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1927

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1927

Daniel Masclet- Grisaille, 1927

Daniel Masclet- Grisaille, 1927

Daniel Masclet-Femme au foulard , (Francesca), 1927

Daniel Masclet-Femme au foulard , (Francesca), 1927

Daniel Masclet- Untitled, ( Model, his wife Francesca) ,1926

Daniel Masclet- Untitled, ( Model, his wife Francesca) ,1926

Daniel Masclet-Ma Femme (Francesca), 1927

Daniel Masclet-Ma Femme (Francesca), 1927

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, 1927

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, 1927

Daniel Masclet-Le grain de beaute, 1929

Daniel Masclet-Le grain de beaute, 1929

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1937

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1937

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1939

Daniel Masclet- Portrait de Francesca Masclet, vers 1939

Daniel Masclet- Portrait solarisé de Francesca Masclet, 1935

Daniel Masclet- Portrait solarisé de Francesca Masclet, 1935

Daniel Masclet- portrait de Francesca, 1928

Daniel Masclet- portrait de Francesca, 1928

Zoltán Glass

Zoltán Glass est né à Budapest en 1903, issu de l’union un couple juif. Sa situation familiale n’est pas très claire, mais Zoltán avait au moins un frère aîné, Stefan, qui est également devenu un photographe, basé à London. Zoltán a commencé sa carrière en tant que dessinateur et retoucheur pour un journal local, mais en 1925, il s’installe à Berlin. Au début, il gagnait sa vie en tant que freelance, et  » touche-à-tout » . Il finit par trouver un emploi régulier comme éditeur d’image d’un journal du soir de Berlin, le « 5-8 Uhr Abendblatt », puis, à partir de 1931, en tant que photojournaliste du quotidien le plus important, le « Berliner Tagblatt ». (Fait intéressant, deux autres journalistes hongrois-juif de Budapest qui ont appris leur métier sur Berlin journaux à l’époque étaient l’écrivain Arthur Koestler et le dessinateur Victor Weisz, mieux connu plus tard comme Vicky du Daily Mirror et l’Evening Standard de Londres.) En tant que membre du réseau des émigrés hongrois talentueux actifs dans la vie créative de la capitale allemande, Glass prospéra et fut bientôt capable de développer une entreprise prospère en tant que photographe free-lance et journaliste. En temps voulu, il a établi « Reclaphot », une agence photographique spécialisée dans les travaux de la publicité, et Autophot, une société dédiée exclusivement à la photographie automobile.

Dejà un passionné de sport automobile et coureur amateur lui même , Glass couvre la plupart des grandes courses disputées en Allemagne entre 1931 et 1936 , au Nürburgring et sur le circuit Avus, près de Berlin. Ses photos enregistrant le succès de l’équipe Mercedes-Benz a reçu les éloges du public immédiat et généralisé et a aidé à établir l’iconographie du travail de l’automobile de l ‘achievement.Glass technologique allemand a également inclus documentaire et des photographies de reportage prises aux salons automobiles et des usines, ainsi que des coups de publicité commandées par des clients tels comme Daimler-Benz, Auto Union et Shell.

Zoltán Glass-Deux femmes, considérée side-on, dans une voiture la nuit, 1932.

Zoltán Glass-Deux femmes, considérée side-on, dans une voiture la nuit, 1932.

Zoltán verre Femme avec un pied sur le marchepied d'une voiture Buick, pour une série de publicité 1932.

Zoltán verre Femme avec un pied sur le marchepied d’une voiture Buick, pour une série de publicité 1932.

Zoltán Glass-Deux femmes et leurs chiens dans une voiture 1933.

Zoltán Glass-Deux femmes et leurs chiens dans une voiture 1933.

Zoltan verre, Voiture, Berlin 1931

Zoltan verre, Voiture, Berlin 1931

Zoltán Verre Femme avec un tuyau met liquide dans la voiture, c.1930

Zoltán Verre Femme avec un tuyau met liquide dans la voiture, c.1930

Zoltán Glass-femme dans le siège du conducteur d'une voiture, se retournant pour regarder le photographe 1923.

Zoltán Glass-femme dans le siège du conducteur d’une voiture, se retournant pour regarder le photographe 1923.

