Yasuzo Nojima (1889 – 1964)

Yasuzo Nojima (1889 – 1964) est bien connu pour ses contributions au monde la photographie  en tant qu’artiste , éditeur et galeriste.  Il a contribué à élever le statut de la photographie comme un art au Japon dans les années 1930. Il a publié le magazine Koga périodique en 1932. Ce magazine fût le premier consacré à la photographie moderne au Japon et le premier à présenter  les photographes japonais au reste du monde.

Il est l’une des figures les plus importantes de l’histoire de la photographie japonaise moderne, Son travail allant de Kaiga shugi shashin (La photographie picturale) à Shinko shashin ( La nouvelle photographie ) du début du XXe siècle .Nojima a introduit une nouvelle esthétique photographique au Japon, qui s’est concentré sur les qualités techniques et esthétiques de la photographie dans son propre droit, plutôt que comme une imitation de peintures.

Nojima était aussi connu comme un amateur d’art passionné et défenseur de l’art contemporain de son temps,  et tout naturellement il ouvre une galerie appelée «Kabutoya Gado» (1919-1920) à Tokyo, à ses frais, en organisant des expositions d’œuvres , mais aussi des rencontres d’ artistes, surtout ceux de la Shirakaba-ha (White Birch Groupe), un mouvement littéraire qui comprenait des artistes tels que peintres renommés Umehara  Ryuzaburo (1888-1986) et Kishida  Ryūsei (1891-1929). Il était ce qu’on peut qualifier de guide pour tous ces artistes.

Les premiers travaux de Nojima, qui étaient  des gravures gomme bichromatique , plus tard ses natures mortes et ses nus, toujours doux ,se feront en tirages argentiques mais seront plus frappantes dans leurs formes simples et directs.

Ses premières œuvres de Nojima sont caractérisés par une densité et le lourd écho  du pictorialisme, basées sur sa sensibilité subtile allié au processus d’impression de pigments (méthode d’impression la plus courante de l’époque).

Dans les années 1930, son style prend un tournant radical sous l’influence des nouvelles tendances de la photographie allemande, se déplaçant vers  la gélatine d’argent dans la poursuite d’une forme d’expression qui est unique dans le milieu.

Le magazine de photographie Kōga (Photos légères; 1932-1933), qu’ il co-fonde avec  Nakayama Iwata (1895-1949) et Kimura (1901-1974 ), que  Nojima a principalement financé , a joué un rôle extrêmement important dans le développement ultérieur de « Shinko shashin » ( La nouvelle photographie ) en introduisant les  théories importantes de la photographie arrivant de l’étranger et en fournissant une plateforme indispensable pour une jeune génération de photographes.
Nojima était aussi connu comme un amateur d’art passionné et défenseur de l’art contemporain de son temps,  et tout naturellement il ouvre une galerie appelée «Kabutoya Gado» (1919-1920) à Tokyo, à ses frais, en organisant des expositions d’œuvres , mais aussi des rencontres d’ artistes, surtout ceux de la Shirakaba-ha (White Birch Groupe), un mouvement littéraire qui comprenait des artistes tels que peintres renommés Umehara  Ryuzaburo (1888-1986) et Kishida  Ryūsei (1891-1929). Il était ce qu’on peut qualifier de guide pour tous ces artistes.

Je vous présente les œuvres des tirages bromoil  à ceux de la gélatine d’argent , pas forcément dans l’ordre chronologique, je n’ai choisi que quelques œuvres des années 1910-20, préférant son travail des années 1930 et 1940… ceci reste tout à fait exhaustif. par exemple vous pouvez trouver des photographies de paysages de lui.

 Les photographies sont issues du Livre Yasuzo Nojima. Photographies de Yasuzo Nojima.  AKAAKA Art Publishing, 2009. 

Yasuzo Nojima - Nude from Rear, 1930

Yasuzo Nojima – Nude from Rear, 1930

Yasuzo Nozima-Nude Torso, 1930 bromoil print

Yasuzo Nozima-Nude Torso, 1930 bromoil print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nojima- Title unknown (Model F.) , 1931

Yasuzo Nojima- Title unknown (Model F.) , 1931

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre ,1931 bichromate print

Yasuzo Nozima-sans titre ,1931 bichromate print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre ,1931 bichromate print

Yasuzo Nozima-sans titre ,1931 bichromate print

Yasuzo Nojima- Title unknown (Model F.) , 1931

Yasuzo Nojima- Title unknown (Model F.) , 1931

Yasuzo Nojima- Title unknown (Model F.) , 1931

Yasuzo Nojima- Title unknown (Model F.) , 1931

Yasuzo Nojima- Title unknown (Model F.) , 1931

Yasuzo Nojima- Title unknown (Model F.) , 1931

Yasuzo Nojima- Une jeune Fille , 1931_

Yasuzo Nojima- Une jeune Fille , 1931_

Yasuzo Nozima-Miss T. , 1931

Yasuzo Nozima-Miss T. , 1931

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1932

Yasuzo Nozima-sans titre , 1932

Yasuzo Nozima-Legs ,1931 bromiol print

Yasuzo Nozima-Legs ,1931 bromiol print

Yasuzo Nojima- Portrait (Model F.), 1931

Yasuzo Nojima- Portrait (Model F.), 1931

Yasuzo Nojima- Portrait (Model F.), 1931

Yasuzo Nojima- Portrait (Model F.), 1931

Yasuzo Nojima- Portrait (Model F.), 1931

Yasuzo Nojima- Portrait (Model F.), 1931

Yasuzo Nojima- Face (Model F.), 1931_e

Yasuzo Nojima- Face (Model F.), 1931

Yasuzo Nojima- Face, 1931

Yasuzo Nojima- Face, 1931

Yasuzo Nojima- Model E , 1931

Yasuzo Nojima- Model E , 1931

Yasuzo Nojima- Femme assise fumant, 1931

Yasuzo Nojima- Femme assise fumant, 1931

Yasuzo Nojima- Miss Chikako Hosokawa, 1932

Yasuzo Nojima- Miss Chikako Hosokawa, 1932

Yasuzo Nojima - Miss Chikako Hosokawa, 1932

Yasuzo Nojima – Miss Chikako Hosokawa, 1932

Yasuzo Nozima-sans titre , 1932

Yasuzo Nozima-sans titre , 1932

Yasuzo Nozima-sans titre , 1930 gum bichromate print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1930 gum bichromate print

