Egon Schiele

Egon Schiele- Kneeling nude, 1911

Egon Schiele- Kneeling nude, 1911

Egon Schiele- Seated young lady, 1913

Egon Schiele- Seated young lady, 1913

Egon Schiele-Reclining Female Nude, 1918.

Egon Schiele-Reclining Female Nude, 1918.

Egon Schiele-Reclining nude with raised Torso, 1918.

Egon Schiele-Reclining nude with raised Torso, 1918.

Egon Schiele-Nude turned three quarters, 1911

Egon Schiele-Nude turned three quarters, 1911

Portrait of Vera Vasilyevna Kholodnaya, (1893-1919), the first star of Russian silent cinema

Vera Vasilyevna Kholodnaya (en russe: Вера Васильевна Холодная, 30 Août, 1893 – le 16 Février 1919), Actrice, Surnommé «La Reine de l’écran», elle a fût le premier film star féminine de la Russie. Bien que la plupart de ses films soient perdus, sa beauté envoûtante et sa mort prématurée ont fait d’elle une figure du cinema russe. Seulement cinq films mettant en vedette sa existent encore de nos jours sur les cinquante à quatre-vingts films, elle a joué en Ils sont les suivants: «Les enfants de l’âge » (1915), « Les mirages » (1916), Une vie pour une vie « (1916), « Le cadavre vivant» (adapté de la pièce de Tolstoï, 1918), et «Taisez-vous, ma douleur, le silence » (1918). Elle est plus souvent associé à des films du début du directeur Evgenii Bauer.

Vera Vasilyevna Levchenko est né à Poltava, en Ukraine, et en grande partie élevée par sa grand-mère à Moscou. Petite fille, elle rêvait d’une carrière en ballet classique et même inscrit à l’école de ballet du théâtre Bolchoï. En 1908, Vera assiste à un spectacle de Francesca da Rimini, avec Vera Komissarzhevskaya dans le rôle-titre. Elle fût profondément impressionné par l’art de Komissarzhevskaya et décide de s’aventurer dans le film d’action. Elle s’approcha de Vladimir Gardin, un grand metteur en scène russe.
En 1910, elle a épousé Vladimir Kholodny, dit être l’un des premiers coureurs automobiles russes et l’éditeur d’un quotidien de sport. Vera serait souvent l’accompagner dans les courses qui ont abouti à des accidents de la route. Elle a également adopté son nom de famille, ce qui se traduit par «une froide ». Plus tard, beaucoup ont pris pour un pseudonyme bien choisi. Leur fille Evgeniya est né en 1912, et ils adoptent un autre enfant un an plus tard.

Elle a commencé à apparaître dans de petits rôles à l’AA Kanjonkov studio de cinéma à la fin de 1914. Evgueni Bauer l’a repéré et prend le pari de lui donner le premier rôle féminin dans ‘Chanson de l’amour triomphant» (1915), une adaptation d’une histoire Tourgueniev, ce qui fait d’elle une star du jour au lendemain. Durant les les trois prochaines années Kholodnaya sera en haut du box-office de la Russie.

Les documents officiels russes affirment que Vera Kholodnaya est mort de la grippe espagnole durant la pandémie de 1919. Bien que cela semble tout à fait probable, il ya beaucoup de spéculations autour de sa mort. Histoires Sexe autre prétendent qu’elle a été empoisonnée par l’ambassadeur français avec qui elle aurait eu une liaison et qui croyait qu’elle était un espion pour les bolcheviks.
Héritage

Portait of The Russian Actress Vera Vasilyevna Kholodnaya (Russian: Вера Васильевна Холодная; August 30, 1893 – February 16, 1919), 1918

 

Portait of The Russian Actress Vera Vasilyevna Kholodnaya (Russian: Вера Васильевна Холодная; August 30, 1893 – February 16, 1919), 1918

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1920s

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1918

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1920s.

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1920s.

 

Portrait of Vera Vasilyevna Kholodnaya (1893-1919), the first star of Russian silent cinema, 1917

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1918-20s

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1918-20s

vera kholodnaya 1917

vera kholodnaya 1917

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1918-20s (Vera KARALLI (Krisantemi. 1914)

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1918-20s (Vera KARALLI (Krisantemi. 1914)

 

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1919.1

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1919.

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1917

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1917

Vera Kholodnaya Photo Postcard,by LEONIDOV

Vera Kholodnaya Photo Postcard,by LEONIDOV

Vera Kholodnaya as a gypsy Photo Postcard, 1918-20s

Vera Kholodnaya as a gypsy Photo Postcard, 1918-20s

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1920s.2

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1920s.