En conséquence, il a développé de solides amitiés personnelles avec un certain nombre de personnalités de premier plan dans le monde de la publicité Berlin, y compris Peter de Peterson de la J Walter Thompson agence, ce qui lui premis de s’échapper de l’ Allemagne lorsque la persécution nazie des juifs est devenue intolérable. Depuis le début de 1936, Glass était en effet exclu par les médias et a été démis de ses missions régulières pour le « Berliner Tagblatt ». Il a décidé avec l’aide de de Peterson, de se baser à Londres tout en continuant à exécuter ses photo-agences à Berlin du mieux qu’il pouvait, car en Novembre 1938 les nazis ont introduit des lois empêchant les Juifs de posséder ou d’exécuter tout forme d’entreprise, ainsi ses collaborations avec Mercedes, Auto Union et d’autres clients ont été résiliés. Il a été forcé de fuir Berlin pour de bon, emportant avec lui toute sa collection de negatifs.

Arthur Sringarn, propriétaire de Publicité Sackville à Sackville Street, lui a alors donné du travail et lui a permis de travailler pour des journaux comme le Daily Mirror, il a également reçu des commandes de magazines populaires tels que « Life » et « Picture Post »,
Après la guerre il a pris la nationalité britannique, mais les années d’après-guerre ont été une période difficile pour tous les photographes commerciaux et il a été forcé prendre des photos publicitaire pour le cinéma et le monde du théâtre. Il a fallu attendre le début des années cinquante afin qu’il se remette ses pieds professionnellement, après avoir fait équipe avec Arpad Elfer, un autre hongrois qui a travaillé dans la publicité à Berlin .

Il prend un nouveau tournant commence à photographier des modèles légèrement vêtues toujours avec la même technique, d’angle particulier, de cadrages spécifiques et de jeux de lumière. Dans le milieu des années cinquante, après avoir établi Zoltan Glass Studios à Chelsea, et plus tard à Paradise Walk, il consolide sa réputation à Londres. Par ailleurs il permet aux jeunes aspirants photographes d’utiliser les installations de ses studios, gratuitement, de lui verser un pourcentage de leurs revenus ( bonne idée commerciale !!) .De nombreux photographes célèbres ont commencé leur carrière de cette façon .

A partir de 1953, parallèlement, à son travail qui a pignon sur rue, il produits des études de nus érotiques. C’est au cours de cette période, il a photographié le modèle Pamela Green par exemple.

Après avoir assez gagné d’argent ( selon lui) , il vend son studio de Chelsea et s’installe à Roquebrune, dans le Var sur la Côte d’Azur en France, avec sa conjointe ‘une ancienne danseuse de cabaret) . Il y est décédé à l’âge de 78 ans.
Bien sur aujourd’hui ce n’est pas la première partie de sa vie de photographe ( l’automobile voir ici si vous aimez Collection Getty etPhoto sur le sport automobile) mais bien celle qui débute dans les années 50 que je vous présente . Ses études de nus et ses Pin-up, qui sont un régal pour les yeux…. Superbe cadrage, dramaturgie, éclairage somptueux, un travail sublime en un mot. Mon choix est celui du noir et blanc , mais il a produit enormément de  photographies couleurs

*********************

« Zoltan verre est né à Budapest le 26 Avril 1903, à Reszon et Olga verre, un couple juif dont les circonstances de la famille ne sont pas claires. Zoltan eu au moins un frère aîné, Stefan, qui est également devenu un photographe, basé à Londres.
Zoltan a commencé sa carrière en tant que dessinateur et retoucheur pour un journal local, mais en 1925, il a déménagé à Berlin. Au début, il a gagné sa vie en tant que freelance touche-à-tout. Finalement, il a trouvé un emploi régulier que l’éditeur d’image d’un journal du soir de Berlin , le 5-8 Uhr Abendblatt, puis, à partir de 1931, en ​​tant que photojournaliste du quotidien le plus important, le Berliner Tagblatt. (Fait intéressant, deux autres journalistes hongrois-juif de Budapest qui ont appris leur métier sur les revues Berlin à cette époque était le écrivain Arthur Koestler et le caricaturiste Victor Weisz, mieux connu plus tard comme Vicky du Daily Mirror et l’Evening Standard de Londres.)

En tant que membre du réseau d’émigrés hongrois talentueux actifs dans la vie créative de la capitale allemande, verre prospéra et fut bientôt en mesure de développer une entreprise prospère comme un photographe professionnel et journaliste indépendant. En temps voulu, il a établi Reclaphot, une agence photographique spécialisée dans les travaux de la publicité, et Autophot, une entreprise dédiée à l’automobile la photographie.

