Laure Albin Guillot Nus

Née en 1879, Laure Albin Guillot se distingue par la longévité et la variété de sa production. Épouse d’un diplômé en médecine,  (en 1901), elle invente dans les années 1920 le terme de « micrographie » pour qualifier ses œuvres nées de photographies réalisées au microscope. Au cours des 30 prochaines qui suivent leur mariage, elle a travaillera avec son mari  sur des spécimens de cristallisations, des cellules végétales et des organismes d’origine animale. Elle a également écrit de nombreux articles sur la microphotographie. Mais microphotographie n’était pas son seul intérêt dans la photographie. Son mari décéde en 1931, mais Albin-Guillot  continue ses recherches photomicrographique en travaillant avec le professeur H. Sorbonne Ragot. Cette année là, la SFP et la société Braun  publie son importante oeuvre de Micrographie Décorative (héliogravure en couleurs ) . L’année suivante, Paul Leon, qui a été co-auteur du livre et directeur des Beaux-Arts, la été nomme à la tête de la Service des archives de l’école. Elle a documenté de nombreuses pièces importantes de l’art et de l’école a vendu ses impressions à des prix très élevés.

Elle a suivi des études de  musique et de dessin.

Elle reçoit en 1922 la médaille d’or du concours de la Revue française de photographie et organise rapidement de nombreuses expositions personnelles, exposant dès 1925 à l’exposition des Arts industriels et modernes. Elle devient dès lors une photographe de renom, publiant ses travaux dans les revues Arts et métiers graphiques et Vu.

Pendant les années 1930, elle multiplie les portraits et les nus, tout en travaillant de manière lucrative pour la publicité, la mode et comme photographe de quartier. Proche des artistes, musiciens et écrivains, elle réalise de nombreuses illustrations de tirés à part comme le Narcisse de Paul Valéry (1936), les Chansons de Bilitis de Pierre Louÿs (1937) ou les Préludes de Debussy (1948).

Archiviste en chef du service des Archives photographiques de la direction des Beaux-Arts, elle milite en faveur de la reconnaissance officielle de la photographie et organise dès 1933 le projet de Cinémathèque nationale au Palais de Chaillot, envisageant même la création d’un Musée de la Photographie.

Laure Albin Guillot disparaît en 1962, laissant une œuvre riche de quelques 50.000 photographies acquises par l’Agence Roger-Viollet.

En 1922, elle a remporté une médaille d’or dans un concours parrainé par la Revue Française de Photographie. Cette même année, elle a recherché papier argenté. Au cours de l’année suivante, elle rejoint l’Ecole de Paris et Emile Sougez et Peter Pollack surnommée « la muse de l’art du portrait et de décoration fantasmes. » Ses premiers travaux, tandis que dans le style pictorialiste, également capturé l’essence venant du modernisme.

Albin-Guillot a reçu sa première exposition personnelle en 1925 à Paris. Elle expose 40 photographies d’art au XXe Salon International de Photographie de la SFP. Elle a rejoint la Société Française de Photographie et a continué à faire preuve de leadership à l’Ecole de Paris. Elle est devenue un partisan de cette école de « l’Esthétique photographiques réel. »

À partir de 1928, Albin-Guillot a vendu ses images à l’influent magazine de VU, une publication aussi pictorialiste équilibrée et tendances modernistes au sein de ses pages.

Son mari est décédé en 1931, mais Albin-Guillot a continué ses recherches photomicrographique en travaillant avec le professeur H. Sorbonne Ragot, une géologie attaché. Cette année la SFP et la société Braun a publié son importante Micrographie Décorative de travail en héliogravure en couleurs dont certains imprimés sur des papiers métalliques. L’année suivante, Paul Leon, qui a été co-auteur du livre et directeur des Beaux-Arts, elle a été nommée à la tête de la Service des archives de l’école. Elle a documenté de nombreuses pièces importantes de l’art et de l’école a vendu ses impressions à des prix très élevés.