Yasuzo Nozima-Portrait ., 1930

Yasuzo Nozima-Portrait ., 1930

Yasuzo Nozima-Portrait , 1923

Yasuzo Nozima-Portrait , 1923

Yasuzo Nozima-Portrait de Mr. S., 1921

Yasuzo Nozima-Portrait de Mr. S., 1921

Yasuzo Nozima-Sans titre , 1920 gum bichromate print

Yasuzo Nozima-Sans titre , 1920 gum bichromate print

Yasuzo Nozima- Woman Combing Her Hair, 1914

Yasuzo Nozima- Woman Combing Her Hair, 1914

Yasuzo Nozima-Woman , 1920 gum bichromate print

Yasuzo Nozima-Woman , 1920 gum bichromate print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1921gum bichromate print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1921gum bichromate print

Yasuzo Nozima-Woman , 1918gum bichromate print_

Yasuzo Nozima-Woman , 1918 gum bichromate print

Yasuzo Nozima-Standing Woman , 1917gum bichromate

Yasuzo Nozima-Standing Woman , 1917 gum bichromate

Yasuzo Nozima-femme nue, 1921gum bichromate print

Yasuzo Nozima-femme nue, 1921gum bichromate print

Yasuzo Nozima-femme nue de dos , 1921gum bichromate print

Yasuzo Nozima-femme nue de dos , 1921 gum bichromate print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1921 1gum bichromate print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1921 gum bichromate print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931-32

Yasuzo Nozima-sans titre , 1931-32

Yasuzo Nozima-Femme, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Seins, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Seins, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Seins I, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Seins I, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Sans tire double exposition, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Sans tire double exposition, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-sans titre , 1933

Yasuzo Nozima-sans titre , 1933

Yasuzo Nozima-Portrait, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Portrait, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme, 1932 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme, 1932 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme nue de dos, 1932 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme nue de dos, 1932 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme, 1933 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme, 1932 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme, 1932 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme, 1932 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme, 1932 gelatin silver print

Yasuzo Nozima-Femme au miroir , 1933

Yasuzo Nozima-Femme au miroir , 1933

Yasuzo Nojima- model F, 1933

Yasuzo Nojima- model F, 1933

Yasuzo Nojima- Portrait à la cigarette, nd (1930's)_e

Yasuzo Nojima- Portrait à la cigarette, nd (1930’s)

Yasuzo Nojima- Model K , 1937

Yasuzo Nojima- Model K , 1937

Yasuzo Nojima- Model K , 1938

Yasuzo Nojima- Model K , 1938

Yasuzo Nozima-Sans titre , 1938

Yasuzo Nozima-Sans titre , 1938

Yasuzo Nojima- Style life, 1933

Yasuzo Nojima- Style life, 1933

Yasuzo Nojima- Model K, 1937

Yasuzo Nojima- Model K, 1937

Yasuzo Nozima-Sans titre deux jeunes femmes aux chapeaux , 1938

Yasuzo Nozima-Sans titre deux jeunes femmes aux chapeaux , 1938

Yasuzo Nozima- Miss Tazue Sato, Karuizawa, 1939

Yasuzo Nozima- Miss Tazue Sato, Karuizawa, 1939

Yasuzo Nojima -Miss S, 1939

Yasuzo Nojima -Miss S, 1939

Yasuzo Nozima-Sans titre , 1939

Yasuzo Nozima-Sans titre , 1939

Yasuzo Nozima-Sans titre 1941

Yasuzo Nozima-Sans titre 1941

Yasuzo Nozima- sans titre 1940

Yasuzo Nozima- sans titre 1940

Yasuzo Nozima- Ginreika (Loosestrife) 1940

Yasuzo Nozima- Ginreika (Loosestrife) 1940

Yasuzo Nozima- Ginreika (Loosestrife) 1941

Yasuzo Nozima- Ginreika (Loosestrife) 1941

Yasuzo Nozima- Ginreika (Loosestrife) 1941

Yasuzo Nozima- Ginreika (Loosestrife) 1941

Yasuzo Nojima- Model K , 1951

Yasuzo Nojima- Model K , 1951

cover book

cover book Portrait of Yasuzo Nojima

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alex(s)ander Danilovich Grinberg  est un des photographes russes les plus respectés du vingtième siècle. Il a connu la révolution russe, la guerre civile, deux guerres mondiales et la répression stalinienne durant ses 94 années de vie.

Il a étudié à l’Université de Moscou, au Département de physique et de mathématiques, et au Stroganov Art College. En 1907 Gringberg est devenu membre de la Société photographique de Russie (RFO) à Moscou, en 1912 et l’un de ses administrateurs. En 1909 il reçoit sa première médaille d’or à l’exposition internationale de Dresde.   En 1914 il  commence à travailler avec le studio de cinéma « khanzhankov  » à Moscou, en devenant responsable de la publicité des films, mais il est également assistant réalisateur et ses films les plus connus sont  « les Descendants arabes » et « Deux amies (modèle et fille) ».

De 1922 à 1930 Grinberg enseigne la composition photographique au cinéma au « State College « (plus tard renommé en Russie State University Cinématographie). Dans la même période, il a enseigné à la société photographique professionnelle de Moscou  et a également travaillé comme caméraman à la First State Film Studio. Il travaille aussi beaucoup avec Vsevolod Meyerhold ( directeur d’une troupe de théatre) et d’autre troupe de théatre, et est proche d’un certain nombre d’acteurs ainsi de que de grand nom de la photographie.