Déjà un passionné de sport automobile vif et coureur amateur, verre recouvert la plupart des grandes courses organisées en Allemagne entre 1931 et 1936, au Nürburgring et le circuit Avus, près de Berlin. Ses photos d’enregistrement le succès de l’équipe Mercedes-Benz ont reçu les éloges du public immédiat et généralisé et a aidé à établir l’iconographie de la réussite technologique allemand.

Automobile le travail de verre comprenait également documentaires et reportage photos prises lors des spectacles et des usines automobiles, ainsi que des coups de publicité commandées par des clients tels que Daimler-Benz, Auto Union et Shell. En conséquence, il a développé de solides amitiés personnelles avec un certain nombre de figures de proue dans le monde de la publicité Berlin, y compris Peter de Peterson de l’agence J Walter Thompson.

Travailler au centre d’un réseau d’agences américaines appartenant thatlinked les grandes villes d’Europe et d’Amérique du Nord et les frontières politiques normales transcendé, de Peterson était en mesure d’aider son ami échapper Allemagne, quand la persécution nazie des Juifs est devenue intolérable. Depuis le début de 1936, le verre se retrouva exclus de l’emploi par les médias et a été démis de ses missions régulières pour le Berliner Tagblatt. Il a décidé que, avec l’aide de de Peterson, il se baser à Londres tout en continuant à exécuter ses photo-agences à Berlin du mieux qu’il le pouvait.

Après la Nuit de Cristal en Novembre 1938, cependant, les nazis introduit des lois empêchant les Juifs de posséder ou de courir toute forme d’entreprise, et les relations de verre avec Mercedes, Auto Union et d’autres clients ont résilié. Il a été forcé de fuir Berlin tout à fait, emportant avec lui toute sa collection de négatifs.

Heureusement, de Peterson était en mesure d’organiser un permis d’immigration qui lui permet de régler à Londres, où il a été donné le travail par un autre réfugié juif, Arthur Sringarn, propriétaire de Sackville de la publicité dans la rue Sackville, W1.

En plus de son travail pour des journaux tels que le Daily Mirror, il a également reçu des commandes de magazines populaires tels que la vie et Picture Post, qui a publié 39 de ses histoires entre 1940 and1941 seuls; son rédacteur en chef était Stefan Lorant, un autre émigré hongrois, qui a fait une énorme contribution au développement de l’édition de magazines.

Après la guerre de verre a pris la nationalité britannique, mais les années d’après-guerre ont été une période difficile pour tous les photographes commerciaux et il a été forcé de gagner leur vie en prenant des alambics de publicité pour des clients dans le film et univers théâtraux. Il a fallu attendre le début des années cinquante qu’il est revenu sur ses pieds professionnellement, après avoir fait équipe avec Arpad Elfer, un autre hongrois, qui a travaillé dans la publicité à Berlin avant la guerre.

En tant que directeur créatif de Colman, Prentis & Varley, l’un des plus prestigieux et innovant des agences de publicité Londres, Elfer avait une chaîne de contrats blue-chip.

La plupart de ce matériel comptaient beaucoup pour son impact sur les idées photographiques originales et inventives de verre. Comme dans sa précédente automobile photographie, sa technique a impliqué l’utilisation d’angles de caméra obliques, éclairage dramatique et plus rodage multi-expositions. L’emploi discret et de bon goût de modèles légèrement vêtues ajouté une nouvelle dimension.

Vers le milieu des années cinquante, après avoir établi Zoltan Glass Studios à 183, Kings Road, Chelsea, et plus tard à Paradise Walk, SW3, « Zolly » (comme il a été généralement connu) avait consolidé sa réputation comme l’un des plus grand succès de la mode et de la publicité photographes à Londres. Très bien un entrepreneur, il avait également développé un nouvel arrangement par lequel les jeunes aspirants photographes, pourraient utiliser les installations de ses studios, gratuitement, de lui verser un pourcentage de leurs revenus sous forme de loyer: de nombreux photographes célèbres ont commencé leur carrière de cette manière .

Odhams Press était un autre client CPV. Il a publié Lilliput, le magazine d’un gentilhomme de poche qui a comporté un assortiment de titillant articles et humour risqué, avec des essais photographiques aventureux de ces talents respectés comme Bill Brandt et Brassaï.