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1919

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1919

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1920s 1

Vera Kholodnaya Photo Postcard, 1920s

Vera-Kholodnaya

Vera-Kholodnaya

Vera Kholodnaya Photo Postcard, in Wig

Vera Kholodnaya Photo Postcard, in Wig

 

František Drtikol- Eatching

František Drtikol était également graphiste, peintre et dessinateur. aujourd’hui ceux sont des  dessins et graphiques des années 1910 et 1920 que je vous propose de découvrir. Oeuvres bien moins connues de l’auteur et pourtant d’une rareté et d’une beauté extraordinaire. Ces peintures ont été retrouvées par hasard dans l’héritage de Drtikol . Le thème principal est la Terre-mère, ainsi que le voyage initiatique, elles ont été fort probablement  créées pendant la Première Guerre mondiale.

 

František Drtikol- Untitled ( dancer II) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( dancer II) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( dancer I) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( dancer I) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( archer II) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( archer II) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( archer I) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( archer I) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( Tree of live) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( Tree of live) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( Antique Motive) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( Antique Motive) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( Antique Motive I) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( Antique Motive I) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( Antique Motive III) etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled ( Antique Motive III) etching, 1910-20

František Drtikol- mother earth etching, 1910-20

František Drtikol- mother earth etching, 1910-20

František Drtikol- Journey, etching, 1910-20

František Drtikol- Journey, etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20 4

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Untitled etching, 1910-20

František Drtikol- Golgotha I etching, 1910-20

František Drtikol- Golgotha I etching, 1910-20

František Drtikol- Golgotha etching, 1910-20

František Drtikol- Golgotha etching, 1910-20

With the Courtesy of Valtelin

Walter Frederick Seely -Theda Bara, in The Soul of Buddha, 1918

Walter Frederick Seely -Theda Bara, in The Soul of Buddha, 1918

Walter Frederick Seely -Theda Bara, in The Soul of Buddha, 1918

 

Maurice Goldberg- Study in Dance Movement, Posed By the dancer, Lena Basquette pubished in Theatre Magazine, september 1923

Maurice Goldberg – A portrait of Estelle Winwood ,from camera study 1918

Maurice Goldberg -Azya Kass,1924

Maurice Goldberg – A portrait of Flobelle Fairbanks with satin material wrapped around her. published in Vanity Fair ,January 1st, 1918

Maurice Goldberg – Julia Barnes 1923

Egon Schiele -Graphites

 

Egon Schiele, Kümmernis ( grief) , 1914

Egon Schiele, Kümmernis ( grief) , 1914

Egon Schiele - Kauernde (Squatting Woman); from the portfolio "Das graphische Werk von Egon Schiele (The Graphic Work of Egon Schiele)"

Egon Schiele – Kauernde (Squatting Woman), from the portfolio « Das graphische Werk von Egon Schiele (The Graphic Work of Egon Schiele)

Egon Schiele, Fille couchée sur le dos, les bras et les jambes croisées 1918

Egon Schiele- Mädchen auf dem Rücken, die Arme und Beine gekreuzt liegen (Fille couchée sur le dos, les bras et les jambes croisées ), 1918

Egon Schiele, Mädchen auf dem Rücken liegend ( fille couché sur le dos ) 1911

Egon Schiele, Mädchen auf dem Rücken liegend ( fille couché sur le dos ) 1911

Egon Schiele, Porträt einer Dame( Portrait of a Lady), 1908

Egon Schiele, Porträt einer Dame( Portrait of a Lady), 1908

Egon Schiele 1910

Egon Schiele- Frau eingewickelt (femme enveloppée ) 1910

Egon Schiele- nackte Mädchen mit Socken( fille nue avec des chaussette), 1912

Egon Schiele- nackte Mädchen mit Socken( fille nue avec des chaussette), 1912

Schiele Egon -Nu allongé chaussé de bottines (Reclining Nude with Boots),1918

Schiele Egon -Nu allongé chaussé de bottines (Reclining Nude with Boots),1918

Egon Schiele -Zwei Akte mit Stiefeln (Two nudes with boots) 1911

Egon Schiele -Zwei Akte mit Stiefeln (Two nudes with boots) 1911

Egon Schiele -Der Kuss (The Kiss) , 1911

Egon Schiele -Der Kuss (The Kiss) , 1911

 More Egon Schiele

G. Rutkovskaia,

G. Rutkovskaia. 1918. Ballet theater photo postcard