Alphonse Maria Mucha – Modèles

« Mucha began to take photographs in the early 1880s, probably in Vienna, with a borrowed camera. It was not until he had gained some recognition in Paris and sufficient funds that he purchased his first camera. Mucha’s photographic output grew dramatically after his move to a large studio in the rue du Val de Grâce in 1896. In the new studio, where he had considerably more light thanks to large windows and a glass ceiling, he photographed on a virtually daily basis.

Between 1896 and the early 1900s Mucha made a remarkable series of photographs of the models posing for him. The use of photography as an inexpensive medium for preliminary studies was common among Mucha’s Parisian contemporaries. However, Mucha’s photographs are more than just an alternative to sketches because they also capture the inimitable atmosphere of Mucha’s studio – a world of art in its own right. It was in his studio that that Mucha entertained countless Parisian artists, writers and musicians. It was also the setting for one of the earliest cinematic projections given by the Lumière brothers, whom Mucha had met in 1895, and for psychic experiments with Camille Flammarion and Albert de Rochas. In the background of the studies of models, examples of Mucha’s work may be seen, surrounded by his collection of objets d’art, books and furniture, many of which survive to this day.

The majority of Mucha’s Parisian photographs were not taken for a specific project – he preferred to improvise a number of poses in front of the camera, creating an archive of variants from which he could select what he considered most suitable for the subject of each new commission. However, some photographs were obviously directed, with his friends and models posing as characters for book illustration. Later this practice grew into a part of his experimentation with his models to express his philosophical ideas through theatrical poses and gestures.

Mucha’s theatrical approach culminated in his preparatory work for the Slav Epic canvases. Before working on each canvas Mucha produced numerous staged photographs documenting costumed models posing under his ‘theatre’ directions. From these photographs he selected appropriate images and synthesised them to create a complicated historical event on a single canvas. Although the images were intended as studies for his final paintings, Mucha’s approach to image-making has much in common with filmmaking.
Read less »  Conservatoire Musée Mucha Prague.

Alphonse Maria Mucha – Model in studio, 1900s From the book  “Osobnosti české fotografie  I », by  Fárová Anna 1974, ed° UPM Praha typo by Libor Fara © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce for Documents Décoratifs, Paris,  1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce for Documents Décoratifs, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce for Documents Décoratifs, Paris,  1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce for Documents Décoratifs, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce for Documents Décoratifs, Paris,  1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce for Documents Décoratifs, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -  Model-Study for Figures Decoratives Rue du Val de Grace, 1901© Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha – Model-Study for Figures Decoratives Rue du Val de Grace, 1901© Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha - Model for Medee -1898 (1)

Alphonse Maria Mucha – Model for Medee -1898 (1)

Alphonse Maria Mucha - -Model for Medee ,1898 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha – -Model for Medee ,1898 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -  Model posing , 1898-89

Alphonse Maria Mucha – Model posing , 1898-89 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Mucha - Model study , 1898-89

Alphonse Maria Mucha -Model posing in Mucha’s studio, Rue du Val de Grâce, Paris (1902-1903) © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha - Model called “La Bise”, pour Cocorico N 3 du 1er fevrier 1899.© Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha – Model called “La Bise”, pour Cocorico N 3 du 1er fevrier 1899.© Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -H ands pose  Paris,  1908 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Hands pose Paris, 1908 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Ce modèle servit à illustrer l’article de Maurice Pillard Verneuil De l’emploi de la couleur en impression Trois impressions paru en 1902 dans Art et Décoration. Atelier Mucha, Paris, 1900. © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha –  Photographie du modèle , Atelier Mucha, Paris. 1900 m^me chose que la photo précédente  Ce modèle servit à illustrer l’article de Maurice Pillard Verneuil De l’emploi de la couleur en impression Trois impressions paru en 1902 dans Art et Décoration © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust (2)

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1901

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1901

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1899 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1899 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust (3)