En 1936, elle a illustré livre Le Narcisse de Paul Valéry, en utilisant le modèle et l’acteur Michel Lemoine, réputé son amant, dans le processus. Cette année, elle a également contribué au jury l’influent XXXI Salon International d’Art Photographique avec Emile Sougez et autres.

L’année suivante, elle a ajouté à ses crédits d’édition en fournissant la photographie pour Chansons de Bilitis Douze, un livre important par Pierre Louys. Elle aussi a ensuite participé au spectacle d’inauguration organisée par Beaumont Newhall au Musée d’Art Moderne de New York, intitulée « Photographie: 1839-1937 ».

En 1939, elle a photographié un fumeur Jean Cocteau, qui est devenu l’un de ses portraits les plus remarquables. Elle a photographié de nombreux grands artistes, auteurs, dramaturges, créateurs de mode et d’autres personnes importantes de Paris dans les années 1930, 40 et début des années 50, dont André Gide, Paul Valéry, Colette, Jacques Fath et Henry de Montherlant.


En 1947, les deux frères Fresson a commencé à faire leur propre imprimerie dans leur atelier à Dreux près de Paris. Avant ce temps, ils ont vendu des fournitures et du matériel pour les photographes et les artistes. Edmond était en charge des impressions effectuées par contact, et Pierre de nouveaux élargissements. Edmond a été aidé par ses enfants, Micheline et Jacques, Pierre et ses enfants Colette et Monique. Ils ont travaillé avec un certain nombre d’importants photographes d’art, y compris Albin-Guillot, qui avait commencé à utiliser le procédé Fresson dans les années 1930. Elle était d’utiliser le processus depuis près de 20 ans et est devenu bien connu pour ces tirages.

Albin-Guillot est décédé à la Maison de Artistes, Nogent-sur-Marne le 22 Février 1962.

Ses images peuvent être trouvées dans les collections suivantes, entre autres: le Musée J. Paul Getty, l’Université Yale Art Gallery, le Musée d’Art Nouvelle-Orléans, la Société Française de Photographie, le Musée George Pompideau of Modern Art, Detroit Institute of Arts , le Metropolitan Museum of Art New York, la George Eastman House, le Minneapolis Institute of Arts, le Rijksmuseum (Amsterdam), la Bibliotèque Nationale, le Musée des beaux-arts du Canada, le Centre canadien d’architecture, et l’Akron Art Museum. Son travail photographique a vendu pour aussi élevé que $ 20,000 en vente aux enchères.


Informations sur Albin-Guillot se trouve dans la George Eastman House, et l’Auer et bases de données Auer. Elle est également mentionné dans de Larousse Dictionnaire Mondial de la Photographie: Des Origines A Nos Jours, Witkin et de Londres Le Guide de l’Photographie collecteur, collection de photographies du Musée National d’Art Moderne de Lionel-Marie, Naomi Rosenblum A History of Women Photographers, et Christian Les Femmes Photographes de Bouqueret: De La Nouvelle Vision en France de 1920 à 1940. Mais, bien sûr, Laure Albin Guillot ou La Volonte d’art des Bouqueret est un travail de référence le plus important de cet artiste.

More articles about Laure Albin- Guillot

© Laure Albin Guillot – Etude de nu. Paris, vers 1930-1940, Tirage au gélatino-bromure d’argent ..Collections Roger-Viollet -Parisienne de Photographie.

Laure Albin Guillot -Etude de nu. Paris, vers 1930

Laure Albin Guillot – Etude pour La Cantate du Narcisse (Paul Valery), 1941

Laure Albin Guillot- Etude de nu, 1940

 

Laure Albin Guillot -Etude de nu. Paris, vers 1930-1940.

