Jindřich Štyrský – Collages part I

Jindřich Štyrský (Čermná, 1899 – Prague, 1942) était un peintre tchèque surréaliste, poète, rédacteur, photographe et collagiste.
Son œuvre exceptionnelle et variée inclue de nombreuses couvertures de livres et d’illustrations. Il a également rédigé des études à la fois sur Rimbaud et le Marquis de Sade. Il s’est formé à l’Académie des beaux-arts de Prague, chez J. Obrovský.

En 1922, au cours d’un voyage en Yougoslavie, il rencontre Toyen (Marie Čerminòvá), avec qui il s’associera. En 1923, il adhère au groupe d’avant-garde Jindřich Štyrsk (Čermná, 1899 – Prague, 1942) était un peintre tchèque surréaliste, poète, rédacteur, photographe et collagiste.
Son œuvre exceptionnelle et variée inclus de nombreuses couvertures de livres et d’illustrations. Il a également rédigé des études à la fois Rimbaud et Marquis de Sade. Il se forma à l’Académie des beaux-arts de Prague, chez J. Obrovský. En 1922, au cours d’un voyage en Yougoslavie, il rencontre Toyen (Marie Čerminòvá), avec qui il s’associera. En 1923, il adhère au groupe d’avant-garde Devětsil dont le programme  » poétiste « , défini par le critique d’art K. Teige, aura sur lui, comme sur Toyen, une influence féconde.Ses premières œuvres s’inspirent du Cubisme synthétique, mais perdent peu à peu leur caractère constructif pour tendre vers une peinture médiatrice de poésie pure.

En 1925, Štyrský et Toyen se rendent à Paris, où ils resteront jusqu’en 1929. Ils s’y font les promoteurs de  l’ «Artificialisme » , art qui veut matérialiser des images, des impressions et des sentiments liés au souvenir d’une réalité vécue ou rêvée.

Štyrský inaugure cette période par le Paysage-échiquier (1925, Paris, M. N. A. M.). Après une série de   «poèmes-tableaux  » fondés sur la méthode de l’association libre des images à la manière surréaliste, il exécute, en 1926 et 1927, des compositions non figuratives dont les signes deviennent, selon l’expression du peintre, des  «inducteurs directs d’émotions  » : les Antipodes (1926, Hluboká, Gal. Aleš), les Fleurs dans la neige (1927), Trouvé sur la plage , l’Inondation  ne sont pas sans rappeler l’art de Klee, avec lequel l’ « Artificialisme  » a de nombreux points communs.

Dans les années 1928-1930, Štyrský se consacre, dans le même esprit, au dessin, à la gravure et à l’aquarelle. Il découvre Lautréamont, qui contribuera fortement à l’orienter vers le Surréalisme. L’année 1931 voit apparaître des compositions inquiétantes, meublées de formes insolites et d’objets mystérieux (la Cigarette à côté de la morte, 1931, musée d’Ostrava).

En 1932, il participe à l’exposition Poésie 32 à Prague, où à côté des représentants de l’avant-garde tchèque figurent aussi Paul Klee et Giorgio De Chirico.

En 1934, Štyrský devient l’un des fondateurs du groupe des surréalistes de Tchécoslovaquie. Ses tableaux se peuplent de visions hallucinatoires et de figures fantomatiques, expressions sublimées de ses aspirations et de ses angoisses (la Pierre tombale, 1934, musée de Prague ; l’Homme emporté par le vent . ; Clairière dans la lumière de juin, 1937), et il réalise des collages où le fantastique « surréel  » jaillit de rencontres fortuites d’éléments objectifs.

Dans ses dernières œuvres, le rêve et la réalité, le conscient et l’inconscient se mêlent intimement (la Muse somnambule, 1937 ; le Paradis perdu, 1941).

En 1939, la censure lui interdit toute activité publique, il termine toutefois son livre des Rêves qui rassemble des dessins, des collages, des tableaux et des notations écrites de ses rêves pendant les années 1925-1940. 

Aujourd’hui je vous propose une première partie consacrée à ses collages, viendront, le livre des rêves, et d’autres œuvres par la suite, ainsi que ses travaux photographiques ( que vous retrouverez avec le lien ci dessous)

Henry Štyrský- amour-propre, 1934

Henry Štyrský- amour-propre, 1934

Henry Štyrský -Justice pour mineurs Nocturne 1931

Henry Štyrský -Justice pour mineurs Nocturne 1931

Henry Štyrský- Albâtre part, Albâtre petite main) 1940

Henry Štyrský- Albâtre part, Albâtre petite main) 1940

Henry Štyrský bilan Psychoanalyse 31 1934- 1936

Henry Štyrský bilan Psychoanalyse 31 1934- 1936

Henry Štyrský -Souvenir 1924

Henry Štyrský -Souvenir 1924

László Moholy-Nagy -Licht-Raum-Modulationen Portfolio. 1930

« Mouvements, grilles étranges qui se déplacent. Filtres « ivres », barreaux. Regards jetés par de petites ouvertures; diaphragmes automatiques. Eclair lumineux, mouvant, aveuglant. Spirales tournoyantes, qui toujours reviennent. Toutes les formes solides se dissolvent en lumière. » L. M.-N. scénario de Lichtspiel Schwarz-Weiss-Grau, in Vision in motion (1947).