En 1929, lors de la  révolution culturelle, la « vieille école” de la photographie soviétique ( dont il fait partie)  est désignée comme une photographie réalisée par  « dépravé » et il perd sa notoriété et n’est plus le photographe à qui l’on accorde des faveurs. En effet, la nouvelle politique culturelle a dicté que n’importe quel érotisme sous quelque  forme artistique que ce soit était un « restant d’oisiveté bourgeoise » et inconvenant pour la société soviétique.

Pourtant Grinberg , continue et en 1935 il  expose des photographies  de femmes partiellement habillées , ce qui lui vaut son arrestation et une condamnation par le Comité spécial de NKVD (Commissariat populaire de l’Intérieur) au bagne ( autrement dit Goulag)pour  diffusion de pornographie.Au bout de quatre année d’enfer,  il est finalement libéré pour la bonne conduite ,en 1939.

[Vous verrez que la plupart de ses clichés de nus sont réalisés entre les années 1900 et 1930 , aujourd’hui l’histoire écrite, on comprend pourquoi il n’a pu continué librement à exercer son art. Tous les travaux de cette époque n’ont pas été détruits que cela arrivait généralement et ce grâce à son frère aîné qui a réussi à cacher les négatifs durant de nombreuses années. C’est donc pourquoi, la majorité des photos que vous verrez , ont été retirées après la seconde guerre mondiale, et n’ont plus ce grain si particulier du pictoralisme. Rares sont les photographies qui sont tirées dans des teintes particulières. ]

A sa sortie du goulag, il a repris rapidement son travail de photographe et il collabore avec de nombreuses d’institutions, des musées et enseigne la photographie. Après la guerre il a travaillé avec les modèles et les couturiers tout au long des années 1950.

Sa vie entière a été consacrée à la photographie, qu’il n’a jamais abandonnée, même dans les plus difficiles de circonstances. Encore une fois, cet homme est la preuve, que de tout temps les artistes sont persécutés et emprisonnés , nous en avons déjà parlé et bons nombres d’artistes présentés sur le blog ont été dans le même cas.

Biographie  plus complète sur le site Russian Photographs [ English],  ( ce texte a été ecrit par © Evgeny Berezner and Irina Tchmyrevapour l’exposition   » Russian Pictorialism » en  2002, et pas par la personne qui vend les photographies ( mais çà aussi , ce n’est pas cité )

La majorité des photographies se trouvent  sur le site Russian Photographs, mais les dates sont approximatives , ainsi que les noms des personnes photographiées manquantes , vous y trouverez également d’autres travaux, en plus petits formats bien entendu,  comme la publicité, les portraits des têtes couronnées de l’époque, des paysages, sa série l’art du Mouvement dans l’esprit de la nouvelle culture russe : « Un corps parfait pour une civilisation parfaite ».

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, school dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, school dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

 

 

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, school dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, scholl dancer in Moscou 1923

 

Alexander Danilovich Grinberg -L’Appel, 1920

Alexander Grinberg- Nude Study 1920s

Alexander Danilovich Grinberg -Antique Motive, model Liza scholl dancer in Moscou 1923

Irma Duncan and Isadora Duncan-School in Moscow, 1923

More article about Alexander Danilovich Grinberg

František Drtikol (1883-1961)- « Cut out » ou les petits papiers découpés

« Dans mon travail, je m’appuie sur l’affirmation du Livre de la Genèse que Dieu a créé l’homme à son image. Il est clair qu’il n’a pas créé l’habillement pour l’homme, il est né nu. C’est pourquoi je regarde la nudité comme l’œuvre de Dieu, en sa beauté comme la chose la plus évidente et morale. Je soutiens que l’humanité serait plus naturelle, sincère et belle si elle avait prêté attention au nu plus souvent. Avec la nudité, les distinctions sociales disparaissent et la beauté de l’homme demeure. Dans mon travail, je suis inspiré par trois choses: le mouvement , l’immobilité et l’expression des lignes individuelles . J’utilise ensuite le fond et les accessoires – des objets simples comme des cercles, des lignes ondulées et des colonnes .
Je laisse la beauté de la ligne elle-même avoir un impact, sans fioriture, en supprimant tout ce qui est secondaire. Ou j’illustre une notion et l’intensifie avec la lumière et parfois par suggestion par le biais un simple trait ondulé, cercle, à la surface ou juste avec une ombre portée sur une toile de fond. Ou bien j’utilise le corps comme un objet de décoration, en le positionnant dans divers milieux et sources de lumières. C’est ainsi que je crée toutes mes photos « .František Drtikol

František Drtikol (1883-1961) est, avec  Jaromír Funke ( cf article) et Jaroslav Rössler ,au premier rang de l’avant -garde artistique et photographique du début du 20e Siècle en République Tchèque.
Il commence sa  formation de photographe dans le studio d’Antonin Matta à Munich,  Après son apprentissage, il ouvre son propre studio, Pribram et plus tard à Prague (1907-1935).
Ses premières photographies  alternent entre la représentation de la nymphe ( pure) ou de la femme fatale, toujours mises en scène, et fortement influencées par le Symbolisme et  l’Art Nouveau.
Après  la Seconde Guerre mondiale, il a développé son propre style photographique, caractérisé par des éléments géométriques, expressifs et dynamiques ainsi que des poses du modèle bien précises  et le plus souvent penchant vers un côté dramatique.
Bien avant la seconde guerre mondiale Drtikol peignait déjà aussi et se mit à faire des découpages (d’abord à partir de des propres dessins et peintures) ,  qu’il mit en scène , une fois encore de façon très organisées; géométries, successions, mais aussi figure de la nymphe idyllique à nouveau présente. c’est ce que j’ai choisi aujourd’hui de vous présenter.