Laure Albin Guillot -Etude de nu. Paris, vers 1930-1940

Laure Albin Guillot -Etude de nu. Paris, vers 1940

Laure Albin-Guillot- nu, 1930s

Laure Albin-Guillot Nu, Assia 1931

Laure Albin Guillot – Etude de nu , 1930

Laure Albin Guillot nu 1930 Épreuve argentique d’époque. (courtesy roger blanchet)

 

Laure Albin Guillot – Buste aux mains , 1935-40

Laure Albin Guillot – Nu , 1930

Laure Albin Guillot – Etude de nu , 1938

Laure Albin Guillot- Couple de femmes allongées, tirage argentique,1930-40, (courtesy roger blanchet)

Laure Albin Guillot- Couple de femmes allongées, tirage argentique,1930-40, (courtesy roger blanchet)

Laure Albin Guillot -Etude de nus ,Deux danseuses , 1935

Laure Albin Guillot-Étude de nu et globe terrestre, c. 1930-1940. Épreuve argentique d’époque. (courtesy oger blanchet)

Laure Albin Guillot – Nu féminin allongé de dos, années 1930

Laure Albin Guillot – nu féminin, 1935-40

Laure Albin Guillot – Nu, 1936

Laure Albin Guillot – Nu , 1930

Laure Albin-Guillot -Nu Pensive 1931

Laure Albin-Guillot (French, 1881-1962) Nude Study, c. 1935 Vintage warm-toned matte-surface gelatin silver print

Laure Albin Guillot- Étude de nu endormi, c. 1930-1940 , Épreuve argentique d’époque. (courtesy oger blanchet)

Laure Albin Guillot- Étude de nu allongé, c. 1930-1940 , Épreuve argentique d’époque. (courtesy oger blanchet)

Laure Albin Guillot- Étude de nu allongé sur une peau de panthère, 1930-40 Épreuve argentique d’époque (courtesy oger blanchet)

Laure Albin Guillot – solarisation, 1938

Laure Albin Guillot (attribué à) – Nu aux bras levés, c1920.

Laure Albin-Guillot -Torse, 1933

Laure Albin-Guillot -Le Nu Expressif V, photogravure. c1937

Laure Albin-Guillot -Femme Nue Blonde, photogravure. c1950

Laure Albin-Guillot- Etude de nu , vers 1935

Laure Albin-Guillot -Le Nu Expressif I, photogravure. c1937

Laure Albin-Guillot- Le Nu Expressif II, photogravure. c1933 MONTHERLANT, Henry de. La Déesse Cypris. Douze études de nus par Laure Albin-Guillot.

 

Laure Albin Guillot – Etude de jambe, 1935

Laure Albin Guillot – Etude de Nu, vers 1935

Laure Albin Guillot – Etude de Nu, 1930

Laure Albin Guillot – Texture ,1950

Laure Albin Guillot-Etude pour une Marseillaise, 1937

Épreuve argentique d’époque. (courtesy roger blanchet)

Laure Albin-Guillot 1932

Laure Albin-Guillot- Nudité avec de Petits Seins, photogravure. c1950

Laure Albin Guillot -Etude de nu féminin. France, vers 1940

Laure Albin-Guillot -Nu #102, 1947

Laure Albin Guillot – Etude de nu , 1945 ( rmn)

roger-viollet

More articles about Laure Albin- Guillot

Laure Albin-Guillot – « Étude de nu », en noir et blanc

Etude de nu by Laure Albin-Guillot, 1930

Laure Albin guillot- Buste nu 1937

Laure Albin guillot- Buste de femme, ca. 1927

Laure Albin-Guillot- Nu, ca. 1938

Laure Albin-Guillot- Nu , photogravure. c1939

Laure Albin Guillot – Etude de nu au feminin., années 1940

Laure Albin guillot- Buste de femme, nd

Laure Albin Guillot – Etude de nu , 1940

Laure Albin Guillot – Etude de nu au feminin, 1936

Laure Albin Guillot – Etude de nu au feminin, 1940

Laure Albin Guillot – Etude de nu au feminin,1937

Laure Albin Guillot – nu féminin, 1940

Laure Albin Guillot – Nu assis, 1938

Laure Albin Guillot – Portrait de femme , 1940

 

Laure Albin Guillot -Nu. Paris, vers 1930

Laure Albin Guillot -Untitled (Nude, Kneeling), 1930

Laure Albin Guillot -Etude de nu féminin. France, vers 1940.