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1900 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1_çè © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1897 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1899 © Alphonse Mucha Trust (4)

Alphonse Maria Mucha -Model , Studio du Val de grâce, Paris, 1899 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha - Model posing  1918 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha – Model posing 1918 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha – Reclining Half-Nude Model, posing, nd, (1890s) © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha –  Model Draped in a Shawl posed against Mucha posters, after 1896 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Model (  to illustrated the E. Gebhart New York , 1908   © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Miss Reichl (Max Reinhardt’s Company’s leading actress) posing for ‘Tragedy’, a German Theatre mural, in Mucha’s studio, New York 1908 © Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Studio photography  His Daughter 1925s© Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha -Studio photography His Daughter 1925s© Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha - 1919© Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha – 1919© Alphonse Mucha Trust

Alphonse Marie Mucha, 1908© Alphonse Mucha Trust

Alphonse Marie Mucha, 1908© Alphonse Mucha Trust

Alphonse Maria Mucha  and his daughter, Jaroslava 1926 © Alphonse Mucha Trust (2)

Alphonse Maria Mucha and his daughter, Jaroslava 1926 © Alphonse Mucha Trust

Plus de Photos Ici

Félix Vallotton (1865-1925)

Félix Vallotton est un peintre, sculpteur, graveur sur bois, critique d’art et romancier. Né en 1865, l’artiste Suisse a étudié à Paris, à l’Académie Julian où se sont formé de nombreux artistes de l’époque. Doué en dessin il expose plus tard dans plusieurs pays européen.A Vienne il reçoit même des félicitations de Klimt! Entre 1891 et 1901, la renommée de Félix Vallotton devient internationale grâce à ses illustrations en noir et blanc et ses gravures sur bois (l’art de la xylographie) qui rencontrent un vif succès dans l’avant-garde parisienne et lui permettent d’intégrer le groupe des nabis. Le trait est précis, les cadrages subtils. Le noir emplit volontiers les illustrations, dévorant le blanc, reflétant notamment la violence des relations adultérines, sujet récurrent de l’artiste.

A partir de 1899, il préférera la peinture et laissera à sa mort en 1925 plus de 1700 tableaux. Il s’est essayé à tous les genres : portrait, nu, paysage, nature morte, sujet mythologique, peinture d’histoire… Mais s’il a peint des choses très diverses, ses toiles se distinguent toujours par un dessin précis aux formes bien découpées, des tons recherchés et un aspect lisse. Le cadrage et la perspective s’inspirent souvent de l’estampe ou de la photographie dans une réappropriation de différentes techniques qu’il réalise ensuite dans son atelier.

pour ma part ceux sont ses gravures que j’aime le plus, bien que ses peintures soient très belles aussi, néanmoins, je trouve que c’est inégal, et que la rigueur et la pureté de ses gravures ne se retrouvent pas dans tous ses tableaux. Peut être est-ce l’utilisation de la couleur, j’aime finalement surtout des sur aux tons délavés,

 

**************Les Gravures sur Bois*************

Félix Vallotton La Paresse - 1898 gravure sur bois

Félix Vallotton La Paresse – 1898 gravure sur bois

Félix Vallotton- Cinq heuures series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton- Cinq heuures series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton- apprets de visite series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton- apprets de visite series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton- Cinq heuures series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton- Cinq heures series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton- La raison probante series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton- La raison probante series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton-Le grand moyen.Les Intimités, 1898

Félix Vallotton-Le grand moyen.Les Intimités, 1898

Félix Vallotton- Lasanté de l'autre series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton- Lasanté de l’autre series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton le bain series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton le bain series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton  L'Irréparable, from the series Les Intimités, 1898

Félix Vallotton L’Irréparable, from the series Les Intimités, 1898

 *************Les peintures ************

Vous pouvez retrouvez toutes ses oeuvres sur wilkipainting. dans cette galerie aussi