František Drtikol (1883-1961)

František Drtikol n’était pas seulement un brillant photographe, dont les travaux ont influencé toute une génération, mais en même temps un personnage très controversé, dans lequel se mélangeait des contradictions difficiles à comprendre. Drtikol possède plusieurs visages. Il y a František Drtikol l’artisan dans son atelier de photographie dans lequel défilaient les personnages illustres de l’époque, comme les deux présidents Tomáš Garrigue Masaryk et Edvard Beneš. Ensuite, il y a Drtikol l’artiste, dont la facette la plus connue est celle du photographe de nus féminins. C’est d’ailleurs grâce à cette production qu’il a acquis une renommée internationale et qu’il a été récompensé à Paris. (Aux côtés d’autres artistes tchèques, Drtikol a participé à l’exposition Art Déco à Paris en 1925, où il a reçu le Grand Prix. Suite à ce succès, en 1929, on lui a publié un grand portfolio de nus dans une édition de collecteurs. Dans les années 1930, il a acquis une bonne réputation aux Etats-Unis, où il a eu plusieurs expositions indépendantes, une expérience tout à fait inédite pour un artiste tchèque) . La diversité de ses approches artistiques est impressionnante , une période Art nouveau avec des portraits, des nus féminins et des paysages, des cut-up, de la peinture, puis un style influencé par l’Avant-garde, le constructivisme( influencé par Jaroslav Rössler qui était employé dans son atelier). Par exemple, pour l’anecdote et illustré le personnage complexe qu’il était, bien qu’il fût issu d’une famille catholique, il a cherché un nouveau chemin spirituel et il devient un pionnier du bouddhisme et du yoga en République Tchèque.

Il débute assez jeune par un apprentissage chez un photographe et peu après commence à se concentrer sur son propre travail photographique. Il approfondit ensuite ses compétences et son talent au cours de l’ecole de la photographie à Munich. Après des études à Munich et le service militaire, Drtikol a ouvert son premier studio de photographie à Prague, l’établissant comme l’un des studios les plus prospères en Europe pendant les années vingt.

La carrière de Frantiskek Drtikol dans la photographie a grandi pendant les années du Prague Symboliste et les deux mouvements qui influencent profondément ses premières photographies de nus en leur donnant une qualité picturale ‘Art Nouveau’. Toutefois, pendant les années 1920 et 1930, ses influences décalées et il a commencé à créer un nouveau genre de photographie de nu avec une approche avant-gardiste. Souvent il intégrer la danse expressive et style Art déco dans ses photographies de nus. Après son Prix à Paris son Studio est devenu incontournable et , un certain nombre d’artistes talentueux, comme Jan Zrzavý, Vlasta Burian, Josef Čapek ou Alfons Mucha son passé sous son objectif. On peut donc en conclure que, déjà dans les années 1930, Drtikol avait une renommée internationale. Il se consacrait aux nus et portraits principalement à cette époque, mais parallèlement à tout cela il continuait sa quête spirituelle et pratiquait intensivement le bouhdisme. Il traduit des livres, donne des conférences et forme même un groupe d’adeptes. En 1929, il aurait atteint le Nirvana. Dans une de ses lettres, a écrit à ce sujet: « et j’ai été tout et le tout,et en cela je n’étais que rien absolu. ». Cela prenait beaucoup de place dans sa vie, quant bien même il continuait à photographier et peindre. C’est sous l’influence de son développement spirituel que se transforme sa production artistique. En 1923, son style change. Ses photographies contiennent trois éléments – le corps nu de la femme, des formes géométriques simples, le plus souvent une ligne onduleuse, et la lumière. Ce style originel a par la suite évolué vers encore plus de simplicité. Mais dans le milieu des années 1930 Drtikol abandonne complètement la photographie. Il vend son studio, ses plaques de verre, négatifs, et la caméra pour se consacrer à la peinture.

Le paradoxe et les multiples facettes de Drtikol se dévoile aussi dans le fait qu’il fût plus tard un membre actif du Parti communiste , il l’était dès 1945 et ce jusqu’à sa mort en 1961, et même un camarade actif également en 1948, il aurait été témoin au processus dans les années 1950, et en 1968 niant la révolution….

František Drtikol , dessinateur, peintre mais surtout célèbre photographe de format international.fût beaucoup plus apprécié à l’étranger que chez lui., tout comme cela s’applique à d’autres classiques de la photographie tchèque, Jaromír Funke et Josef Sudek pour ne citer qu’eux…

František Drtikol- Matka Země (varianta), Voyage Země (Variante) avec cut up, 1931

František Drtikol- Matka Země (varianta), Voyage Země (Variante) avec cut up, 1931

 František Drtikol - Mère terre ? 1931.

František Drtikol – Mère terre , 1931

František Drtikol -Femme a la Figurine, 1930

František Drtikol -Femme a la Figurine, 1930

Frantisek Drtikol- Composition avec figurine , 1930-1935

Frantisek Drtikol- Composition avec figurine , 1930-1935

František Drtikol -Doll on a half circle abstract, 1930

František Drtikol -Composition with doll in the foliage 1930

František Drtikol -Five Times, Five Sizes (Cut out)], ,1930

František Drtikol -Five Times, Five Sizes (Cut out)], ,1930

František Drtikol -Revue Girls. 1930 ( cut out [Michael Köhler -Gisela Barche (eds.) Das Aktfoto - Ästhetik, Geschichte, Ideologie. Munich 1985]

František Drtikol -Revue Girls. 1930 ( cut out [Michael Köhler -Gisela Barche (eds.) Das Aktfoto – Ästhetik, Geschichte, Ideologie. Munich 1985]