Lire Ici sa biographie et d’autres éléments sur son travail autour du modulateur, et des photogrammes

László Moholy-Nagy -Licht-Raum-Modulationen Portfolio. 1930

Lázló Moholy-Nagy- Lightmodulator (Modulateur lumière) 1941

László Moholy-Nagy -Light-space-modulator 1931

László Moholy-Nagy -Light-space-modulator 1931

Lázló Moholy-Nagy- Ein Lichtspiel schwarz-weiss-grau (Jeu de lumière noir-blanc-gris) 1930 Film cinématographique 35 mm noir et blanc, silencieux (Distributeurs : Light Cone, Museum of Modern Art) Première mondiale du film le 4 mars 1932 au cinéma Kamera à Berlin

László Moholy-Nagy -Light-space-modulator 1922-1930

László Moholy-Nagy -Light-space-modulator 1922-1930

László Moholy-Nagy - Modulateur espace-lumière 1931

László Moholy-Nagy – Modulateur espace-lumière 1931

 

Jaromir Funke- Z cyklu Cas trva (From the Time Endures Cycle), 1932

Jaromir Funke- Z cyklu Cas trva (From the Time Endures Cycle), 1932

 

Ernst Fuchs ( 1930)

Un peintre Autrichien  influencé par  Gustav Klimt, Egon Schiele, Pablo Picasso et Max Ernst et qui n’a jamais cessé de se renouveler tout au long de sa vie et son acte créatif. Il a utilisé l’encre, la peinture, le crayon, la scupture comme techniques.  Il a composé tout au long de sa vie de grandes series intitulées Cycle,  telles que « Stadt-Zyklus » 1945 ou  der « Bikini-Atoll-Zyklus » 1947. “Metamorphose der Kreatur“ et « Einhorn-Zyklus“ dans le debut des années 50 , à cette époque il vit à paris, et  Jean-Paul Sartre, Jean Cocteau et surtout Salvadore Dali admire ses peintures.  Il est l’un des fondateurs de l’École de Vienne du réalisme fantastique  avec Arik Brauer, Wolfgang Hutter, Rudolph Hausner and Anton Lehmden, en 1948
Biographie détaillée en anglais ou allemand Ici sur le site du Musée qui lui est dédié  ou sur wilkipedia

Mais choix sont minimes quant à l’étendue de son oeuvre et de sa diversité. Je vous ai mis tous les lien musées galerie, site… je ne me fie pas à wikipainting, (le dernier tableau  qui est présenté ici est credité 1978 et il est noté sur la toile 1977, çà ne me parait pas trop compliqué de regarder une toile, sutout si on la publie, donc j’ai volontairement zappé le lien..; mais vous trouverez si vous voulez.. )

Ernst Fuchs- Im Bett (die Große Nana) Dans le lit (la Grande Nana), 1972

Ernst Fuchs- Im Bett (die Große Nana) Dans le lit (la Grande Nana), 1972

Ernst Fuchs - Hochzeit des Todes  - Deadly Vows - Etching for Die Symbolik des Traumes Belser Verlag, Stuttgart; Limited Edition (1968)

Ernst Fuchs –  Deadly Vows – Etching for Die Symbolik des Traumes Belser Verlag, Stuttgart; Limited Edition (1968)

Ernst Fuchs  - The Star  - Etching for Die Symbolik des Traumes Belser Verlag, Stuttgart; Limited Edition (1968)

Ernst Fuchs – The Star – Etching for Die Symbolik des Traumes Belser Verlag, Stuttgart; Limited Edition (1968)

Ernst Fuchs - Weiblicher Torso , nd dessin au crayon (Galerie-F)

Ernst Fuchs – Weiblicher Torso , nd dessin au crayon (Galerie-F)

Ernst Fuchs -Vorhang auf  (Giclee sur des lignes) , 2012 Galerie-F

Ernst Fuchs -Vorhang auf (Giclee sur des lignes) , 2012 Galerie-F

Ernst Fuchs -Salomé  colour etching and aquatint, 1991  Galerie-F

Ernst Fuchs -Salomé colour etching and aquatint, 1991 Galerie-F

Ernst Fuchs -Nixe colour etching and aquatint, 1991  Galerie-F

Ernst Fuchs -Nixe colour etching and aquatint, 1991 Galerie-F

Ernst Fuchs -in the sheets of the night, etching,  1966

Ernst Fuchs -in the sheets of the night, etching, 1966 ici

Ernst Fuchs - May Picture, 1949, etching mutal art ou site

Ernst Fuchs – May Picture, 1949, etching mutual art ouici pour une autre couleur

Ernst Fuchs - Abschied des Mars, Radierung 1976 ( musée)

Ernst Fuchs – Abschied des Mars, Radierung 1976 ( musée)

Ernst Fuchs -  Eva Triptych - 1967

Ernst Fuchs – Eva Triptych – 1967

Ernst Fuchs -Akt auf Chaisselonge, technique  Giclée , 1977 Galerie-F

Ernst Fuchs -Akt auf Chaisselonge, technique Giclée , 1977 (Galerie-F)

Source

Galerie-F: Ernst Fuchs

Son Site

Musée

Galerie

Sur Fb

Gustave Guetant- Une jeune femme orientale allongée nue, des bagues et bracelets de chevilles brillent dans la penombre !, 1905 – 1910 ( Dessin a la pierre noire et rehauts de crayons de couleur.)

Gustave Guetant- Une jeune femme orientale allongée nue, des bagues et bracelets de chevilles  brillent dans la penombre !, 1905 – 1910

( Dessin a la pierre noire et rehauts de crayons de couleur.)

Clara Baur- Spinnennetz im Morgentau.(Spider web in the morning dew.), 1930

Clara Baur- Spinnennetz im Morgentau.(Spider web in the morning dew.), 1930