Félix Vallotton nu 1912

Félix Vallotton nu 1912

Félix Vallotton Rest, 1911

Félix Vallotton Rest, 1911

Félix Vallotton The Source, 1897

Félix Vallotton The Source, 1897

Félix Vallotton Felix Vallotton, Nude Seated in a red armchair   Nude Seated in a red armchair 1897

Félix Vallotton Felix Vallotton, Nude Seated in a red armchair 1897

Félix Vallotton The kiss, 1898

Félix Vallotton The kiss, 1898

Félix Vallotton et Gabrielle son épouse en 1910

Félix Vallotton et Gabrielle son épouse en 1910

 

Auguste Rodin Dessins et aquarelles, ou l’Erostisme revisité

« Comment décrire cette chair qui me rend si attentif » (livre 41) Auguste Rodin

Dans les années 1880, Rodin dessine mais pour ses sculptures de la Porte de l’Enfer. Seulement dix ans plus tard, d’être un sculpteur reconnu dans toute l’Europe, il a développé son oeuvre graphique comme une activité spécifique, en faisant des modèles vivants posent.

Dans les années 1890, conçoit déclin de thèmes qui seront à la mort de l’artiste récurrents. La femme est généralement nu, généralement seuls, sans décor, adoptant des poses de plus en plus dominé par un puissant érotisme acrobatique. Ces corps sexué, les scènes de sexe, il développe esthétiquement, travaillant à l’aquarelle, gouache, crayon estompé et même les chiffres utilise couper réassemble il était déjà collage!

Rodin avait une mauvaise réputation, des modèles attrayants et de faire son évasion d’une journée de l’atelier la danseuse Isadora Duncan , il avait vu de trop près, et ainsi de trop insistante !!!

A 60 ans, pas plus sculptures de Rodin. Certes, il étend ses modèles existants, mais il innove plus. Il consacre plutôt son temps à des dessins et des aquarelles.
L’artiste enrichit sa palette de couleurs: vert, bleu, rouge, sanglante, sont en train d’émerger. Et son style a radicalement changé.
Initialement, Rodin dessine, sans regarder sa feuille, le modèle en mouvement. Son geste libre, presque automatique, d’expérimenter avec des formes et de l’espace. Puis il retravaille cette première étude, traçant le corps – sans son support (pas de chaise, lit, ou autre) – la coupe de la figure et le place sur une autre feuille, a déjà un corps dessiné. Enfin, il reproduit le contour de la coupe et ajouter des couleurs figure. Alors qu’est Eros soulagement qui a donné son nom à l’exposition, et il expose en marge de l’Exposition universelle de Paris, le Pavillon de l’Alma. Un événement international, dominé par les curiosités japonaises (théâtre de kabuki, spectacle de hara kiri).
En outre, le style raffiné et une extrême simplification des formes d’estampes japonaises on trouve dans les dessins de Rodin. Analogie encore plus loin dans The Octopus (1900) – certainement une interprétation de brûler Okusai, Baigneuse et le poulpe – qui représente une femme couchée sur le dos, les bras derrière la tête, couvert la bouche d’une eau de voile – y compris bleu délavé avec le temps – cuisses entrouvertes, pénétrée par un rouge tentacules de poulpe. La femme, elle a les yeux indifférents.

Depuis le début du siècle, Rodin a eu l’idée d’exposer ses dessins dans le cadre de son travail et plusieurs expositions seront montées en France et à l’étranger, qui va choquer personne, sauf un critique qui a dénoncé « un éhontée en marque un blush de singe « en évoquant série Psyché – femmes élargis, chemises plus ou moins identifiés. et le scandale commence. Il amplifie lorsque les dessins érotiques de Rodin en plus exposé à la galerie Bernheim-Jeune (1907) par son directeur artistique et critique d’avant-garde Fénéon Félix (1861-1944), l’décrouvreur de talents: auteurs (Jarry, Mallarmé, Apollinaire, Rimbaud, etc. ) autant que les peintres (Pissarro, Seurat, Signac, Matisse, etc.).
En 1910, Rodin renonce à montrer ses dessins. Lors de sa donation à l’état de ses œuvres (1916), 4500, un an avant sa mort, l’artiste met cartons étiquetés «musées secrets » ou « collection privée ». Ces mystères sont le musée Rodin.