More articles about Laure Albin- Guillot

Laure Albin-Guillot pour « Douze Chansons de Bilitis » de Pierre Louÿs 1937

Laure Albin-Guillot (French, 1892 – 1962). Nude #18. Vintage photogravure. c1936

Laure Albin-Guillot (French, 1892 - 1962). Nude #18. Vintage photogravure. c1936

Laure Albin-Guillot (French, 1892 – 1962). Nude #18. Vintage photogravure. c1936

Laure Albin Guillot - Nu Douze Chansons de Bilitis de Pierre Louÿs en 1937

Laure Albin Guillot – Nu Douze Chansons de Bilitis de Pierre Louÿs en 1937

Laure Albin Guillot - Les remords , Douze Chansons de Bilitis.Pierre Louÿs's erotic classic, illustrated by Albin-Guillot's delicate nudes Paris, J. Dumoulin, 1937.

Laure Albin Guillot – Les remords , Douze Chansons de Bilitis.Pierre Louÿs’s erotic classic, illustrated by Albin-Guillot’s delicate nudes Paris, J. Dumoulin, 1937.

 

 

Laure Albin Guillot - La dormeuseDouze Chansons de Bilitis.Pierre Louÿs's erotic classic, illustrated by Albin-Guillot's delicate nudes Paris, J. Dumoulin, 1937.

Laure Albin Guillot – La dormeuse, Douze Chansons de Bilitis. Pierre Louÿs’s erotic classic, illustrated by Albin-Guillot’s delicate nudes Paris, J. Dumoulin, 1937.

Laure Albin-Guillot- DOUZE CHANSONS DE BILITIS DE PIERRE LOUYS ILLUSTRÉES DE PHOTOGRAPHIES PAR LAURE ALBIN-GUILLO,1937

Laure Albin Guillot – La berceuse Mnaskidika ,  Douze Chansons de Bilitis.Pierre Louÿs’s erotic classic, illustrated by Albin-Guillot’s delicate nudes Paris, J. Dumoulin, 1937.

Laure Albin Guillot - Douze Chansons de Bilitis.Pierre Louÿs's erotic classic, illustrated by Albin-Guillot's delicate nudes Paris, J. Dumoulin, 1937.

Laure Albin Guillot – La berceuse Mnaskidika , de Douze Chansons de Bilitis.Pierre Louÿs’s erotic classic, illustrated by Albin-Guillot’s delicate nudes Paris, J. Dumoulin, 1937.

 

More articles about Laure Albin- Guillot

 

 

Laure Albin Guillot – La Cantate du Narcisse, Paul Valéry, Paris, imp. Artra, 1942

Laure Albin Guillot- Planche 44  , issue de Paul Valéry, La Cantate du Narcisse, Paris, imp. Artra, 1942

Laure Albin Guillot - La Cantate du narcisse ,1934

Laure Albin Guillot – Nu masculin, 1934, La Cantate du Narcisse, Paul Valéry, Paris, imp. Artra, 1942

Laure Albin Guillot - les Yeux Mêmes et Noirs de Leur Âme, from Paul Valéry’s La Cantate du Narcisse, 1942 (2)

Laure Albin Guillot – les Yeux Mêmes et Noirs de Leur Âme, La Cantate du Narcisse, Paul Valéry, Paris, imp. Artra, 1942

Laure Albin Guillot - Etude pour La Cantate du Narcisse (Paul Valery), 1941

Laure Albin Guillot – Etude , 1941 pur La Cantate du Narcisse, Paul Valéry, Paris, imp. Artra, 1942

Laure Albin Guillot - Etude pour La Cantate du Narcisse 1931 (Paul Valery), 1941

Laure Albin Guillot – Nu, 1931La Cantate du Narcisse, Paul Valéry, Paris, imp. Artra, 1942

