Jean Cocteau , Orphée

« Je vous livre le secret des secrets.
Les miroirs sont les portes pour lesquelles la mort va et vient.
Ne le dites à personne.
Au reste regardez-vous toute votre vie dans une glace et
vous verrez la Mort travailler comme des abeilles dans une ruche de verre. »

Jean Cocteau in, Orphée

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s