A la fin de sa vie, Rodin feuilles d’aquarelle, mais pas autant la représentation des femmes. Après avoir utilisé les services de danseurs professionnels, dont Alda Moreno ballerine de l’Opéra-Comique (1912), pour exprimer la souplesse du corps, le cantonnement de membres que possible, mais aussi l’équilibre et le mouvement – fondamental dans son travail sculptural – Rodin revient à une conception plus visuelle du nu.
Tant dans ses dessins «gris» – un qualificatif associé à l’utilisation du crayon simple – il représente de façon plus réaliste les jambes et les aisselles poilues, comme l’artiste arrête cette fois à la surface du corps. Rodin a changé son regard avec l’âge, et ne se sent plus le besoin de se mettre en forme à l’intérieur du corps de la femme, qui reste donc infinie que possible.

Rodin se rapproche de la volonté, au plus près du secret de vie.Rodin peint une féminité puissante et sensuelle Des enlacé corps féminins, offrant aux femmes en vertu de sexe, d’autres esquissant le geste d’une caresse. Il tournait autour du modèle comme la faune et généré dessin ultra-rapide, souvent même pas regarder sa feuille:  » Mon objectif , dit-il, est de tester la façon dont mes mains sentent déjà ce que mes yeux voient . « Il parfois placé des touches d’aquarelle comme taches de Rorschach. Les aquarelles de Rodin, et l’utilisation de celui-ci a fait l’aquarelle de couleur de l’eau, bien fluide et légère, à l’opposé de la sculpture, même en plâtre ou en terre (Rodin ne pratique pas la taille directe). Aquarelle entoure la tâche de corps féminin, flaque d’eau, mettre en évidence leurs formes et impliquer les femmes dans une eau colorée et sensuelle. La matérialité même de l’aquarelle, sa liquidité et sa couleur, se joint au sujet même Rodin: un fluide de femme, flexible, souhaitée et désirant. S

Vous verrez bcp sur les planches a proposé un « mr » entouré par un ovale … seulement les cadeaux que Rodin a fait et qui appartiennent maintenant au Musée Rodin. (M)

Lecture

Rodin dessins érotiques de P. et A. Kirili Sollers, éd ° Gallimard., Et Auguste Rodin, dessins et aquarelles, éd ° Hazan

et bien sur le site de Musée Rodin , où vous pouvez trouver toutes les informations dessins, peintures, aquarelles, sculptures, expositions passées, y compris les «figures d’Eros » …

un site superbe pour le français … ici sur wordlpress http://lescouplesderodin.wordpress.com/

le site de Sollers Sollers, car il est de leur culture et son amour de l’art et de la psychanalyse sont incroyables (comme Julia Kristeva .. savoir .. ceux qui connaissent) et que vous pouvez rebondir sur La Divine Comédie et les portes de l’enfer, [il est encore quelque chose dans le travail de Rodin. ]

puis cette page avec un livre qui est très bien fait … un artiste qui a probablement fait son journal … Je pense simplement qu’il est bien fait

Autres messages août Rodin ICI

Auguste Rodin -Psyché, femme attachée par les cheveux pour un autel avant 1910 aquarelle, stylo à encre noire

Auguste Rodin -Psyché, femme attachée par les cheveux pour un autel avant 1910 aquarelle, stylo à encre noire

Auguste Rodin -Femme de genoux nus vers la droite, avant 1910 stylo aquarelle encre noire (crayon graphite annotation Poèmes de H (...) Poétique 1910

Auguste Rodin -Femme de genoux nus vers la droite, avant 1910 stylo aquarelle encre noire (crayon graphite annotation Poèmes de H (…) Poétique 1910