En collaboration avec Elfer, verre produit de nombreux reportages photographiques pour Lilliput entre 1948 et 1956, présentant tous la lumière et le style de reportage humoristique qu’il avait fait sienne.

En vue de l’intérêt plus tôt de verre dans la voiture la photographie, il semble étrange qu’il n’a jamais été impliqué dans le sport automobile britannique. La seule photo d’après-guerre dans l’exposition qui dépeint une voiture montre un modèle féminin nu posant avec un 1961 Mercedes 300 SL Gullwing Coupé, une étude du type habituellement publié dans les calendriers moteur de l’industrie.

En raison de ses activités pour Lilliput, il a commencé à se concentrer sur ce qui était alors connu par euphémisme que la photographie naturiste. De 1953, il construit un clandestin, parallèlement, les entreprises produisant arty, études de nus érotiques. Ce fut durant cette période, il a photographié le modèle Pamela vert.

En 1964, il avait fait assez pour vendre son studio Chelsea à un consortium de photographes britanniques et se déplacer à l’étranger pour une villa à Roquebrune sur la Côte d’Azur avec sa concubine Pat, une ancienne danseuse de cabaret. Il a offert sa collection de photographies de pin-up à Harrison Marks, qui étrangement refusé. Il est décédé en France le 24 Février 1981, à l’âge de 78 ans, laissant ni descendants, ni une volonté. « De l’article de Telegraph par John Reynolds © 2001

Zoltán Verre Modèle Pamela Vert 1950

Zoltán Verre Modèle Pamela Vert 1950

Zoltán Verre Femme étude de nu ,, 1953 (Pamela Vert)

Zoltán Verre Femme étude de nu ,, 1953 (Pamela Vert)

Zoltan Glass - Pamela Vert 1953

Zoltan Glass – Pamela Vert 1953

Zoltan Verre étude de nu avec égyptiennes Costumel, 1950

Zoltan Verre étude de nu avec égyptiennes Costumel, 1950

Zoltán Verre Pamela vert, (une collaboration entre le verre et l'artiste James Hull, qui a peint l'image de la toile directement sur et à travers le modèle elle-même.,

Zoltán Verre Pamela vert, (une collaboration entre le verre et l’artiste James Hull, qui a peint l’image de la toile directement sur et à travers le modèle elle-même.,

OLTAN Verre Pamela vert, (une collaboration entre le verre et l'artiste James Hull, qui a peint l'image de la toile directement sur et à travers le modèle elle-même

Zoltán Verre Pamela vert, (une collaboration entre le verre et l’artiste James Hull, qui a peint l’image de la toile directement sur et à travers le modèle elle-même

Zoltán Verre de Femme nue dans snown, 1950

Zoltán Verre de Femme nue dans snown, 1950

Zoltán Verre de Femme nue dans snown, 1950

Zoltán Verre de Femme nue dans snown, 1950

Zoltán Verre Nu couché, 1950

Zoltán Verre Nu couché, 1950

Zoltán Verre Nu dans l'herbe, 1950

Zoltán Verre Nu dans l’herbe, 1950

Zoltán Glass-Nu 1950

Zoltán Glass-Nu 1950

Zoltán verre - Reclining Nude 1950

Zoltán verre – Reclining Nude, 1950

Zoltán Verre femme nue dans les escaliers, 1950.

Zoltán Verre femme nue dans les escaliers, 1950.

Zoltán verre - Reclining Nude 1950

Zoltán verre – Reclining Nude, 1950

Zoltán Verre Femme étude de nu,, 1950.

Zoltán Verre Femme étude de nu,, 1950.

Zoltán Verre Femme nue étude ,, 1950.

Zoltán Verre Femme nue étude ,, 1950.

Zoltán-glaces danse Nu 1950

Zoltán-glaces danse Nu 1950

Zoltán Verre Femme nue étude, Bougies occulte, 1950.

Zoltán Verre Femme nue étude, Bougies occulte, 1950.

Zoltán Verre Femme nue étude, jeu de dés., 1950.

Zoltán Verre Femme nue étude, jeu de dés., 1950.

Zoltán Verre Femme étude nue, avec Conception abstraite, 1950

Zoltán Verre Femme étude nue, avec Conception abstraite, 1950

Zoltán Verre Femme étude nue, avec Conception abstraite, 1950

Zoltán Verre Femme étude nue, avec Conception abstraite, 1950

Zoltán Verre Femme nue étude, 1950

Zoltán Verre Femme nue étude, 1950

Zoltán Verre mannequin, 1950

Zoltán Verre mannequin, 1950

Zoltán Verre Mode Mannequin, 1950.