František Drtikol - Girls , Paper cut-out, 1932

František Drtikol – Girls , Paper cut-out, 1932

František Drtikol - Girls , Paper cut-out, 1932

František Drtikol – Girls , Paper cut-out, 1932

František Drtikol- Bez názvu, ( untitled) , 1930 -35

František Drtikol- Bez názvu, ( untitled) , 1930 -35

František Drtikol- Bez názvu, ( untitled) cut-Out, 1930-35

František Drtikol- Bez názvu, ( untitled) cut-Out, 1930-35

František Drtikol- Bez názvu, ( untitled) cut-uut, 1930-35

František Drtikol- Bez názvu, ( untitled) cut-uut, 1930-35

frantisek-drtikol-doll-on-a-half-circle-abstract-1930

František Drtikol -Doll on a half circle abstract, 1930

František Drtikol- Bez názvu, ( untitled) cut-uut, 1930

František Drtikol- Revue Girls,  cut-out, 1930

František Drtikol Untitled (cut-out nude with wave) c.1930-1935

František Drtikol -Untitled (cut-out nude with wave) c.1930-1935

František Drtikol- Untitled (cut-out nude with tree) c.1930-1935 ( photomontage)

František Drtikol- Untitled (cut-out nude with tree) c.1930-1935 ( photomontage)

František Drtikol Untitled (cut-out nude with grass) c.1930-1935

František Drtikol Untitled (cut-out nude with grass) c.1930-1935

František Drtikol Untitled (cut-out nude with leaves) ,1930-1935

František Drtikol Untitled (cut-out nude with leaves) ,1930-1935

František Drtikol- Cut-out nudes with grass, flowers, trees, and leaves,1930-1935

František Drtikol- Cut-out nudes with grass, flowers, trees, and leaves,1930-1935

František Drtikol- Cut-out nudes with grass, flowers, trees, and leaves,1930-1935

František Drtikol- Cut-out nudes with grass, flowers, trees, and leaves,1930-1935

František Drtikol -Untitled (Kneeling Nude) , nd

František Drtikol -Untitled (Kneeling Nude) , nd

František Drtikol -(Nude with Arms Raised) ,Nd

František Drtikol -(Nude with Arms Raised) ,Nd

František Drtikol -Untitled (Dancing Nude) , nd

František Drtikol -Untitled (Dancing Nude) , nd

František Drtikol – Composition , 1930

František Drtikol – Composition , 1930

František Drtikol - Composition avec figurine ( paper cut out) 1931.

František Drtikol – Composition avec figurine ( paper cut out) 1931.

František Drtikol - compostion (Paper cut-out). 1932

František Drtikol – compostion (Paper cut-out). 1932

František Drtikol- Bez názvu, ( untitled) cut-uut, 1932

František Drtikol- Bez názvu, ( untitled) cut-uut, 1932

František Drtikol- Bez názvu, 1930-35

František Drtikol- Bez názvu, 1930-35

František Drtikol - compostion (Paper cut-out). 1932

František Drtikol – compostion (Paper cut-out). 1932

František Drtikol- Bez názvu, ( untitled) , 1930

František Drtikol- Bez názvu, ( untitled) , 1930

open the pic in another page for the full size.

Sources Arnet, Rmn, Liveactionneers, christies, bohams, artefacts, Musée Cz, Journaux Cz,

Studio Manassé

 

Studio Manassé - Nude with spider’s web , 1930

Studio Manassé – Nude with spider’s web , 1930

 

Studio Manassé -Fräulein Reporterin, 1930’s

Studio Manassé -Fräulein Reporterin, 1930’s

 

Atelier Manassé, The dancer Bea Egervári, Vienna c. 1928

Atelier Manassé, The dancer Bea Egervári, Vienna c. 1928

Studio Manassé -« Dans le Bain », 1933

Studio Manassé -« Dans le Bain », 1933

Atelier Manassé, Les Belles Filles, Vienna c. 1928

Atelier Manassé, Les Belles Filles, Vienna c. 1928

Atelier Manassé-portrait-Tala Birell , 1927

Atelier Manassé- Femme fumant, 1928

Atelier Manassé- Femme fumant, 1928

Atelier Manassé- Porte bonheur 1932

Atelier Manassé- Porte bonheur 1932

Studio Manassé- Untitled ,c.1932

Studio Manasse La Jana . 1930

Studio Manasse La Jana . 1930

Studio Manassé – Dagmar Helsing, Tanzerin, 1930

Studio Manassé – Dagmar Helsing, Tanzerin, 1930

Studio Manassé –Femme à la grappe c. 1928

Studio Manassé –Femme à la grappe c. 1928

Atelier Manassé- Rêve Doré,1926

Atelier Manassé- Rêve Doré,1926

Atelier Manassé- Studie / Study, Vienna c. 1935

 

Atelier Manassé- Darmora , 1927

Atelier Manassé- Darmora , 1927

Studio Manassé – Dagmar Helsing, Tanzerin, 1930

Studio Manassé – Dagmar Helsing, Tanzerin, 1930

Atelier Manassé– Masked naked, 1931

Atelier Manassé– Masked naked, 1931

Studio Manassé –la valise, c.1930s

Studio Manassé –la valise, c.1930s

Atelier Manassé-Portrait de Grelt Berndt, 1930s

Atelier Manassé-Portrait de Grelt Berndt, 1930s

 

 

Studio Manassé- Ellentétes érzelmek, 1950

Studio Manassé- Ellentétes érzelmek, 1950

Atelier Manassé- Studie / Study, Vienna c. 1935

Atelier Manassé- Studie / Study, Vienna c. 1935

 

Studio Manassé -Portrait de femme, 1930. [Tirage argentique d’époque.]source verdeau

Studio Manassé -Portrait de femme, 1930. [Tirage argentique d’époque.]source verdeau

Atelier Manassé-Gry Doresku, 1928

Atelier Manassé-Griserie 1926.