Auguste Rodin -Femme nue hausse II avant 1916 encre noire stylo aquarelle

Auguste Rodin -Femme nue hausse II avant 1916 encre noire stylo aquarelle

Auguste Rodin -Femme allongée nue sur la gauche, avant 1910 encre noire stylo aquarelle

Auguste Rodin -Femme allongée nue sur la gauche, avant 1910 encre noire stylo aquarelle

Auguste Rodin -Femme à la fourrure, avant 1910 aquarelle encre de stylo fil noir

Auguste Rodin -Femme à la fourrure, avant 1910 aquarelle encre de stylo fil noir

Auguste Rodin -Contemplation - ascension, avant 1910 encre noire stylo aquarelle

Auguste Rodin -Contemplation – ascension, avant 1910 encre noire stylo aquarelle

© Auguste Rodin Eve 1884 stylo à l'encre noire,

© Auguste Rodin Eve 1884 crayon à l’encre noire, aquarelle

Rodin - Femme nue avec la tête sur son épaule, 1890

Rodin – Femme nue avec la tête sur son épaule, 1890 encre, aquarelle

Auguste Rodin (1840-1917) Odalisque -Reveil graphite;  watercolor 1880-1910

Auguste Rodin -Reveil Odalisque graphite; watercolor 1880-1910

Auguste Rodin (1840-1917) ou L'orage Lotus signée, titrée et inscrit «tempête de lotus dans les Dolomites était mon ami le peintre Jeanes Rodin Août, 1900

Auguste Rodin Lotus ou The Storm signée, titrée et inscrit «tempête de lotus dans les Dolomites était mon ami le peintre Jeanes Rodin Août, 1900

Auguste Rodin- Femme nue avec la jambe mainsousla levées1890

Auguste Rodin- Femme nue avec le mainsousla jambe levée 1890

Auguste Rodin (1840-1917) -Les femmes allongé les jambes écartées à, déclaration de graphite vêtement;  fane;  aquarelle, après 1898

Les femmes en allongée Auguste Rodin, les jambes écartées, le graphite déclaration vêtement; fane; aquarelle, après 1898

Auguste Rodin- Femme nue avec la main dans les cheveux, la jambe et levées1898-90

Auguste Rodin- Femme nue avec la main dans ses cheveux, et a levé la jambe 1898-1890

Auguste Rodin-femme nue sur le dos, les jambes écartées maintenant 1900 crayon de graphite, gouache et à la décoloration s

Auguste Rodin femme nue sur le dos, les jambes écartées maintenant 1900 crayon de graphite, gouache et fondus

Auguste Rodin de graphite (1840-1917) -Bacchus Cantitiques hymnes femme jambes à moitié nu lecartées;  aquarelle, 1880-1910

Auguste Rodin -Bacchus Cantitiques hymnes de graphite femme jambes à moitié nue de; aquarelle, 1880-1910

-Les Présage Rodin, 1899-1900

-Les Présage Rodin, 1899-1900

Auguste Rodin (1840-1917) - nue profil crayon Allone;  aquarelle

Auguste Rodin – nue profil crayon Allone; aquarelle 1880-1910

Auguste Rodin (1840-1917) graphite -nu allongée;  aquarelle;  gouache

Graphite allongé Auguste Rodin de; aquarelle; gouache 1880-1910

© Auguste Rodin (1840-1917) - Femme allongée ,, graphite, aquarelle 1900-1916

© Auguste Rodin – Femme allongée ,, graphite, aquarelle 1900-1916

© Auguste Rodin (1840-1917) - Femme accroupie, crayon, aquarelle 1900-1916

© Auguste Rodin – Femme accroupie, crayon, aquarelle 1900-1916

© Auguste Rodin (1840-1917) - La lune en 1900, crayon et aquarelle sur papier

© Auguste Rodin – La lune en 1900, crayon et aquarelle sur papier

© Auguste Rodin (1840-1917) - L'homme qui nage dessin aquarelle 1900

© Auguste Rodin – L’homme qui nage dessin aquarelle 1900

© Auguste Rodin (1840-1917) - Couple enlacé permanent du profil idéal 1900 crayon et aquarelle sur papier