Zoltán Verre Mode Mannequin, 1950.

Zoltán Verre Nu cheveux longs, 1950

Zoltán Verre Nu cheveux longs, 1950

Zoltán Verre Femme étude nue., 1950.

Zoltán Verre Femme étude nue., 1950.

Zoltan Verre nue avec Bird, 1950

Zoltan Verre nue avec Bird, 1950

Zoltán Verre étude nue, 1950

Zoltán Verre étude nue, 1950

Zoltán Verre Nu et son sahdow, 1950.

Zoltán Verre Nu et son sahdow, 1950.

Zoltán-glaces rayures Nu, 1950

Zoltán-glaces rayures Nu, 1950

Zoltán Verre étude nue, 1950

Zoltán Verre étude nue, 1950

Zoltán Verre Femme étude nue., 1955-1960

Zoltán Verre Femme étude nue., 1955-1960

Zoltán Verre étude graphique nue, 1955-1960

Zoltán Verre étude graphique nue, 1955-1960

Zoltán Verre étude Nu, la femme avec des formes géométriques, 1955-1960

Zoltán Verre étude Nu, la femme avec des formes géométriques, 1955-1960

Zoltán Verre étude graphique nue, 1955-1960

Zoltán Verre étude graphique nue, 1955-1960

Zoltán Verre étude Nu, la femme avec des formes géométriques, 1955-1960

Zoltán Verre étude Nu, la femme avec des formes géométriques, 1955-1960

Zoltán Verre étude Nu, la femme avec des formes géométriques, 1955-1960

Zoltán Verre étude Nu, la femme avec des formes géométriques, 1955-1960

Zoltán Verre Femme étude nue., 1955-1960

Zoltán Verre Femme étude nue., 1955-1960

Zoltán Verre Femme étude de nu, 1955-60

Zoltán Verre Femme étude de nu, 1955-1960

Zoltán Verre étude Nu, la femme avec des formes géométriques, 1955-1960

Zoltán Verre étude Nu, la femme avec des formes géométriques, 1955-1960

Zoltan Verre étude de nu, le modèle, 1950

Zoltan Verre étude de nu, le modèle, 1950

Zoltan Verre étude de nu avec la sculpture, 1950

Zoltan Verre étude de nu avec la sculpture, 1950

Zoltán Verre étude Nu, la femme avec des formes géométriques, 1955-1960

Zoltán Verre étude Nu, la femme avec des formes géométriques, 1955-1960

Zoltán verre Femme étude nue avec Candel, 1955-1960

Zoltán verre Femme étude nue avec Candel, 1955-1960

Agenouillée Zoltán Glass-Nu, de sutdy Nu, à partir des études Modèle annuel, Issue # 15 1955

Agenouillée Zoltán Glass-Nu, de sutdy Nu, à partir des études Modèle annuel, Issue # 15 1955

Agenouillée Zoltán Glass-Nu 1955

Agenouillée Zoltán Glass-Nu 1955

Étude Zoltán Glass-nue avec la sculpture, 1955-1960

Étude Zoltán Glass-nue avec la sculpture, 1955-1960

Étude Zoltán Glass-nue avec la sculpture, 1955-1960

Étude Zoltán Glass-nue avec la sculpture, 1955-1960

Zoltán Verre Nude Study De nouvelles façons de photographie de nu en 1955

Zoltán Verre Nude Study De nouvelles façons de photographie de nu en 1955

Danseur 1958 de Zoltán Verre burlesque Untitled (from amateur d’art et Camera Volume 9 No 1)

Zoltán Verre portrait de ballerine Violetta Elvin, 1958, publié dans Zoltan verre, Comment photographier Beauté, Whitestone 28, 1959

Zoltán Verre portrait de ballerine Violetta Elvin, 1958, publié dans Zoltan verre, Comment photographier Beauté, Whitestone 28, 1959