Laure Albin Guillot - Etude, nd pour La Cantate du Narcisse (Paul Valery), 1941

Laure Albin Guillot – Etude, nd La Cantate du Narcisse, Paul Valéry, Paris, imp. Artra, 1942

More articles about Laure Albin- Guillot

Laure Albin-Guillot Quelques portraits

Laure Albin Guillot -Lucienne Boyer, 1935

Laure Albin Guillot -Lucienne Boyer, 1935

Laure Albin Guillot - Odile Bagge, 1930

Laure Albin Guillot – Odile Bagge, 1930

Laure Albin Guillot - Suzy Solidor, vers 1930.

Laure Albin Guillot – Suzy Solidor, vers 1930.

Laure Albin Guillot 1926 Profils et Coiffures Modernes, Hairstyle

Laure Albin Guillot 1926 Profils et Coiffures Modernes, Hairstyle

 Laure Albin Guillot - sans titre (Portrait d’homme) vers 1935

Laure Albin Guillot – sans titre (Portrait d’homme) vers 1935

Laure Albin Guillot- Madame Eynard, 23 décembre 1944

Laure Albin Guillot- Madame Eynard, 23 décembre 1944

 

Laure Albin-Guillot- Geneviéve Guillot, 1950

Laure Albin-Guillot- Geneviéve Guillot, 1950

Laure Albin-Guillot-Jacqueline Rayet Première ballerine à l' opera de Paris , 1946

Laure Albin-Guillot-Jacqueline Rayet Première ballerine à l’ opera de Paris , 1946

Laure Albin-Guillot-Janine Charrat ( french dancer, choreographer, and ballet director) c.1946

Laure Albin-Guillot-Janine Charrat ( french dancer, choreographer, and ballet director) c.1946

Laure Albin Guillot - Portrait de l'ecrivain Colette photogravure, 1939

Laure Albin Guillot – Portrait de l’ecrivain Colette photogravure, 1939

Laure Albin-Guillot-André Gide près du masque mortuaire de Pascal, .photogravurec1930-35

Laure Albin-Guillot- André Gide près du masque mortuaire de Pascal, .photogravurec1930-35

Laure Albin-Guillot-Daniel Rops (1901-1965 Ecrivain et historien français, allumant une cigarette, 1950

Laure Albin-Guillot- Daniel Rops (1901-1965 Ecrivain et historien français, allumant une cigarette, 1950

Laure Albin-Guillot-Jean Cocteau fumant une cigarette, 1939

Laure Albin-Guillot- Jean Cocteau fumant une cigarette, 1939

Laure Albin-Guillot-Jean Cocteau, 1935

Laure Albin-Guillot-Jean Cocteau, 1935

Laure Albin Guillot - Hubert de Givenchy par Laure Albin Guillot en 1948.

Laure Albin Guillot – Hubert de Givenchy par Laure Albin Guillot en 1948.

FRANCE - HUBERT DE GIVENCHY

Laure Albin Guillot – Hubert de Givenchy par Laure Albin Guillot en 1948.

Laure Albin-Guillot- Portrait de Paul Valéry 19

Laure Albin-Guillot- Portrait de Paul Valéry 1935

Laure Albin-Guillot- Portrait de Paul Valéry 19

Laure Albin-Guillot- Portrait de Paul Valéry 1935, dédicacé

Laure Albin Guillot - Paul Valéry, 1935

Laure Albin Guillot – Paul Valéry, 1935

Laure Albin Guillot Autoportrait 1935

Laure Albin Guillot Autoportrait, 1935

More articles about Laure Albin- Guillot

Laure Albin Guillot -La Déesse Cypris. Douze études de nus par Albin-Guillot. Paris, Bordeaux, Colas et Rousseau frères, 1946, MONTHERLANT, Henry de. La Déesse Cypris.