Atelier Manassé-portrait-Femme aux chandeliers, 1930

Studio Manassé- Photomontage with nude and flowers. Circa 1935

Studio Manassé- Photomontage with nude and flowers. Circa 1935

Atelier Manassé- Collectionneur de papillons, 1950

Atelier Manassé-l’ homme à la loupe, 1927

Manassé la cruauté (nosferatu)gelatin silver print, circa 1930

Manassé la cruauté (nosferatu)gelatin silver print, circa 1930

 

qui harcèle qui ? très exactement? RIVES VERONIQUE LE BLOG DE LA VOLEUSE HARCELÉE

Aujourd’hui je reçois deux captures d’écran et à ma grande surprise il semble que je sois une harceleuse. alors une bonne fois pour toute. CE BLOG A ÉTÉ CRÉE EN 2011 AVEC LES ARCHIVES DE MES GALERIES DE POHTOS DE TUMBLR (5 galeries de photos SUR TUMBLR) BIEN ENTENDU SUR CE RÉSEAU SOCIAL ON POSTE PHOTO PAR PHOTO, D’AUTANT PLUS EN 2011 Où IL ÉTAIT IMPOSSIBLE DE POSTER PLUSIEURS PHOTOS EN MÊME TEMPS. IL EST ÉVIDENT QU’EN CRÉANT UN BLOG J’AI Compilé LES PHOTOS POUR RÉUSSIR FAIRE DES ARTICLES.D’AILLEURS CET ARTICLE DATE DE 2014 ,SI TU CLIQUES SUR LA PHOTOS D’APRÈS TU AURAS 2014 QUI S’AFFICHE DANS LA BARRE D’INFOS MAIS JE L’AI MIS EN 2015,POUR DES RAISONS DE COHÉRENCES ET DE FLUIDITÉ,  PAS PLUS PAS MOINS. JE NE CHERCHAIS A FAIRE DU TORD A PERSONNE. DONC OUI,  SI EN 2018 JE RETROUVE DANS MES ARCHIVES UNE PHOTO QUI DATE DE 2013,2014, 2015, JE L’INTÈGRE A MON ARTICLE ET CELA N’A RIEN A VOIR AVEC TOI!!!

TU TE DONNES UN PEU TROP D’IMPORTANCE.

ET TOUS MES DERNIERS ARTICLES SONT JUSTES DE VIEUX ARTICLES DONT J’AI CHANGE LA DATE ET QUI DATENT AVANT QUE TU N’EXISTES SÛREMENT !! MA PAUVRE FILLE.

JE NE T’ES SÛREMENT PAS ATTENDUE POUR AVOIR UNE CULTURE PHOTOGRAPHIQUE ET VU LE NOMBRE DE FOIS Où  J’AI CORRIGE TES ERREURS TU POURRAIS FAIRE PROFILE BAS;  DONC OUI J’AI PIOCHE DANS MES ARCHIVES QUI SONT ENCORE EN GROS BORDEL,  TU N’AS QU’A REGARDER LES ARCHIVES ET TU CONSTATERAS QUE BEAUCOUP DE CHOSES VIENNENT DE TUMBLR CHAQUE ANNÉE, ET BIEN DES CHOSES NE SONT PAS CLASSER. PARCE QUE J4AI PAS LE TEMPS ET J4AI D’AUTRE CHOSE A FAIRE DE D’ALLER CHERCHER UNE PHOTO DATANT DE 2015  FIN 2019 ET CLAMER AU HARCÈLEMENT !!!! LA BLAGUE DE L’ANNÉE ? TU TE RENDS COMPTE DU RIDICULE DE TA PARANOÏA Où TOUT EST NORMAL D’APRÈS TOI ?

paranoaïa

paranoaïa

 

 

MA CAPTURE CE JOUR 15/11/2019 ÉTONNANT NON PAS DU TOUT LES MÊME RESTAURER

CAPTURE NORMALE DU 15/11/2019 NON TRAFIQUÉE

 

 

——————————————————————————————————————————————————

 

ENSUITE je reçois çà

paranoaïa

alors saches que je ne suis pas sur tumblr et ce depuis presque deux ans  mais le blog que tu accuses n’est pas le mien, je suis inactive totalement sur tumblr et je navigue  sur instagram, le blog que tu accuses est tenu par un homme ,je le sais car je discutais beaucoup avec lui, comme je discutais avec dame de pique, à  qui tu ferais bien de dire merci et faire un monde honorable parce que je sais combien de lien elle t’a donnés. et tout ce que tu n »a jamais trouvé par toi même!!!  tu étais incapable de mettre de hyper lien quand tu as commencé je t’ai tout expliqué gentillement, je t’ai expliqué tout ce qu’il y avait à savoir. de toutes les façons tu es harcelée en permanence par pierre paul jacques, et j’attends que tu ais le cran de publier çà en capture, tous les blog que tu bloquais et qui te persécutaient déjà il y quelques années.

alors stop, je ne suis pas tumblr, oui j’ai gardé de bon contact, je n’ai pas demandé à james d’arrêter de te suivre… je ne t’ai pas causé de tord et évidement que mes amis de la vraie vie allait me soutenir et pas toi… et tu vois il semble que j’ai toujours de contacts pour me prévenir de tes délires…

Donc::: 1) le blog que tu accuses de te harceler sur tumblr est tenu par un homme il est d’ailleurs ici et sur pinterest et trouver son prénom et nom est très facile. donc merci de cesser de penser que c’est moi car je ne suis,pas un homme .Ainsi çà évitera que je ne dépose une plainte pour diffamation et harcèlement parce que c’est toi qui me harcèle et qui ne vérifie même pas qui est derrière un tumblr et qui profane des accusations déplacées humiliantes. et çà dans la LOI çà passe pas…… et je ne publie rien sur tumblr ( çà n’importe quelle enquête de loi le prouvera également) si tu as des problèmes avec des tas de personnes qui te harcèlent poses toi les bonnes questions!!! non????