Zoltán Verre de «Comment photographier Beauté, Whitestone 28, 1959

Zoltán Verre de «Comment photographier Beauté, Whitestone 28, 1959

Zoltán Verre de «Comment photographier Beauté, Whitestone 28, 1959

Zoltán Verre de «Comment photographier Beauté, Whitestone 28, 1959

Zoltán Verre de «Comment photographier Beauté, Whitestone 28, 1959

Zoltán Verre de «Comment photographier Beauté, Whitestone 28, 1959

Mirror Ball Zoltán verre Afficher Reflection'1959

Mirror Ball Zoltán verre Afficher Reflection’1959

Mirror Ball Zoltán verre Afficher Reflection'1959

Mirror Ball Zoltán verre Afficher Reflection’1959

Zoltán Glass-botanique Flower Garden, 1960

Zoltán Glass-botanique Flower Garden, 1960

Étude Zoltán Glass-Dance, 1960

Étude Zoltán Glass-Dance, 1960

Zoltán Glass-Nu femme étude- et filet de pêche, 1960

Zoltán Glass-Nu femme étude- et filet de pêche, 1960

Zoltán Verre Femme nue de la douche de l'étude., 1960.

Zoltán Verre Femme nue de la douche de l’étude., 1960.

Zoltán Verre Femme nue de la douche de l'étude., 1960.

Zoltán Verre Femme nue de la douche de l’étude., 1960.

Zoltán Verre Femme nue, 1960.  1

Zoltán Verre Femme nue, 1960. 1

Zoltán Verre Femme nue, 1965

Zoltán Verre Femme nue, 1965

Zoltán Verre étude Nu, la femme coupée en deux, 1965.

Zoltán Verre étude Nu, la femme coupée en deux, 1965.

Zoltán Verre nue de Akt 65, 1965, ed ° Fravex

Zoltán Verre nue de Akt 65, 1965, ed ° Fravex

Zoltán Verre nue de Akt 65, 1965, ed ° Fravex

Zoltán Verre nue de Akt 65, 1965, ed ° Fravex

Zoltán Verre Femme au chapeau 1960

Zoltán Verre Femme au chapeau 1960

Zoltán Verre (1902-1981) de prendre une photo debout dans la mer (Autoportrait), c.  1964

Zoltán Verre (1902-1981) de prendre une photo debout dans la mer (Autoportrait), c. 1964

Zoltán Verre (1902-1981) de prendre une photo debout dans la mer (Autoportrait), c.  1964

Zoltán Verre (1902-1981) de prendre une photo debout dans la mer (Autoportrait), c. 1964

 Source de livres

La Photographie de Zoltan Glass par korero Livres, 2008

La Photographie de Zoltan Glass par korero Livres, 2008

Art et photographie décembre 1956

Art et photographie décembre 1956

Figure trimestriel Elvgren Zoltan verre Pinup Photographie Photo Magazine 1956

Figure trimestriel Elvgren Zoltan verre Pinup Photographie Photo Magazine 1956

Zoltan verre, «Comment photographier Beauté, Whitestone 28, 1959

Zoltan verre, «Comment photographier Beauté, Whitestone 28, 1959

Zoltán Verre couvre Magazine Capriccio 1 1959

Zoltán Verre couvre Magazine Capriccio 1 1959

Carlo Mollino Polaroïds et posts travaux.

Ces Choix sont non exhaustifs, et ne représente qu’une partie de l’immense travail de Mollino. les sources sont le musé qui lui est dédié, ainsi que le livre Polaroïds de Fulvio Ferrari & Napoleone Ferrari aux Editons Arena.( photo à la fin)

 

Carlo Mollino- Photographs 1956  image courtesy museo casa mollino 9

Carlo Mollino- Photographs 1956 courtesy museo  mollino

Carlo Mollino- Photographs 1956-1962 image courtesy museo casa mollino

Carlo Mollino- Photographs 1956-1962  courtesy museo  mollino

Carlo Mollino- Photographs 1956-1962 image courtesy museo casa mollino

Carlo Mollino- Photographs 1956-1962  courtesy museo mollino

Carlo Mollino- Photographs 1950s image courtesy museo casa mollino

Carlo Mollino- Photographs 1950s courtesy museo  mollino

Carlo Mollino- Photographs 1956-1962  courtesy museo  mollino

Carlo Mollino- Photographs 1956-1962 image courtesy museo casa mollino 9

Carlo Mollino- Photographs 1956-1962 courtesy museo mollino

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino- Untitled,, 1956-1962, musea F. Alinari

Carlo Mollino- Untitled,, 1956-1962, musea F. Alinari

Carlo Mollino- Untitled, 1950–1960 ( source galerie salon94)

