Brassaï

Man Ray – Lee Miller, Juan les Pins, Antibes, France, 1930

Lee Miller, était mannequin à New York, (modèle pour les plus grands photographes comme Edward Steichen et Arnold Genthe ) et faisait déjà à 22 ans la Une de « Vogue » et des grands Magazines de mode de l’époque.

Elle débarque à Paris et Steichen lui avait recommandé de contacter Man Ray , ce qu’elle fit, afin de lui enseigner la photographie. À cette époque Man Ray était au cœur de son histoire avec Alice Prin plus connue sous le nom de Kiki de Montparnasse. Mais Man Ray ne mit pas longtemps à succomber aux charme et à la plastique merveilleuse de Lee. Les deux artistes, tour à tour professeur et élève, amants puis collaborateurs, vécurent ensemble à Paris de 1929 à 1932. A cette époque Man Ray, de 17 ans son ainé etait déjà une figure incontournable du mouvement surréaliste.

Considérée comme la muse du photographe, elle aura une grande influence créative sur son œuvre. Le couple travaillera ensemble sur plusieurs projets artistiques.

 

Man Ray – Lee Miller, Juan les Pins, Antibes, France, 1930 © Man Ray Trust © ADAGP

Man Ray – Lee Miller, Juan les Pins, Antibes, France, 1930 © Man Ray Trust © ADAGP

Man Ray –  Lee Miller, Juan les Pins, Antibes, France, 1930 © Man Ray Trust © ADAGP

Man Ray – Lee Miller, Juan les Pins, Antibes, France, 1930 © Man Ray Trust © ADAGP

Man Ray – Lee Miller, Juan les Pins, Antibes, France, 1930 © Man Ray Trust © ADAGPpublished in « Partners in Surrealism »

    Man Ray – Lee Miller, Juan les Pins, Antibes, France, 1930 © Man Ray Trust © ADAGP published in "Partners in Surrealism"

Man Ray – Lee Miller, Juan les Pins, Antibes, France, 1930 © Man Ray Trust © ADAGP published in « Partners in Surrealism »

Retrouver tous les articles où Lee Miller est identifiée Ici