© Auguste Rodin – Couple enlacé permanent du profil idéal 1900 crayon et aquarelle sur papier

Auguste Rodin (1840 -1917).  Deux femmes qui aident les uns les autres de faire un vêtement 1890 Crayon, encre, aquarelle et gouache sur papier

Auguste Rodin. Deux femmes qui aident les uns les autres de faire un vêtement 1890 Crayon, encre, aquarelle et gouache sur papier

© Auguste Rodin (femme nue couchée 1840 vue arrière et perspectivevers 1900 crayon et aquarelle sur papier

© Auguste Rodin-couché femme nue vue de dos et perspectivevers 1900 crayon et aquarelle sur papier de 1880 à 1910

© Auguste Rodin (1840-1917) - Deux femmes demi-nue couchée vers 1900 crayon et aquarelle sur papier découpé et assemblé

© Auguste Rodin (1840-1917) – Deux femmes demi-nue couchée vers 1900 crayon et aquarelle sur papier découpé et assemblé

© Auguste Rodin (1840-1917) - deux femmes enlacées- 1908 crayon et aquarelle sur papier

© Auguste Rodin (1840-1917) – deux femmes enlacées- 1908 crayon et aquarelle sur papier

© Auguste Rodin (1840-1917) - Avant le crayon et aquarelle création-1900 sur papier

© Auguste Rodin (1840-1917) – Avant le crayon et aquarelle création-1900 sur papier

© Auguste Rodin (1840-1917) - Homme ou d'une main et un genou à terre 1896-1898 crayon et aquarelle sur papier

© Auguste Rodin (1840-1917) – Homme ou d’une main et un genou à terre 1896-1898 crayon et aquarelle sur papier

Auguste Rodin femme couchée-signé avec de l'AR 'les initiales (en bas à droite) de la gouache et graphite sur papier 1896- 1900

Auguste Rodin femme couchée-signé avec de l’AR ‘les initiales (en bas à droite) de la gouache et graphite sur papier 1896- 1900

Auguste Rodin ailes femme accroupie, tenant une autre femme sur son épaule signé, inscrit «L.  Mulhem.  [Sic] A Rodin '(en haut à droite) 1900

Auguste Rodin ailes femme accroupie, tenant une autre femme sur son épaule signé, inscrit «L. Mulhem. [Sic] A Rodin ‘(en haut à droite) 1900

Auguste Rodin-Deux femmes, un debout en équilibre sur l'autre 1898-1900

Auguste Rodin-Deux femmes, l’une tenant en équilibre sur l’autre 1898-1900, crayon aquarelle,

Auguste Rodin (1840 -1917) femme nue assise dos, les bras le graphite élevés;  aquarelle;  papier (beige)

Auguste Rodin – femme nue assise sur le dos des bras de mine de plomb soulevées; aquarelle 1900

© Auguste Rodin (1840-Crepuscule nuit fui vers 1908 crayon et moignon

© Auguste Rodin (1840-Crepuscule nuit fui vers 1908 crayon et moignon

Auguste Rodin - aquelle Cloud et crayon sur papier,

Auguste Rodin – aquelle Cloud et crayon sur papier, 1900

Auguste Rodin- La Cigale, watercolor, pencil and 1896-1900

Auguste Rodin- La Cigale, watercolor, pencil and 1896-1900

Auguste Rodin, femme nue couchée sur le côté connu Carving, crayon graphite, 1900

Auguste Rodin, femme nue couchée sur le côté connu Carving, crayon graphite, 1900

Auguste Rodin, Femme nue, une main entre les cuisses appelés Naissance de Vénus, crayon graphite, aquarelle, encre brune se fane, plume, 1900

Auguste Rodin, Femme nue, une main entre les cuisses appelés Naissance de Vénus, crayon graphite, aquarelle, encre brune se fane, plume, 1900