2) j’ai simplement trié,mes archives et regroupées des photos dispatchées sur plusieurs années en seul article et parfois deux ou trois articles et je passe des articles d’année à une autre et tous mes derniers articles sont justes de vieux articles dont j’ai changé la date.

Donc mon prochain articles sera charlotte bara puisque qu’on l’a dit que c’était le dernier truc posté en masse sur ton tumblr ( qui n’est pas un blog hein ton tumblr , poster des photos les unes après les autres ce n’est pas un blog, çà s’appelle une galerie de photos sans queue ni tête)

ALORS EN CONCLUSION ::::::: ARRÊTES toi rapidement

TU CHERCHES LA GUERRE ET BIEN PAS DE PROBLÈMES JE VAIS POSTER TOUTES TES PHOTOS ET TU VAS COMPRENDRE CE QUE C’EST QUE DE DEVENIR MALADE DE RAGE…… MAIS TU L’AIS DÉJÀ AVEC TON OBSESSION MALADIVE POUR MOI.

Commentaires fermés sur qui harcèle qui ? très exactement? RIVES VERONIQUE LE BLOG DE LA VOLEUSE HARCELÉE Publié dans 1- Articles Tagué ,

Studio Georges Louis Arlaud ( 1869 – 1944)

Portfolio Vingt Études de Nu en Plein Air, Editions Horos, Paris,1920

Toutes les planches de ce portfolio datent des années 1900, “Vingt études de Nu en Plein Air” (Twenty Outdoor Nude Studies), et ont été prises en Provence ( les lieux de prise de vue sont notifiés à la fin du portfolio, )

Le studio Arlaud était située à Lyon, et Dirigé par L. Arlaud lui même. Pour la série présentée aujourd’hui, ainsi que pour la série des cartes postales, Il s’est rendu dans les Alpes, dans des grottes de l’arrière pays, , au bord de la Méditerranée, et même sur un glacier, et a réalisé un série très connue de vingt études de nus en plein air. Ce travail évoquant les dryades et les naïades, mais les nus de Arlaud ne sont pas sans rappeler aussi les peintures de Maxfield Parrish par exemple.( cf google image ici).

Il a par ailleurs illustré plusieurs livres sur le sud de la France, et quelques autres régions, ( “Les Baux de Provence”, “La corse”,”Nîmes, Uzès, Aigues-Mortes”, “Vals-les-Bains et le bassin de l’Ardèche”, “Arles et la Camargue”,”La Côte des Maures et les Iles d’or de Toulon à Fréjus” et bien d’autres encore ) entre 1927 et 1937.

G. L Arlaud - La liseuse Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

G. L Arlaud – La liseuse Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Cariatide, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Cariatide, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Surprise, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Surprise, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Printemps de Provence, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Printemps de Provence, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Sommet, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Sommet, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Mirage, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Mirage, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

 

Etude G. L Arlaud -Le Sapin, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Sapin, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Pax, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Pax, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Vent, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Vent, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Plongeuse, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Plongeuse, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Lumiere, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Lumiere, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L'ondine, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L’ondine, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Roc, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Roc, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Baigneuse, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Baigneuse, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Puits, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Puits, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Lac Blanc, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Le Lac Blanc, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L'Appel de la Montagne, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L’Appel de la Montagne, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L'alpe, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -L’alpe, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -La Gardienne du Chateau, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -La Gardienne du Chateau, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Joueuse de Flute, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Joueuse de Flute, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -La Grotte, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -La Grotte, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Printemps de Provence, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

Etude G. L Arlaud -Printemps de Provence, from Vingt Études de Nu en Plein Air, 1920

 

G.L. Arlaud  Portfolio cover for G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920)  [Vingt Etudes de Nu en Plein Air]  1920

G.L. Arlaud Portfolio cover for G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920) [Vingt Etudes de Nu en Plein Air] 1920

G.L. Arlaud  Portfolio G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920)  [Vingt Etudes de Nu en Plein Air]  1920

G.L. Arlaud Portfolio G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920) [Vingt Etudes de Nu en Plein Air] 1920

G.L. Arlaud  Portfolio  G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920)  [Vingt Etudes de Nu en Plein Air]  1920

G.L. Arlaud Portfolio G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920) [Vingt Etudes de Nu en Plein Air] 1920

G.L. Arlaud  Portfolio  G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920)  [Vingt Etudes de Nu en Plein Air]  1920

G.L. Arlaud Portfolio G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920) [Vingt Etudes de Nu en Plein Air] 1920

G.L. Arlaud  Portfolio cover for G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920)  [Vingt Etudes de Nu en Plein Air]  1920

G.L. Arlaud Portfolio cover for G.L. Arlaud Vingt Etudes de Nu en Plein Air (Paris, Horos Editions, 1920) [Vingt Etudes de Nu en Plein Air] 1920

Vous pouvez retrouvez ces planches sur Luminous

Autres Etudes de Nus qui restent dans le même esprit et qui ont aussi étés réalisées dans le sud de la France, mais éditées en format carte postales et réalisées entre les années 1920 et 1930

Etude G. L Arlaud - La Barque, 1930

Etude G. L Arlaud – La Barque, 1930

 

Etude G. L Arlaud - l'Epine, nu érotique 1930

Etude G. L Arlaud – l’Epine, nu érotique 1930

 

Etude G. L Arlaud -l'Agave, nu érotique 1930

Etude G. L Arlaud -l’Agave, nu érotique 1930

 

Etude G. L Arlaud  -Reverie, 1930

Etude G. L Arlaud -Reverie, 1930

 