Carlo Mollino- Untitled, 1950–1960 ( source galerie salon94)

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino-Untitled 1956-1962

Carlo Mollino- A-C Minola House, 1970s

Carlo Mollino- A-C Minola House, 1970s

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled nude avec une Olivetti, 1960-63 courtesy museo mollino

Carlo Mollino-Untitled nude avec  une Olivetti polaroid-1960

Carlo Mollino-Untitled nude avec une Olivetti , 1960-63 courtesy museo  mollino

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1963

Carlo Mollino-Untitled nude avec une Olivetti, 1960-63

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1963

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Portrait with the model, serie polaroid-1962

Carlo Mollino-Portrait with the model, serie polaroid-1962

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

carlo mollino, untitled polaroid, 1962-73 image courtesy museo casa mollino 1

Carlo Mollino- untitled polaroid, 1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid, Turin, ealy 1960s courtesy museo  mollino

Carlo Mollino-Untitled polaroid, Turin, ealy 1960s courtesy museo mollino

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73. courtesy museo mollino

Carlo Mollino-Self -Portrait polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Self -Portrait polaroid-1962-73. courtesy museo mollino

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73. courtesy museo mollino

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

IMG_2313

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73. courtesy museo mollino

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.courtesy museo mollino

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.courtesy museo mollino

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73 .

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73 .

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

Carlo Mollino-Untitled polaroid-1962-73.

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

the polaroid of carlo mollino is presented inside the metal tube for the expossition Mollino fragments, Triennale de Milan, 2005

IMG_1057

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos (1885-1962)

Posted by kate

« Juan Crisostomo Mendez Avalos was born in the City of Puebla in May 12 th, 1885. At that time, Puebla was an important industrial and commercial center whose proximity to Mexico City fostered an intense spirit of competition with the capital where textile factories and transit commerce became the main economical activities. Puebla competed with the national capital in several aspects, the most important were a rich religious and civil architectural heritage, a high educational institutions. This city had a prestigious background in art and art education as well as a very politically polarized social sector.

Juan C. Mendez spent at the school of Saint Bernardine, a catholic institution, his first years of education learning Spanish grammar, English language, music, bookkeeping, and typing. He entered the School of Arts and Crafts where he studied drawing, sketching and where he first developed a passion for architectural art.

In 1900, at the age of fifteen, Juan Mendez became an apprentice at the German hardware store “Soomer and Herman”, renown for its extensive stock of electric appliances, optics, photographic material and industrial spare parts and materials.

In 1906, Mr. Claudio Goit, the manager of Soomer and Herman recommended Juan Mendez for a position as administrator of a wealthy Mexican businessman called Mr. Agustin Sanchez Antunano. In 1914, he become Mr. Sanchez’s attorney. For the next fifty years Juan Mendez got job until he die.

His professional carrier was fast and ran simultaneously with the explosion and process of the Mexican Revolution [1910-1927]. If he did not belong to a high social status of those last days of General Diaz’s government, then Mendez was definitely close to wealthy and rather conservative circles at his natal city.

Therefore, the Revolutionary Movement did not overthrow Mendez’s carrier. On the contrary, his early stable economical life provided him with the time and funds to dedicate his free time entirely to photography.

As an amateur photographer, Mendez used the services of the American Photo Supply, a Kodak dealer in town. Later on, in that place he met other photographers most of them studio photographers, located in downtown Puebla. A. Bustamante, Josaphat Martinez, Mariano Tagle, J. Bianchini, Robles, Carlos Rivero were some of the photographers he frequented the most. All of them became popular for more than fifty years.

However, Mendez never established a commercial studio. It is possible that his education and skills in photography were obtained at the School of Arts and Crafts. Later he becomes a self educated photographer through professional literature. One can assume, that when he worked at Soomer & Herman he was acquainted with photographic material and equipment and it is not remote that Mendez himself acquired photo equipment through that imports dealer.  » frim this pdf

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos created a personalized series of voyeuristic, fetishistic & uninhibited nudes in puebla, mexico during the 1920s & 30s,   but they have almost all been taken during the summer of 1926 . All the first part of the pics come from this book Juan Crisóstomo Méndez Ávalos. 1885-1962. . Prólogo de José Antonio Rodríguez. Textos en español e inglés. Ediciones del Equilibrista. México, 1996. blanco y sepia Photo 46 p , and  others come from  a magazine, Luna Cornea , issue 4, 1994. I let the credits writings for some one of them, because i saw everytime 1920or 1930, nut it’s 1926…  but you can remove it if you wish. They are less good qualities because they were printed on paper. It all from the Juan Crisostomo Mendez Avalos foundation Mexico.I also have some negative I will put …

Remerber if you want see it in full size,  open it in a new window...