Auguste Rodin -Jardin SUPPLICES.UNE DE femme nue se soutenir mutuellement QUI EST LA RENVERSE BUSTE BACKWARDS plomb reculé, (retour aquarelle enregistrement a Marie Rose mémoire du 13 Juillet, 1916

Auguste Rodin -Jardin torture, femme nue soutenir une autre dont le buste est rejetée en arrière, le plomb a reculé, (retour aquarelle enregistrement a Marie Rose mémoire du 13 Juillet, 1916

Auguste Rodin (1840 -1917) La Naissance de Vénus, de graphite et aquarelle, 1900

Auguste Rodin (1840 -1917) La Naissance de Vénus, de graphite et aquarelle, 1900

Auguste Rodin (1840 -1917) La Naissance de Vénus, crayon et aquarelle sur papier, 1900

Auguste Rodin (1840 -1917) La Naissance de Vénus, crayon et aquarelle sur papier, 1900

Auguste Rodin femme-nue assise, un document signé et dédié «à Madame, Monsieur a Mardrus hommage A. Rodin '(en bas à gauche) aquarelle et graphite sur papier 1900

Auguste Rodin femme-nue assise, un document signé et dédié «à Madame, Monsieur a Mardrus hommage A. Rodin ‘(en bas à gauche) aquarelle et graphite sur papier 1900

Auguste Rodin, Couple femme au crayon graphite et Acquarelle 1900

Auguste Rodin, Couple femme au crayon graphite et Acquarelle 1900

Rodin- Augustus Temple de l'Amour;  crayon de graphite;  fane;  aquarelle crème de papier, avant 1916

Rodin- Augustus Temple de l’Amour; crayon de graphite; fane; aquarelle, avant 1916

Auguste Rodin (1840-1917) -allongée sur les coudes, le graphite;  aquarelle;  gouache

Auguste Rodin (-allongée sur les coudes, crayon, aquarelle, gouache, à 1900

Auguste Rodin (1840-1917) - accroupi nu plaidant bras tendu, le graphite;  aquarelle;  grisé

Auguste Rodin (1840-1917) – accroupi nu plaidant bras tendu, le graphite; aquarelle; grisé pour 1900

Auguste Rodin (1840-1917) - en 1900 -à crayon Salambô et estompe sur papier

Auguste Rodin (1840-1917) – en 1900 -à crayon Salambô et estompe sur papier, 1880-90s

Auguste Rodin (1840-1917) - couché dos nu accroupi bras tendu, le graphite;  aquarelle;  grisé

Auguste Rodin (1840-1917) – couché dos nu accroupi bras tendu, le graphite; aquarelle; grisé pour 1900

Auguste Rodin (1840-1917) - Femme nue sur ses pattes arrière haute de graphite;  aquarelle, 1880-1910

Auguste Rodin (1840-1917) – Femme nue sur ses pattes arrière haute de graphite; aquarelle, 1880-1910

Auguste Rodin (1840-1917) - Femme Nue jambe graphite soulevé grisé 1880-1910

Auguste Rodin (1840-1917) – Femme Nue jambe graphite soulevé grisé 1880-1910

Auguste Rodin (1840-1917) - Astarté, après le danseur de Alda Moreno vers 1912 crayon et moignon

Auguste Rodin (1840-1917) – Astarté, après le danseur de Alda Moreno vers 1912 crayon et moignon

© Auguste Rodin jambes (1840-1917) -Messaline inclinables femme étalée graphite estompé, 1900-1916

© Auguste Rodin jambes (1840-1917) -Messaline inclinables femme étalée graphite estompé, 1900-1916

© Auguste Rodin (1840-1917) - en 1900 -à crayon Salambô et estompe sur papier

© Auguste Rodin – Salambô -à 1900 crayon et estompe sur papier

Auguste Rodin (1840-1917) - couple graphite;  aquarelle;

