Malika Mokadem

Malika Mokadem reedit

Today I redivision article in collaboration with Malika, which you will find the site here on wordpress, who has started in 2014 and especially starting with me and quote reference me, (and I thank her warmly, because I have a lot of visits are coming from her website) since that article had given her a boost CF http://malikamokadem-photography.com/2014/08/20/la-petite-melancolie/

But today I see on Tumblr on Facebook, here on wordpress, at DantéBéa Her again and again. She stole everything, changed the colors, never mentioning the artists’ websites links and I am deeply annoyed by this behavior which is a total disrespect. I am not responsible for the fact that nobody comes seek you for publishing artists and I will not apologize that many artists have come to me to offer me their work, no offense to some in.

Aujourd’hui je repartage l’article fait en collaboration avec Malika, dont vous trouverez le site ici sur wordpress, qui l’ a commencé en 2014 et notamment en débutant par me citer et me référencer, (et je l’enremerci evivement, car j’ai beaucoup de visites qui proviennent de son site) car cet article luiavait donné un coup de pouce CF http://malikamokadem-photography.com/2014/08/20/la-petite-melancolie/

Mais aujourd’hui je vois sur Tumblr sur Facebook, ici chez DantéBéa encore et encore Elle. Elle a tout volé, changé les couleurs, ne citant jamais le liens des sites des artistes et je suis profondément agacée par ce comportement qui est d’un irrespect total. je ne suis pas responsable du fait que personne ne vienne vous solliciter pour publier des artistes et je ne vais pas m’excuser que plusieurs artistes soient venus à moi pour me proposer leurs travaux, n’en déplaise à certain(e).

Publié par kate

Malika Mokadem est une photographe française, née à La Ciotat en 1973. Après avoir fait des études de marketing international à San Francisco, où elle a  vécu et travaillé durant 10 années  elle est revenue en France en 2003. Après avoir longtemps tourné autour de l’objectif, en tant que mannequin, styliste photo, assistante photographe ce n’est que depuis quatre ans que Malika s’essaye à exercer son talent de photographe. c’est donc une  » Jeune » photographe très inspirée et prometteuse  que je vous dont je vous fait découvrir le talent aujourd’hui. On retrouve dans son travail une atmosphère baroque et un regard posé  sur la question du « féminin » , du corps et de la nudité et de l’érotisme qui n’est pas sans nous évoquer Madame Ionesco pour ne citer qu’elle, d’ailleurs Malika l’évoque dans la présentation à laquelle, elle s’est prêtée fort gentiment pour cet article.

 » Il y a 4 ans,  j’ai enfin succombé à la tentation de raconter mes propres histoires en étant enfin celle qui appui sur le déclencheur! Je suis une nostalgique, amoureuse d’Edgar Alan Poe et Baudelaire, grande fan de Anais Nin et Henry Miller. 

Mes photographes fétiches sont de grands torturés et souvent des pays de l’est, Irina Ionesco, Vojnar, Telepnev, Saudek… C’est surement pour ça que depuis quelques mois je me suis mis à l’argentique, pour retrouver ces matières si particulières, ces univers « graineux » et ces vrais noirs.

J’ai toujours aimé raconter des histoires, susciter des émotions, faire sourire, rêver, pleurer parfois. Mes amies mannequins ont été formidables et ont eu la grande gentillesse de me servir de cobayes les premières années; elles se prêtent toujours aux jeu d’ailleurs lorsque je m’amuse à découvrir de nouvelles techniques.

Merci Isa, Alex, Zoé, Cécile, Nat…. Mes amis artistes m’ont ouvert les portes de leurs ateliers et de leurs âmes et m’ont permis de réaliser d’authentiques portraits . Pour moi la photo est un échange, une conversation amoureuse entre un photographe et son modèle, elle demande une confiance absolue, un lâcher prise de la part des deux protagonistes.

Mon travail peut sembler, hétéroclite, alors qu’il est simplement un miroir de mon état d’esprit, de mes expériences et de mes rencontres. Je prends autant de plaisir à faire du portrait, un reportage photo ou une série de mode, chaque exercice de style me permet d’évoluer et d’utiliser des morceaux de moi. «  Malika Mokadem

Tous Droits réservés © Malika Mokadem

Malika Mokadem-Lying rose , 2012

Malika Mokadem- Scarf 2, 2013

Malika Mokadem- Scarf 1, 2013

Malika Mokadem- Lace 3, 2013

Malika Mokadem- Lace 1, 2013

Malika Mokadem- Lace 2, 2013

Malika Mokadem- Lace 4, 2013

Malika Mokadem, The necklace 2, 2013

Malika Mokadem- The necklace 1, 2013

Malika Mokadem- The mask 5, 2013

Malika Mokadem- The mask 1, 2013

Malika Mokadem- The mask 4, 2013

Malika Mokadem- The mask 3 2013

Malika Mokadem -The mask 2, 2013

Malika Mokadem- Faith 1, 2011

Malika Mokadem- Faith 2, 2011

Malika Mokadem- Butterflies inside my head 2 , 2011

Malika Mokadem- Velvet couch 1, 2011

Malika Mokadem- Velvet couch 2 2011

Malika Mokadem- Virgin 1, 2013

Malika Mokadem- Tied up by vanity 3, 2012

Malika Mokadem- Leather gloves 2, 2013

Malika Mokadem- Leather gloves 3 2013

Malika Mokadem- Dyptique 1, 2012

Malika Mokadem -Butterflies inside my head 1 2011

Malika Mokadem- Blinfold 1, 2013

Malika Mokadem- Blindfold 2, 2013

Malika Mokadem- Leather cage 1 , 2012

Malika Mokadem- leather cage 2, 2012

Malika Mokadem- Magic box 2, 2013

Malika Mokadem-- Magic box 3, 2013

Malika Mokadem- Magic box 1 , 2013

Malika Mokadem- Ghost, 2012

Malika Mokadem- Vertue and vice 1 2011

Malika Mokadem- Vertue and vice 2, 2011

Malika Mokadem- Vertue and vice 3, 2011

Malika Mokadem- Blond, 2013

Malika Mokadem Projet exposition

Le site de Malika Mokadem

Retrouvez Malika Mokadem sur facebook

Extrait d’entretien avec la photographe Malika Mokadem – Marseille – Sept 2011.