Laure Albin Guillot -La Déesse Cypris. Douze études de nus par Albin-Guillot. Paris, Bordeaux, Colas et Rousseau frères, 1946MONTHERLANT, Henry de. La Déesse Cypris.

Laure Albin Guillot – Nu, 1938

Laure Albin ,issue du portfolio La Déesse Cypris, texte d’Henri de Montherlant

Laure Albin Guillot – La Nuit, nu féminin, 1935 drouot

Laure Albin La Nuit,La Déesse Cypris, 20 mars 1946. Planche photographique, épreuve au charbon Fresson brossé, Issue du portfolio La Déesse Cypris, texte d’Henri de MontherlantB

Laure Albin ,i ssue du portfolio La Déesse Cypris, texte d’Henri de Montherlant

Laure Albin-Guillot- Le Nu Expressif II, photogravure. c1933 MONTHERLANT, Henry de. La Déesse Cypris. Douze études de nus par Laure Albin-Guillot.

Laure Albin ,i ssue du portfolio La Déesse Cypris, texte d’Henri de Montherlant

Laure Albin La Déesse Cypris, 20 mars 1946. Planche photographique, épreuve au charbon Fresson brossé, Issue du portfolio La Déesse Cypris, texte d’Henri de Montherlant

Laure Albin Guillot – La Déesse Cypris, 1946.

Laure Albin Guillot – La Déesse Cypris. Douze études de nus. Paris, Henri Colas, 1946

Laure Albin Guillot – La Déesse Cypris. Douze études de nus. Paris, Henri Colas, 1946

Laure Albin Guillot – La Déesse Cypris. Douze études de nus. Paris, Henri Colas, 1946

Laure Albin La Déesse Cypris, 20 mars 1946. Planche photographique, épreuve au charbon Fresson brossé, Issue du portfolio La Déesse Cypris, texte d’Henri de Montherlant

Laure Albin La Déesse Cypris, 20 mars 1946. Planche photographique, épreuve au charbon Fresson brossé, Issue du portfolio La Déesse Cypris, texte d’Henri de Montherlant

More articles about Laure Albin- Guillot

Laure Albin-Guillot Publicité

Laure Albin-Guillot – Untitled,publicité pour maquillage, 1933

Laure Albin Guillot- Publicité pour sédatif nerveux hypnotique, c. 1930-1940 Épreuve argentique d’époque (photomontage) (courtesy oger blanchet)

Laure Albin Guillot- Publicités pour les cigarettes, c. 1930 , Épreuve argentique d’époque. (courtesy oger blanchet)

Laure Albin-Guillote Publicité pour Sanformine,1932

Laure Albin-Guillote Publicité pour Sanformine,1932

Laure Albin Guillot - Estampe pour F. Marquis chocolatier-confiseur, Paris sans date

Laure Albin Guillot – Estampe pour F. Marquis chocolatier-confiseur, Paris sans date

Laure Albin Guillot -Au Printemps (Department Store) 1919 Fur Coat,

Laure Albin Guillot -Au Printemps (Department Store) 1919 Fur Coat,

Laure Albin Guillot 1926 Profils et Coiffures Modernes, Hairstyle

Laure Albin Guillot -Rigaud (Cosmetics) 1932 Laure Albin Guillot, Lipstick Rigaud (Cosmetics) 1932

Laure Albin Guillot -Etude publicitaire pour les rouges à lèvres Rigaud, 1930-1932

Laure Albin-Guillot-Cliché pour L_Officiel en 1937

Laure Albin Guillot -publicité Jaeger-LeCoultre créée dans le courant des années 40

Laure Albin Guillot -Publicité pour les Nouveautés d_Eté Au Printemps, Paris, 1929 couverture du catalogue des magasins du Printemps, 1929

Laure Albin Guillot- Publicité pour le parfum «Indiscret» de Lucien Lelong, 1935 Épreuve argentique d’époque. (courtesy oger blanchet)

More articles about Laure Albin- Guillot