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos. 1885-1962. . Prólogo de José Antonio Rodríguez. Textos en español e inglés. Ediciones del Equilibrista. México, 1996. 46 p

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos. 1885-1962. . Prólogo de José Antonio Rodríguez. Textos en español e inglés. Ediciones del Equilibrista. México, 1996. blanco y sepia Photo 46 p

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- Untitled from serie Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- Untitled from serie Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, 2 plantes from serie nude in  Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, 2 plantes from serie nude in Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- Untitled from serie  Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- Untitled from serie Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1920s-1930s

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos -Two female reclining in the street , from serie Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos -Two female reclining in the street , from serie Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos,   Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, 8 planches contacts série, Puebla, 1926 3

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, 8 planches contacts série, Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- Untitled from serie  Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- Untitled from serie Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- Untitledfrom serie   Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- Untitledfrom serie Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos -legs   Puebla, 1926 7

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- Untitled from serie Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- Untitled from serie  Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- Untitled from serie Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- 3 planches jambes  Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos- 3 planches jambes Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos,  Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos,  Puebla, 1926 crop cover magazine

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, Puebla, 1926 crop cover magazine

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, - Retrato (portait),1930 Fondo Juan Crisóstomo Méndez

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, – Retrato (portait),1930 Fondo Juan Crisóstomo Méndez

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, Untitled from serie  Puebla, 1926 négatif

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, Untitled from serie Puebla, 1926 négatif

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos,  2 negatis, from Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, 2 negatis, from Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos,  negatif from serie  Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, negatif from serie Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos,  untitled from srie Puebla, 1926 NEGATIF

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, untitled from srie Puebla, 1926 NEGATIF

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926  NEGATIF

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, From Série Nudes In Puebla, 1926 NEGATIF

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos,   Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos, Puebla, 1926

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos,portrait of the artist

Juan Crisóstomo Méndez Ávalos,portrait of the artist

You can browse it on this galery. but in smaller and with a flash player. see also two portraits  Here and His Fondation

John Everard

John Everard est un photographe anglais autodidacte de renommée internationale notamment pour son travail sur les formes féminines dans le style dit « art déco ». Sa carrière s’est déroulée entre la fin des années 20 et les début des années 60. Il a partagé à Londres un studio à Londres avec deux autres photographes renommés : Walter Bird   ( Voir l’article Ici)   et Horace Roye (voir l’article Ici). Il a été acclamé et publié très tôt dans sa carrière.  Tout comme ses acolytes, il a produit de nombreux ouvrages tels que » Portrait of a Model »  Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939 ( Ltd étant la maison d’édition crée par roye Bird et lui même),  « Judgement of Paris, French nudes », ed° George Routledge, London, 1941, « Life line » Ltd., London,  1936, « Oriental Model » Published by Robert Hale Ltd., London  1955, » Adams Fifth Rib » ,Ltd., London 1936 , pour ne citer qu’eux, puisque ceux sont ces derniers que je vous présente aujourd’hui. J’ai scanné des  livres, mais peu de planches car au vu de l’utilisation et du respect qu’il existe sur le net, je ne fais plus don de photos provenant de livre à 1000 euros… ainsi que celles qu’on ne trouve pas sur le net.. le reste se trouve, sans être bien sur attribué au bon livre et souvent avec des dates et titres erronés même pour les galeries et sites de ventes aux enchères, comme Walter Bird d’ailleurs et de surcroit toute avec un tirage de négatifs rayés.

La trilogie des ces merveilleux anglais que j’affectionne particulièrement se termine donc . Ils sont à mes yeux ce que František Drtikol est à la photographie Tchèque, ce que  József Pécsi est à la photographie Hongroise, des grands maîtres de la lumière de la mise en scène, et des formidables amoureux de la femme, proposant des photographies d’elles sans aucune vulgarité, avec une délicatesse infinie.

 

John Everard Portrait of a Model  Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939 ( scan perso)

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939 ( scan perso)

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard. from Portrait of a Model Londres George Routledge & Sons Ltd. 1939

John Everard