Auguste Rodin – couple graphite; aquarelle; 1880-1910

Auguste Rodin (1840-1917) - quelques saphique, crayon aquarelle

Auguste Rodin (1840-1917) – Couple saphique, graphite aquarelle 1880-1910

Auguste Rodin (1840-1917) - Couple assis saphique, graphite fané aquarelle, 1880-1910

Auguste Rodin – saphique couple assis, le graphite fané aquarelle, 1880-1910

Auguste Rodin (1840-1917) - Femme assise, le graphite;  aquarelle;

Auguste Rodin – femme assise, crayon; aquarelle; 1880-1910

© Auguste Rodin (1840-1917) - Torse de femme nue regardant vers la droite, les bras levés au-dessus de la tête, 1888 crayon et moignon

© Auguste Rodin – Torse de femme nue regardant vers la droite, les bras levés au-dessus de la tête, 1888 crayon et moignon

© Auguste Rodin (1840-1917) - Femme nue de face, une jambe levée 1888 crayon et moignon

© Auguste Rodin – Femme nue de face, une jambe levée 1888 crayon et moignon

Auguste Rodin- Liberté, Egalité, Fraternité (avant), crayon graphite;  plume;  lavis gris;  gouache;  papier (crème, vers 1882

Auguste Rodin- Liberté, Egalité, Fraternité (avant), crayon graphite; plume; lavis gris; gouache; papier (crème, vers 1882

Auguste Rodin Femme nue dans la jambe gauche côté, crayon de couleur et mine de plomb,

Auguste Rodin -Femme jambe nue gauche côté, crayon de couleur et mine de plomb,

Auguste Rodin Femme assise visage, des vêtements grandi sur les jambes écartées, appelé crayon Psyché

Auguste Rodin Femme assise visage, des vêtements grandi sur les jambes écartées, appelé crayon Psyché

Auguste Rodin (1840-1917) -Ulysse dit le bateau ou le graphite nuage;  aquarelle;  gouache

Auguste Rodin) -Ulysse dit le bateau ou le graphite nuage; aquarelle; gouache

Auguste Rodin (1840-1917) est venu à -Naissance Femme nue, bras et jambes écartés graphite;  aquarelle sur papier filigrane1880-1910

-Naissance D’Auguste Rodin est venu Nu femme bras et jambes écartés graphite; aquarelle sur papier filigrane1880-1910

Auguste Rodin (1840-1917) assis profil de FEMMEN nu, graphite estompée;  aquarelle

Auguste Rodin -Femme profil nue assise, le graphite estompée; aquarelle, 1900

Auguste Rodin (1840-1917) -Les femmes sur les jambes avant et arrière à part, le graphite;  1900 aquarelle 1898

Auguste Rodin (1840-1917) -Les femmes sur les jambes avant et arrière à part, le graphite; 1898 aquarelle

Auguste Rodin (1840-1917) -Les femmes sur les jambes et le dos courbé écartées, le graphite, E1900S

Auguste Rodin -Les femmes sur les jambes et le dos courbé écartées, graphite, 1900

Auguste Rodin (1840-1917) -Gamme sur le côté de la de vêtements relevéemine plomb;  aquarelle

Auguste Rodin -Gamme sur le côté de vêtements relevéemine plomb; aquarelle, 1890-1900s

Auguste Rodin (1840-1917) -Cybelle, Femmenue à cartées jambes de la main sur le crayon à sourcils;  aquarelle;  1880-1910

Auguste Rodin (1840-1917) -Cybelle, Femmenue à cartées jambes de la main sur le crayon à sourcils; aquarelle; 1880-1910

© Auguste Rodin (1840-1917) - Femme allongée, le torse droit, le graphite, l'aquarelle 1900-1916

© Auguste Rodin (1840-1917) – Femme allongée, le torse droit, le graphite, l’aquarelle 1900-1910

Auguste Rodin-Vents - Aquilon et Zephyr 1900

Auguste Rodin-Vents – Aquilon et Zephyr 1900

galerie-creation.com