Etude G. L Arlaud -  Voute Ruines, 1930

Etude G. L Arlaud – Voute  1930

Etude G. L Arlaud  -Andromède, 1930

Etude G. L Arlaud -Andromède, 1930

Etude G. L Arlaud - l'Océan, nu érotique 1930

Etude G. L Arlaud – l’Océan, nu érotique 1930

Etude G. L Arlaud - La Cueillette, 1930

Etude G. L Arlaud – La Cueillette, 1930

Etude G. L Arlaud  -La Lande, 1930

Etude G. L Arlaud -La Lande, 1930

Série en Studio

Etude G. L Arlaud - Etude, ,1930

Etude G. L Arlaud – Etude, ,1930

Etude G. L Arlaud - Potiche , nu érotique 1920-30

Etude G. L Arlaud – Potiche , nu érotique 1920-30

Etude G. L Arlaud - L'éveil ,1930

Etude G. L Arlaud – L’éveil ,1930

Etude G. L Arlaud - Bouddha, 1930

Etude G. L Arlaud – Bouddha, 1930

Etude G. L Arlaud -Madeleine, 1930

Etude G. L Arlaud -Madeleine, 1930

Etude G. L Arlaud - Femme couchée, 1930

Etude G. L Arlaud – Femme couchée, 1930

je vous ajoute celle ci car je l’aime beaucoup

Dr Ch. Fouqué & G.L. Arlaud L'album de la femme. La morphologie esthétique d'après l'étude du nu. Considérations physiologiques et philosophiques. Editions G. L. Arlaud, Lyon, 1936

Dr Ch. Fouqué & G.L. Arlaud L’album de la femme. La morphologie esthétique d’après l’étude du nu. Considérations physiologiques et philosophiques. Editions G. L. Arlaud, Lyon, 1936

Fred Stein (1909 – 1967)

Fred Stein est né le 3 Juillet 1909, à Dresde, en Allemagne. Son père, le Dr Leopold Stein, était rabbin de la communauté Dresde conservateur.  À l’âge de seize ans, il rejoint le Mouvement des jeunes socialistes (l’option démocratique en Allemagne à cette époque). Il n’a pas tardé à percevoir la menace d’ Adolf Hitler , et est devenu très actif dans le mouvement anti-nazi. Il a décidé de devenir un défenseur public dans un souci pour le sort des citoyens les plus pauvres, et des études de droit à la prestigieuse université de Leipzig, où il obtient au bout de trois ans, en 1933. Il a travaillé en bureau du procureur de Dresde en tant que condition préalable à l’obtention de la certification de son avocat. Trois semaines avant, il devait recevoir l’équivalent allemand de l’admission au barreau, il a été rejeté par le gouvernement nazi «pour des raisons raciales et politiques », et a été interdit en tant que Juif à utiliser la bibliothèque publique, l’arrêt du travail sur sa thèse de doctorat .

En 1933 sous le prétexte de son voyage de noce, il fuit l’Allemagne et s’installe à paris où il va découvrir la photographie, après avoir reçu comme cadeau de mariage par sa femme un Leica . Fred Stein s’est mis à arpenter tous les quartiers de Paris pour devenir un reporter des rues. « Le Leica m’a enseigné la photographie », disait-il. Cet ami de Robert Capa et de Gerda Taro, qu’il est le seul à avoir immortalisés ensemble à la terrasse d’un café, a exposé aux côtés des plus grands photographes d’avant-garde : Brassaï, Cartier-Bresson, Man Ray, Dora Maar, André Kertész… ,dans la célèbre galerie de la Pléiade en 1935-1937.

Fred Stein fréquentait le milieu des réfugiés et celui de l’intelligentsia française, qui combattaient pour la dignité, la liberté de penser, la liberté de créer. Ses premiers portraits sont ceux d’André Malraux, de Willy Brandt, d’Arthur Koestler… Il en réalisera ensuite plus d’un millier à Paris et à New York, quasiment inédits en France jusqu’à aujourd’hui.
Son oeuvre est un magnifique témoignage non seulement de ta vie intellectuelle pendant les années sombres de l’avant-guerre à Paris, mais également de ta migration des plus grands esprits vers l’Amérique, de ta force de l’histoire et de la résistance humaine. Voici enfin l’occasion de découvrir la vie étonnante et ignorée d’un photographe aussi érudit qu’humaniste, et les secrets de son métier.
Fred Stein portait un réel intérêt à ses modèles, aussi curieux d’engager de longues discussions avec eux que de les saisir, avec son appareil, à ta seconde où ils se détendaient et, oubliant l’objectif, se révélaient. D’où ces clichés d’un grand naturel et d’une qualité remarquable.Devenu photographe, il s’est distingué par son sens aigu de la composition et la poésie un peu décalée de ses images.

J’ai choisi de montrer un tout autre aspect de son travail, une série sur des poupées, réalisée à Paris, dans règne cette poésie et cette justesse de son regard, sur les objets et le quotidien. Un travail décalé et peu connu de lui, tout au moins bien moins que ses clichés de rue ou portraits.

Fred Stein-Doll with wings hanging on wall, 1935

Fred Stein-Doll with wings hanging on wall, 1935

Fred Stein-Doll leaning in corner, 1935

Fred Stein-Doll leaning in corner, 1935

Fred Stein-Doll and doll head on chair, 1935

Fred Stein-Doll and doll head on chair, 1935

Fred Stein-Doll in glass jar, 1935

Fred Stein-Doll in glass jar, 1935

Fred Stein-Undressed doll in socks , 1935

Fred Stein-Undressed doll in socks , 1935

Fred Stein-Jester doll seated in corner, 1935

Fred Stein-Jester doll seated in corner, 1935

Fred Stein-Granny doll, 1935

Fred Stein-Granny doll, 1935

Fred Stein-Armless doll with wings, 1935

Fred Stein-Armless doll with wings, 1935

Fred Stein-Armless doll standing in doll garden, 1935

Fred Stein-Armless doll standing in doll garden, 1935

Fred Stein- Dolls lying in window  , 1935

Fred Stein- Dolls lying in window , 1935

Fred Stein- Armless doll in long dress hanging on wall   , 1935

Fred Stein- Armless doll in long dress hanging on wall , 1935